Ekho - Rebirth

Chronique Maxi-cd / EP (24 minutes)

chronique Ekho - Rebirth
Jeune formation du Mans, Ekho arrive sur la scène rock alternative avec son premier Maxi. Le duo propose une musique dépouillée où se mêlent plusieurs instruments variés, allant de la guitare sèche aux claviers, en passant par des nappes électro et une batterie discrète.

Le jeune groupe se rapproche par moment d'un Muse inspiré, notamment au niveau du chant où la ressemblance avec Bellamy est parfois frappante. Ce chant d'ailleurs, plein de poésie et de grâce, rempli l'espace sonore tout en étant parfaitement en harmonie avec les autres instruments et d'une grande justesse (les lignes de chant de "Dreamer" sont impeccables). On notera de temps en temps une petite inspiration de Radiohead, que ce soit pour la dynamique des titres et leur mélodie (le riff d'intro de "Chaotic Brain"), ou pour l'utilisation de claviers limite expérimentaux par moments.
Et si les six titres de ce maxi (dont une intro) ne sont pas toujours d'une grande originalité, ils ont le mérite d'être très efficaces, proposant des mélodies très travaillées (notamment au niveau des lignes de piano) et envoutantes mêlant pureté et émotion et ne se ressemble jamais. Effectivement, chaque titre se différencie nettement des autres, "Rebirth" et son superbe break au piano, "Gaia" et son ambiance plus inquiétante, "Silence" et sa rythmique électro en intro…

Ce premier Maxi d'Ekho est de loin une bonne surprise musicale, très agréable à écouter et dont les mélodies resteront un bon moment en tête. Un groupe à découvrir et à encourager.
photo de DreamBrother
le 10/06/2008

2 COMMENTAIRES

sonia.langlais@laposte.net

sonia.langlais@laposte.net le 20/05/2009 à 15:26:04

Je Kiff

Ophélie

Ophélie le 24/06/2009 à 20:29:28

J'ai eu l'occasion de les voir a evreux... GENIAL =)
Bonne continuation a eux, en esperant qu'il aille loin ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements