Black bomb A - Illicite stuff live DVD

Chronique DVD

chronique Black bomb A - Illicite stuff live DVD
Bon, l'occasion était bonne: BLACK BOMB A qui vient enregistrer près de chez moi (au VIP de Saint nazaire), et avec TAGADA JONES, bien belle affiche ma foi. Et pourtant, et bien pas moyen d'y aller. Mais d'autres l'ont fait pour moi. En effet, même si on n'est pas ultra fan, je ne sais pas si c'est la notoriété du groupe ou bien le fait de voir sa tronche sur le DVD (et en voyant certains, on se dit qu'il ne leur manque que le panneau "je t'aime maman"), mais le VIP était complet les 2 soirs où ont joué ces 2 groupes. Well done!

Commençons par le commencement, avant le live on a un menu très sympa, images 3D qui donnent l'impression de se mouvoir entre des toiles d'araignées. Le choix, lui, est succint: le live, ou bien des petits bonus, dont un documentaire sur le groupe qui, désolé de dire cela, ne fait pas les affaires du remplaçant de Djag, Arno... A part le voir complètement raide et défoncé, pas grand chose d'intéressant. Mais passons!
Allez, on y va, le live, et "play all" s'il vous plait. Hop, les lumières arrivent, le batteur entre en piste, et on sent que le public est remonté à bloc (ce n'est peut être pas pour rien que le groupe a choisi cette salle...). Petite intro, avec les 2 brailleurs chantant "speech of freedom" dans les coulisses, puis tout le groupe est au complet et les premiers riffs de "double" retentissent. branle-bas de combat à Saint Nazaire! Le son est énorme, tout le monde est déchainé, rien de tel pour commencer un live. Les différentes caméras ne cessent de changer (des fois un peu trop), et on plaint les 2 caméramen situés dans la fosse pour retranscrire au mieux l'énergie dégagée. Poun' n'arrête pas de bouger, et en voyant le sourire aux lèvres des zicos, on pense qu'ils sont bien contents d'être là! les classiques "Fine talkers", "Police stopped da way" font fureur et tout le monde slamme dans la joie et la bonne humeur. D'ailleurs, un petit détail amusant, des feuilles A4 collés sur les retours sur lesquelles sont écrit "Ne monter que pour la pratique du slam"...

Pour le fan de BLACK BOMB A, ce DVD est donc indispensable, surtout qu'il est accompagné d'un CD pour écouter ça dans votre voiture (ce cd étant la retranscription du DVD sans l'image, il n'est pas utile de vous en parler, c'est la même chose). Les personnes présentes pourront s'amuser à se chercher (et ce n'est pas chose aisée, le public bougeant sans arrêt du début à la fin du concert!). Enfin, il y en a qui se reconnaitront facilement, par exemple un gars au premier rang assez impressionnant avec un bouc d'au moins un mètre carré (dédicace à toi hehe). Bref, ne vous attendez pas à des surprises musicalement parlant, les BBA revisitent leurs 3 albums. A noter quand même, pour les anciens fans, la présence de DJAG (le 1er chanteur avant Arno) sur deux titres... A 3 chanteurs sur "Brain dead" et "Police stopped da way", ça envoie sévère, comme on dit.
Bon, je ne peux pas m'empêcher de faire des reproches quand à la communication du groupe, ça doit être mon côté vieux-jeu qui dit ça (!): faire une chanson sur la drogue douce ("Mary") ne me dérange absolument pas, mais en faire 3 tonnes avant de la commencer, mouais...

Concluons donc, ce DVD est d'une sacrée qualité, tant au niveau du son que de la vidéo, tout est nickel, tout s'enchaine parfaitement. Après, on aime ou on n'aime pas BLACK BOMB A, mais il faut avouer qu'en concert, c'est une énorme machine de guerre qui explose tout sur son passage.
photo de Pidji
le 18/10/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019