Grey Daturas - Return To Disruption

Grey Daturas - "Return To Disruption"
chronique Grey Daturas - Return To Disruption
Amis de la bizarrerie sonore en tout genre, vous pouvez trouver dans ce dernier album de Grey Daturas un intérêt tout particulier. Si le groupe n’en est pas a son coup d’essai (un split avec les frenchies MÖNARCH récemment sortit chez Thrones records) il n’en est pourtant pas plus connus que ça et c’est dommage.

Mélangeant doom, drone, expérimental, noise, et ambiances planantes, enfin en bref tout ce qui fait du bruit pour le mélomane non avertit, Grey Daturas arrive a créer des ambiances intéressantes et variées tout au long de ses compos aux formats divers (de 3 a 10mn) L’intérêt particulier qu’il faut porter a cet album est justement cette diversité de durée qui inscrit la temporalité de l’album dans une appréciation beaucoup moins passive que dans un album de ce genre traditionnel. En effet la variation et la diversité des compos donne une force supplémentaire au son déjà bien gaulé (« Answered in the negative ») Larsens, buzz, basses, et autres sons étranges sont également de la partie (« Balance of convenience » « Undisturbed« ) et les parties plus ambiantes, posées également (« Return to disruption » et « Demarration disputes / unit » et ses faux aires de post-rock) Finalement, l’album s’écoute très facilement et il n’y a aucune appréhension a avoir quant aux 43mn du disque qui passent sans vaseline. C’est un point remarquable pour une album s’inscrivant dans cette mouvance musicale car il est d’ordinaire un peu rasoir de s’enquiller un skeud entier de ce style lorsqu’on souhaite véritablement l’écouter. De plus le titre de fin « Neuralgia » a vraiment les atouts pour nous donner envie d’atteindre la fin du disque sans pour autant nous ennuyer.

Je pense qu’avec un album comme celui ci, le combo réussira a imposer son nom auprès des amateurs de musique expérimentales et ambiantes plus extrêmes (Asva, SunnO))), Merzbow, Oren Ambarchi etc…) car il fait preuve ici d’un réelle richesse sur ce format audio. En somme une bonne réussite pour cette fois avec un album varié, loin d’être barbant et simplement plaisant a écouter. Honnête et frais, sympathique et plutôt riche, voilà ce qu’il faut retenir de cette galette de Grey Daturas qui est une bonne surprise sans casser des briques..
photo de Viking Jazz
le 22/10/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019