Centurion - Serve No One

Centurion - "Serve No One"
chronique Centurion - Serve No One

Centurion... Voilà pile-poil le genre de groupe qui vous donne envie de vous secouer le pilum! Une bonne grosse bolée de Brutal Death bien bourru, ça se refuse pas, d'autant plus qu'elle est généreuse. Si vous avez un p'tit creux, Centurion vous calera l'estomac un bon bout de temps. Bourratif et copieux! À taaaaable!

 

En disant "Polonais" et "Death Metal", on a presque tout dit. Centurion est l'archétype du groupe de Death Polonais, leur musique n'invente pas grand'chose et se contente d'apporter sa pierre à l'édifice, une pierre qu'il vous envoie en pleine poire à grands renforts de blasts, de riffs puissants et d'une voix gutturale à souhait. Bref, vous devinez que les meilleurs ingrédients mijotent dans la marmite de Centurion. Rien de neuf, mais une efficacité totale. Fatalement, on songe à Azarath, Decapitated, Lost Soul et bien d'autres formations Polonaises. Les dix titres de Serve No One glissent de façon fluide et chaque chanson fait mouche... Bzzzzzz... Compacte, sauvage, puissante et sans fanfreluche inutile; voilà les attributs de ce groupe. Ça pique, ça pète, c'est direct. Une bien jolie découverte.

 

En déflorant le disque on a l'impression d'être en terrain connu, tout est balisé, Centurion file à pleine vitesse sur l'autoroute de l'excellence du Death Metal Polonais. On précisera simplement que contrairement à nombre de ses compatriotes, Centurion ne pousse pas le bouchon trop loin en matière de technique et qu'il évite de sonner trop "propre". Ce frein mis à l'aspect chirurgical de la musique vient sans doute de la grosse influence Old School qui gambade tout au long de la galette. Une fois la baffe initiale encaissée, on décèle chez Centurion beaucoup de points communs avec les Grands Anciens de Morbid Angel, Cannibal Corpse ou encore les vénérables Sinister. Le résultat de l'hybridation est assez épatant, charmeur et on adhère à Serve No One en quelques secondes. Ultra rapide et mâtiné de plans plus gras, plus lourds: l'équilibre est parfait. Au niveau de l'atmosphère, on ne sera pas déçu puisqu'il se dégage une ambiance autoritaire, martiale et c'est en secouant la tête et en crispant sans petites paluches dans des postures ivol qu'on accueille cette petite pépite! On est ravi de barboter dans cette aura sulfureuse qui rappellera quelques souvenirs émus aux fans des cultissimes Centurian (avec un A) ou encore des Brésiliens teigneux de Nephasth.

 

Rien de neuf sous le Soleil de Varsovie. Un album puissant, riche et sans artifices pompeux, Centurion maîtrise son sujet à merveille et offre une musique parfaite. Pas originale pour un radis certes mais diablement couillue! Difficile de se lasser de ce genre de tambouille!

 

Pour résumer: Centurion; c'est bon!

photo de Cobra Commander
le 09/07/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Confusion - Dogz
Chronique

Confusion - Dogz

Le 15/01/2013

Sickbag - Bushido Codex