Boys first time - The Final Soul Trade EP

Chronique Maxi-cd / EP (8mn05)

chronique Boys first time - The Final Soul Trade EP
Fort d´une démo sortit l´an passé, ce groupe composé de musicos aussi talentueux qu´expérimentés ( ex-KORUM, ex-XII, TEXTINREVERSE, et ex-SYMBIOSIS - actuel DECOHERENCE) a décidé de passer a la vitesse supérieur en auto-produisant totalement cet EP de trois titres. Malgré son nom faisant penser a un enième groupe d `emo ou de punk-rock made in MTV, c´est plutôt du coté du MathCore et du Metal technique que lorgne la musique de ce quartette ( heureusement me direz vous...sinon je ne l´aurai pas chroniqué)

Bien technique donc, ce subtil mélange d´influence et d´originalité nous montre toute l´étendue du talent de ces petits gars. Alterner mélodies et riffs screamo se relève très intéressant quand ils sont associés avec blasts et riffs saccadés et accords dissonants typiques du genre, avec de la lourdeur en plus. On pourrait ainsi essayer de caser la musique du combo entre Envy et Dillinger Escape Plan, avec une petite touche de Between The Buried And Me et de Meshuggah...peut etre même un peu de Cephalic Carnage en assaisonnement.
Bénéficiant d´une production assez riche mais manquant assez de personnalité, on peut distinguer toutes les subtilités des compositions et entendre chaque instrument distinctement, ce qui est fort appréciable pour capter toutes les nuances de leurs arrangements. De plus, la chant bien qu´un poil linéaire quand il est hurlé, tente parfois des excursions vers des parties claires (elles aussi bien tournées) apportant de la diversité et un peu de fraîcheur dans les compos.

Certes ces 8 minutes sont suffisantes pour se faire une idée du potentiel du groupe, mais sont trop courtes pour vraiment capter l´identité du groupe. On en redemande donc encore a chaque fois, car si sa musique est complexe, elle n´en est pas moins digeste et donc relativement facile a appréhender pour les amateurs du genre (dont je fais partis vous l´aurez compris). Un album plus conséquent est donc a envisager pour explorer au mieux leur univers; a en juger par leur artwork, on imagine aisément des futures compos assez sombres, et donc relativement alléchantes !
photo de Viking Jazz
le 22/07/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements