Jeanne + Potence + Yarostan + Les Deux Minutes De La Haine + Tröpical Ice Land - Cinq - A 5-Way Split 12

Chronique CD album (39:51)

chronique Jeanne + Potence + Yarostan + Les Deux Minutes De La Haine + Tröpical Ice Land - Cinq - A 5-Way Split 12

Cinq - A 5​-​Way Split 12" est un Split sorti en Juillet dernier chez Zegema Beach Records réunissant une partie du gratin de la scène Screamo/Post-Hardcore/Crust hexagonale, à l’exception faite de Tröpical Ice Land, combo emo-violent originaire de Catalogne. Ce split fait la part belle aux frenchies ayant fait beaucoup parler d’eux ces derniers temps dans la scène hardcore déchirante et émotive.

 

On peut découvrir sur ce Cinq - A 5-Way Split 12" quasi exclusivement que des nouveautés, mise à part Potence qui s’est autorisé une petite redite remastérisée en reprenant son ancien titre « Aimer, Mourir jeune et faire un beau cadavre ». Au-delà de cette petite piqûre de rappel très bien venue, les autres formations partageant cette sortie ont toutes de nouvelles compos à nous présenter. Ne reste plus qu'à en parler...

 

Jeanne pour commencer nous offre leur 13ème et 14ème complaintes avec cette tension et cette intensité qu’on leur connaît bien. Toujours à jouer sur les contrastes avec la mise en place d’ambiances tragiques, tendues, sur le fil d’émotions mélancoliques ; un fil qui cède toujours sous les violentes déflagrations Skramzy, Jeanne continue de nous en mettre plein la vue avec ses images catastrophées du monde et la puissance mélodique de ses riffs.

 

Pour ce qui est des ambiances dramatiques et catastrophées, Potence n’est pas non plus en reste et fait au passage office de groupe le plus désabusé et pessimiste du Split. Le combo reste fidèle au néo-crust qu’il affectionne et dans lequel il se ballade. Dans la continuité du Temps Des Bourreaux, son titre inédit « Spectateurs D’une Danse Macabre » est un titre dans lequel on retrouve toutes les gimmicks du combo et un son toujours aussi typé Crusty ténébreux. Ce titre est complet, de très bonne facture et nous renseigne pas mal sur la vitalité hardcore et créative des Strasbourgeois.

 

S’ensuit le quota ethnique de ce split avec les catalans de Tröpical Ice Land. Formation qui m’était encore inconnue malgré la bouteille et l’ancienneté du combo. Fidèle à l’emoviolence depuis plus de 10 ans – ténacité qui force le respect - et la sortie de son premier EP « A », TIL joue sur ce Split deux titres emoviolents trempés dans les larmes et les viscères d’un emokids dont la sensibilité n’a d’égale que l’engagement et la combativité hardcore. Le riffing est acéré, insistant et borné au possible. Un entêtement Punk renforcé par le caractère épique de certaines lignes mélodiques « Cabeza de Perro ». Les trois effractions Emoviolentes de TIL sont un condensé de ce que peuvent proposer des formations comme Coma Regalia, Piri Reis ou encore Cady. Pour la production, on est en présence du combo le plus fauché de ce Split. Une problématique complétement pétée et accessoire quand il s’agit d’emoviolence, et par extension de punk de manière générale.

 

Au tour Des Deux Minutes de La Haine. Le combo Tarbais joue dans un style dorénavant bien plus équivoque que par le passé. Le combo s’oriente davantage vers des ambiances Post-Hardcore et semble s’être complètement éloigné du screamo d’antan. Les morceaux trainent davantage en longueur avec pour conséquence un tempo qui a été drastiquement revu à la baisse. Le chant et les ambiances sur ces deux titres me font beaucoup penser à l’excellent combo Suédois Vi Som Älskade VarandraA Sa Mycket. Plus brut, plus sombre et moins élaboré que Det Onda. Det Goda. Det Vackra. Det Fula, néanmoins dans l’esprit on se rapproche beaucoup de ce que peuvent faire les Suédois. Le groupe manifestement le plus "Heavy" des Cinq, avec un son aussi sourd que celui de Potence et dans de meilleures dispositions catégorielles pour faire groover cette tuerie qu’est « Quitte à fuir ».

 

Et pour conclure cette chronique et ce Split, on retrouve les Marseillais de Yarostan. Je suis ravi d’enfin pouvoir les chroniquer, ayant fait l’impasse sur leur LP éponyme. Une impasse de procrastineur souvent charrette alors même que j’étais hyper enthousiaste à l’idée d'en parler. Je m’étais occupé de Canine à l’époque, la moindre des choses aurait été de rendre la pareil à leurs petits camarades de Yarostan. Mais bref, ce Split me donne enfin l’occasion de parler d’eux, je vais donc me rattraper tout en focalisant mes remarques sur le titre fleuve qu’est « Are We There Yet ? ». 

Ma première impression, quand j’écoute ce seul mais au combien exhaustif titre, c’est que le combo monte toujours plus en puissance depuis Les Ruines De Notre Temps. Yarostan déroule sur « Are We There yet ?»  une trame Emo, Screamo et Post-Hardcore de très bonne facture. Le morceau est écrit à la manière d’un récit nous embarquant dans une succession d’ambiances à la fois punchy, véloces, poétiques, éthérées etc., On est très clairement sur du Anteros, avec néanmoins une éloquence que Yarostan n’a pas encore, même si le groupe s’en rapproche à la vitesse d’un riff acharné de Tropical Ice Land. Finir sur Yarostan est une bonne chose. Son style davantage aéré, posé et empreint d’une mélancolie douce conclut de la meilleure des manières ce Split. Si Les Deux Minutes de La Haine avait précédemment ralenti le rythme et fait basculer ce Split vers une atmosphère bien plus pesante, sombre et oppressante, Yarostan vient en contre point remettre un peu de candeur et de légèreté sans pour autant compromettre ses velléités hardcore.

 

photo de Freaks
le 22/09/2020

2 COMMENTAIRES

Smart and Confused

Smart and Confused le 05/10/2020 à 16:13:05

Salut !
juste pour info, notre collectif s'est associé à Zegema pour ce disque et on en a assuré la distribution en Europe (et il est déjà sold out ! A voir peut-être du côté des groupes :)). Notre logo n'apparaissant pas sur le disque, il n'est pas évident de le savoir...
https://www.discogs.com/fr/label/1534506-Smart-Confused

Freaks

Freaks le 05/10/2020 à 18:15:43

On trouvait ça aussi très étrange qu'aucun label Français ne distribue cet EP.
Merci pour l'info ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements