Dr. Eggs - Peep Show

Dr. Eggs - "Peep Show"
chronique Dr. Eggs - Peep Show

* Musique nostalgique en toile de fond *

Il y a 2 ans de cela, le zozo qui vous cause ici tenait encore une rubrique nommée « Nawak Attack! » dans un canard métallique à présent défunt (… un lapin dans un canard? Mais que fait la brigade des mœurs animales?). Une partie de la rubrique en question avait pour but avoué de braquer les spots sur un groupe de Fusion / Nawak Metal issu de l’Hexagone. Du coup, mine de rien, après quelques numéros le filon commença doucement à menacer de se tarir. Parce qu’il y a beau y avoir du beau monde à l’intérieur de nos frontières, le Metal barré n’a jamais été un aimant à succès suffisamment puissant pour attirer durablement les jeunes artistes en quête d'identité. Du coup, histoire de ne pas tomber trop vite en rade de matière première, je m'étais lancé dans une recherche systématique de tuyaux sur ces formations iconoclastes qui maîtrisent non seulement l’imparfait du subjonctif, mais également la recette de la mayonnaise décib[ordél]ique.

 

Parmi les noms glanés à cette occasion, vous êtes trop forts vous avez deviné: Dr. Eggs.

 

Alors: Nawak ou Fusion? Le Docteur est-il plutôt spécialiste en Couillologie ou en Médecine ovipare? Pour faire court, Dr. Eggs propose une Fusion à large spectre qui navigue entre Rap Metal et Funk Metal, mais pas que. Ça sonne un peu « old school » (back in 2004 Babe!). On pense au joyeux fouillis bordélique et plein d’énergie des premiers Psykup, au Sebkha-Chott de Nagah Mahdi, à No One Is Innocent aussi (because le chant surtout, quoique celui-ci évoque parfois également Antoine de Toumaï). Le groupe balance tantôt quelques plans planants, tantôt d’autres plus franchement Raggea / Ska, tantôt quelques zigouigouis plus électroniques. Sans parler du saxo. Quand ce n’est pas un Crossover punky bien pêchu qui nous attrappe par le fond du pantalon (« J’vais T’Pecho »). La touche « Frenchy » est bien marquée, Joul (non non, pas l’autre abomination râpeuse) aimant jouer avec la langue française comme un Gainsbourg du 9-3. Sans compter que certains morceaux sont suffisamment bouillonnants et loufdingues pour mériter pleinement l’étiquette « Nawak » (cf. « Toys Attack » et « J’Observe Et J’Absorbe »).

 

« OK, on a reçu ta carte postale 5 sur 5, on a compris où se passe l'action... Maintenant t’en penses quoi de Peep Show, dis, Bobby? »

 

Pour être honnête, l'album est aussi débordant d’énergie qu'il est bordélique. Joyeux le bordel, mais bordel quand même. Avec Peep Show, n'attendez ni le son d’un Groove Family Cyco, ni l’impact parpaing d’un Bloodlust, ni l’évidence du patchwork California. Ici on est plus dans la bonne franquette bien gaulée. Du coup, pour un sympathique « Zetla » ou un « Comme un dingue » qui allie le meilleur de Sebkha-Chott et de Mordred (Comme-un-dingue-comme-un-dingue… J’te choppe en skred!), on doit aussi subir quelques titres plus approximatifs. Comme l’interlude glitchesque « P.J.V.-Project ». Comme le long « L’Hybride », planerie Dub moyennement digeste. Ou comme l’instru’ un peu confus « Lunar#Flight 4.32 », qui laisse peu de trace une fois l’aventure terminée. Et puis scrogneugneu, une chouette pochette surprise pleine de vitamines comme « J’Observe Et J’Absorbe », quelle idée de la clôturer sur une ode à la sieste molle?

 

Conclusion: 1) Dr. Eggs doit être un putain de groupe de scène! 2) Il serait sans doute malin d’essayer T.I.N.N.S, l’album sorti en 2011. Et de rester attentif à la sortie du petit prochain, prévu pour octobre. En attendant vous pouvez tenter l’écoute de « Little Things » (Alerte: « Boolywood Eletro Pop Rock » en vue!), premier extrait dudit album à venir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: Peep Show, c’est de la Fusion made in France, évoluant quelque-part entre Psykup, No One Is Innocent, Toumaï et Sebkha-Chott. Un rien « old school », un rien fouillis, l’album  est quand même très sympa. Et sur scène ce doit être une vraie tuerie!

photo de Cglaume
le 25/06/2017

2 COMMENTAIRES

Xuaterc

Xuaterc le 25/06/2017 à 14:40:26

" un lapin dans un canard? Mais que fait la brigade des mœurs animales?"
En même temps, avec ta manie de sauter du coq à l'âne...

cglaume

cglaume le 25/06/2017 à 14:44:20

:D Je collectionne des poupées canards gonflables vivantes!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Lamb of god - Sacrament
Amen Ra - juin 2012