Caliban - Shadow Hearts

Chronique CD album (35 : 18)

chronique Caliban - Shadow Hearts
Encore un groupe découvert grâce à l´édition 2004 du furyfest, et qui verra d´ailleurs peut-être son 3e album bénéficier d´une distribution plus qu´honorable en octobre 2004 ; Merci le Fury ! ! Ce combo allemand composé de 5 musiciens énervés balance plus du côté d´un metalcore aux accents thrash voire heavy ; un beau mélange de rage et de sueur quoi...

On pourrait penser là que je marche sur les plates bandes d´Overload en m´appropriant ce CD, mais la prestation de CALIBAN au fury m´ayant tellement « troué le cul » je ne pouvais laisser passer cette occasion de dire tout le bien que je pense de ce groupe. Shadow Hearts débute sur un instrumental qui ouvre pour le rouleau compresseur qu´est « forsaken horizon » et qui ne trouvera pas de repos durant tout l´album. CALIBAN nous décline alors tout au long des 10 titres qui suivent la hargne sous toutes ces formes musicales : H*C quand le rythme se fait mitrailleuse, métal avec les riffs ultra-lourds et éxecutés lentement (un peu à la manière de REMEMBERING NEVER) ou alors thrash/heavy quand le tout nous ramène une décennie en arrière (façon THE HAUNTED) - un peu aussi à cause de la voix : criée et très stridente. Cette voix peut bloquer l´auditeur, au début, car elle ne varie que très peu le long de Shadow Hearts et ce, même si elle me fait penser, personnellement, à celle de Mike Hunter de CHIMAIRA sur Pass Out Of Existence. Mais, je vous rassure, on s´y fait au bout de quelques écoutes, parce qu´on ne peut pas s´arrêter à ça tant la musique en elle-même est supra-efficace et bien éxecutée - et aussi parce que quand la voix se calme elle me rappelle DEFDUMP (que j´affectionne particulièrement). L´ensemble est homogène et donne salement envie de headbanguer comme un furieux, tout seul chez soi. Les blastbeats ponctuels font très mal (à la nuque) et sont bien amenés en général, la batterie reste sobre et s´encombre (trop?) rarement de breaks mais sonne continuellement la charge avec un jeu de double-pédale très énergique. les guitares ne sont pas trop grasses et laissent leurs places aux plans H*C ou thrash... Ceci étant, on imagine aisément ce que pourrait donner Shadow Hearts avec une production plus appuyée mais là on s´éloigne du côté undergound du groupe...

Aussi sur que 1 et 1 font 1, ou bien 11 « et c´est ça qu´est beau » (c´est pas de moi c´est de J-C Van Damme), cet album de CALIBAN est une tuerie et un opus à posséder absolument pour tout fan de métalcore couillu qui se respecte - et cela en attendant leur dernier LP qui devrait sortir tout bientôt et qui s´annonce très chaud...
photo de Mat(taw)
le 25/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Boar - Veneficae
Chronique

Boar - Veneficae

Le 14/05/2015

Suffocation - juillet 2009