Les Tigres Du Futur - Collection Illusions Sonores Vol.3

Chronique Vinyle 12" (36:07)

chronique Les Tigres Du Futur - Collection Illusions Sonores Vol.3

Les Tigres Du Futur ?! Bigre, mais qu'est-ce que c'est donc ? Moi j'en avais entendu parler sur Awesomeboard, à l'époque bénie où tout le monde n'était pas encore sur cette grosse merde dictatoriale de Facefoot de merde, où on partageait plein de trucs dans les forums, où on découvrait de la musique, des livres, des combats, des avis contraires, des conneries, des gens... merde je fais mon vieux mais j'ai raison. Facefoutre a détruit tout ça pour le remplacer par le vrai nombrilisme horripilant et puant. Tirez-vous tous une balle, faites de la place, qu'on respire.

Petit oiseau qui chante dans la didascalie du désenchantement.

Je pourrais passer ma chronique à décrire l'affaire qui était supposée nous occuper avant que je ne crache ma haine dès le premier paragraphe, plutôt. Ouais, je pourrais décrire la musique des Tigres pendant des plombes (et je le ferai peut-être!) au moyen de tout un tas de mots superflus, ça ne changerait rien, c'est tout simple : c'est du Rock psychédélique rétro-futuriste.

Difficile d'être plus précis.

Vous retrouverez un certain, hum, « cahier des charges » définissant le son, les compos du groupe et le port du casque orange obligatoire. Ce que je trouve toujours un peu dommage, ça enlève de la surprise, ou fabrique de la musique « de genre » (y'a pas d'mal à ça, mais bon).

Ici nous serions dans la frange euh laidback et relativement... sobre (!!!) du psychédélisme : ça en fait pas trop des caisses avec les effets et le son est relativement sec. Et chouette.

 

Tout un concept censé être hilarant englobe le disque, mais franchement je m'en passe très bien, merci. Imaginer les protagonistes spatiaux déambuler en combis vertes et jaunes, bottines mauves, pourchassés et tourmentés par un Satan pixelisé à cache-montre-sexe de brebis intergalactique me déclencherait même quelques frissons de gêne. Remarquez, si le tout tournait au porno horrifique glauque et violent, ça m'aurait peut-être plus émoustillé. Satan se tape tout le monde, même la brebis intergalactique (c'était avant de la massacrer par empalement pour s'en fabriquer un mouchoir essuie-foutre, puis un cache-sexe qui le montre, donc), le tout filmé en Super-8 par Janis Joplin.

C'est parce que ma fille écoute Le vilain petit canard par Marlène Jobert, ça réveille des choses qui devraient rester enfouies à jamais. Que les Protagonistes cessent leur spatiopartouze gorgée du sang des membres arrachés, par le tourment des confluents des âmes damnés, par pitié !

 

Ah, j'ai oublié de préciser qu'il s'agissait de musique instrumentale. Pas de chant, jamais, mais des vieux synthés. Et un Dies Irae ! Eh, eh, j'y connais que dalle en musique classique (un « classique » de la musique Grégorienne, oui!), alors dès que j'entends le ''Dies Irae'', je reconnais et je suis fier ! Je tire sur la manche : « éh, héééé, j'ai reconnu !!! ». Enculé de chroniqueur ! Crapule, sous-homme !

 

Revenons à nos moutons électriques.

Ce qui est bien, c'est que Les Tigres réussissent à éviter le pire de Goblin, par exemple (bon, mais sans forcément atteindre toujours le meilleur). Pas d'excès de kitsch car ils ont un certain goût de la mélodie simple, ou simplement belle, qui les empêche de tomber dans ces travers de porcs d'enluminures gonflées.

Les procédés utilisés semblent être essentiellement la Jam – ou le Boeuf : francisé d'mes deux, t'as raison – via des nappes d'orgue ou synthés qui enflent progressivement. Le batteur frappe alors de plus en plus, les sons se font de plus en plus psychés, avec un thème qui s'efface pour laisser place à... de l'impro ? Difficile de savoir ce qui est réellement improvisé, en fait. Peu importe. On peut aussi avoir affaire à une autre logique juxtaposant des thèmes différents, chorus, riffs vengeurs et accalmies.

''Le jour de la colère astrale'', logique de la voile qui se gonfle : les solos de guitares attendent les 11:30 pour se pointer et tout atomiser, puis prennent un thème pseudo-héroïque et surtout discordant pendant quelques secondes de canards intergalactiques, puis joli arpège sur fond de reverse echo, ou je ne sais quel trip de pédale multicolore (je parle d'effets guitare, au cas-où vous vous demanderiez, vous méprenez pas, hein...) et là entre la Futain de Dolère de Cieu précédemment citée !

On se retrouvera aussi tantôt avec un côté Twist/Surf humoristique et un beau solo Rock'n'Verb'. Alors que dans certains riffs plus massifs, j'ai aussi entendu les Melvins (''Cosmos de sang'' à 4:44 notamment) et... Black Sabbath (forcément...), hé, c'est que c'est varié.

Plus étonnant peut-être, une douce mélancolie apparaît parfois, loin de l'humour du projet, me faisant penser à cette belle B.O. de Virgin Suicides servie à l'époque par les Toucheurs Français Air, plus proche d'un fantasme dystopique des années 60 cette fois.

 

Vraiment, tout s'écoute tranquille mais, justement... bah je préférerais apprécier dans une petite salle obscure où on aurait toujours la possibilité de fumer en picolant des trucs.

Voui, ça m'a plu, mais qu'est-ce que ça peut vous foutre ? En tous cas, si vous aimez les Jams seventies, le space echo, l'Hammond B-3 et les vieux synthés, jetez-vous dessus et chaussez vos bottines mauves ! Et bonne bourre !

 

Je ne vois pas quoi dire de plus.

Ah si : cette chronique hautement non-professionnelle vous a été gracieusement offerte par un galérien en confinement, qui a eu quelques minutes de répit pour écrire un texte, c'est bien triste, sans presque aucun étalage de culture, ce qui représente bien le vide de contenu du dit texte. Pitoyable. Mais j'ai cité Janis Joplin !

Fol de diantre !

photo de El Gep
le 28/04/2020

6 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/04/2020 à 11:42:07

Euh les forums, ça a toujours été rempli de trouducs aussi, en mode petite communauté d'abrutis connaisseurs consanguins et fiers de l'être. Tu veux des noms ?

pidji

pidji le 28/04/2020 à 12:05:53

Je vois que le confinement n'améliore pas la bonne humeur de Cromy 😆

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/04/2020 à 12:20:18

Elle est assez stable en fait.

cglaume

cglaume le 28/04/2020 à 12:25:35

"Petit oiseau qui chante dans la didascalie du désenchantement."

J'aime beaucoup :)

Xuaterc

Xuaterc le 28/04/2020 à 12:55:00

Je viens de l'écouter deux fois, j'adôôôôôre. Super chro

el gep

el gep le 28/04/2020 à 13:08:26

Nan j'ai pas d'angélisme à propos des forums non plus, hein... Mais ça m'allait tellement mieux. J'ai vraiment découvert plein de trucs grâce à ça.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021