Hail Spirit Noir - Mannequins

Chronique CD album (00:00)

chronique Hail Spirit Noir - Mannequins

 

Pour célébrer comme il se doit ses dix ans d'existence, Hail Spirit Noir nous convie à une surboum comme on en faisait dans les années 80. Au menu, néons fluo, coupe de cheveux mulet, tenues en lycra. Et côté musique, le DJ sera le fils caché de James Kent et de Martin Gore. L'immersion dans cette décennie promet d'être complète.

 

Dix ans déjà que le trio (devenu sextet) grec est venu secouer le monde du Metal extrême avec son mélange rafraîchissant faisant la part belle au psychédélisme, au progressif, à l'expérimentation et à la musique électronique. Ce n'est un secret pour personne, autant je peux trouver certains de ses albums géniaux, autant certains me laissent totalement de marbre. Cependant, lorsqu'il annonce, pour marquer cette décennie, que le groupe va sortir un album décrit comme « synthwave-meets-sci-fi pop », laissant complètement de côté les guitares Rock et Metal. Ceux qui suivent, comme moi, au plus près la discographie des Thessaloniciens ne seront pas surpris de cette orientation que le groupe présente comme ponctuelle : sur l’édition digipak limitée de Eden in Reverse, on retrouve un remix synthwave de « Incense Swirls ».

 

Mannequins se veut comme la mise en musique d'une histoire développée par Theoharis, l'un des trois membres fondateurs. L'album a été enregistré par Haris et Sakis Bandis, les deux claviéristes du groupe tandis que le chant est assuré par ConsMarg. Si ce dernier ne m'avait pas convaincu sur Eden In Reverse, dans le contexte présent, je suis plus emballé. Il n'intervient que le temps de deux morceaux, « Mannequins » et « Enter Disco Inferno », le reste de l’album est instrumental.

 

Si Mannequinsest un hommage à la pop-culture des années 80, en particulier au niveau des synthés, il n'en reste pas moins un album moderne, que cela soit au niveau de la production que de l'écriture. L'une des grandes forces d'Hail Spirit Noir réside dans sa capacité à composer d'excellentes mélodies, ce talent s'exprime pleinement tout au long de l'album. On y retrouve également sa patte au niveau des structures des morceaux. L'aspect cinématographique déjà très présent dans sa musique se voit, de par le fait, ici amplifié. D'ailleurs les plus perspicaces d'entre vous pourront relever les nombreux clins d’œil, qui émaillent le disque, à l'ensemble de la discographie des Grecs.

 

Avec cet album 100% Synthwave, Hail Spirit Noir célèbre on-ne-peut-plus dignement sa décennie d'existence en continuant à faire ce qu'il sait si bien faire, surprendre par sa musique et ses choix l’auditeur. Malgré cette orientation qui peut déstabiliser certains, Mannequins s'inscrit totalement et sans aucun doute dans la lignée de ses quatre précédents opus.

 

 

photo de Xuaterc
le 10/09/2021

2 COMMENTAIRES

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 14/09/2021 à 23:22:10

Faut vraiment que je fasse la chro de Telex ^^

K

K le 15/09/2021 à 09:53:23

Hum, je n appellerais pas cela célébrer. Mes oreilles saignent. La beauté de ces premiers albums avec ce son analogique. Et la quelle ... bref.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Rorcal - Creon
Chronique

Rorcal - Creon

Le 09/05/2016

Kosmos - Le Voyage