Black Bomb A - From Chaos

Chronique CD album (44:25)

chronique Black Bomb A - From Chaos
Voici un des albums Punk-Hardcore français les plus attendu de ce début d’année : « From Chaos », le sixième opus de Black Bomb A. J’ai eu l’occasion de les voir en live avant de faire cette chronique, j’ai donc pu tester l’impact de ces morceaux sur scène et je dois dire que la grande majorité vous retourne une fosse sans problème !
Bien sûr, on a tout de même quelques baisses de régime de temps en temps mais rien d’alarmant croyez moi.

Dès le premier morceau « To Reactivate », on sent que c’est du BBA tout craché ! Cet album marque le grand retour de Djag au chant "metal". On garde le modèle "voix aiguë et criarde très haut perchée" de Poun, contrastée par la voix plus metal-Hardcore de Djag. La voix de Poun est d’ailleurs toujours aussi particulière, ce qui est devenu une caractéristique du groupe.
Pour ce qui est du reste de la musique, les franciliens ne déçoivent pas. On a le droit a de grosses parties Hardcore à chanter en chœurs, comme « Uncivilization » qui a des airs d’hymne ou « Get The Fuck Out ». D’autre passages rappelleraient presque l’anarcho-punk de The Exploited, comme sur « Burning Road », avant que le chant clair n’entre en jeu…
Ce chant clair est peut-être un des points faibles de cet opus : même si le rendu est original et que celui-ci est plutôt bien foutu, je pense qu’ils en abusent un peu et ça peut vite agacer.

Comme je le disais plus haut, on a quelques baisses de régime. Sur l’album ça peut passer à certains moments comme sur « Emergency », à d’autre un peu moins comme sur toute la deuxième moitié de « Fucking Hate ». Mais ces ralentissements se font surtout ressentir sur scène.
Cependant, les zicos assurent pas mal sur l’ensemble de l’album. Le batteur (ex-Loudblast) offre un jeu plutôt complet pour un groupe de Punk-Hardcore, les grattes et la basse restent fidèles au genre avec un jeu assez simple mais toujours efficace qui donne toute la patate à la musique.

Ce dernier opus est donc loin d’être mauvais, néanmoins je pense qu’il aurait eut 15 fois plus d’impact avec moins de voix claires et en développant d’avantage leur côté metal-Hardcore très catchy. Ceci étant, « From Chaos » reste un opus festif et convivial, plus Punk que jamais (comme en témoigne les dernière parties de chant de l’album sur « Tales From The Old-school »). Les fans du groupe ne seront pas déçus !
photo de Domain-of-death
le 03/04/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements