Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Melvins : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Melvins

Melvins en bref

Accès direct

 

Infos générales

pays d'origine du groupe Melvins : Etats-Unis Etats-Unis

Tags musicaux :

#proteiformol #psychedelique #robotdino #toyrock #rockacopter #helicoidal #jukebox #fantome #free #rock #moaning #ludlow #metal #pouilleux #militaires #ronds #comme #patates #postpunk #glamcore #noise #merde #nevralgique #hardrock #lyrique #requiem #soul #garage #luxe #rockmarteausteady #melvins #biaise #sludgy #roll #moderne #doom #nerveux #aventureux #barre #speedy #hardcore #bruyant #deco #royal #monts #sacres #divin #guerrier #psyche #punk #melodique #remixs #dadanoise #indus #electro #ambient #sludge #fusion #gogols #minimalisme #abscons #cauchemar #bruit #reprises #partouze #rockmetalpunkslowcountryinduspopgrunge #beast #alive #fucker #sabordage #suicide #liberte #lourd #beaute #vanite #psychose #stoner #lent #grunge #meeeeerde #easy #listening #drone #noire #stoned #shaman #poetique #immaculee #creation #drogue #vomi #death #souille #mort #slow #mechant #antigrunge #tout #tordu #heavy #psychorigide #gloomy #punkhardcore #autiste

Line-up

# Buzz Osborne - Guitare/Chant
# Dale Crover - Batterie/Chant
# Steven McDOnald - Basse/Chant
Avec aussi:
# Coady Willis - Batterie/Chant
# Jared Warren - Basse/Chant
# Jeff Pinkus - Basse/Chant
# Trevor Dunn - Basse/Contrebasse/Chant
# Mike Dillard - Batterie

Discographie

  • Discographie sélective:
  • - "Six Songs"(1986)
  • - "Gluey Porch Treatments" (1987)
  • - "Ozma" (1989)
  • - "Eight Songs" (1991)
  • - "10 Songs" (1991)
  • - "Bullhead" (1991)
  • - "Eggnog" (1991)
  • - "King Buzzo" (1992)
  • - "Dale Crover" (1992)
  • - "Joe Preston" (1992)
  • - "Lysol (aka s/t)" (1992)
  • - "Houdini" (1993)
  • - "Prick" (1994)
  • - "Stoner Witch" (1994)
  • - "Stag" (1996)
  • - "Honky" (1997)
  • - "Singles 1-12" (1997)
  • - "The Maggot" (1999)
  • - "The Bootlicker" (1999)
  • - "The Crybaby" (2000)
  • - "Gluey Porch Treatments" (réédition 2000)
  • - "Electroretard" (2001)
  • - "Hostile Ambient Takeover" (2002)
  • - "26 Songs" (réédition 2003)
  • - "Pigs of the Roman Empire with Lustmord" (2004)
  • - "Never Breathe What You Can't See" avec Jello Biafra (2004)
  • - "Mangled Demos from 1983" (2005)
  • - "Sieg Howdy!" avec Jello Biafra (2005)
  • - "(A) Senile Animal" (2006)
  • - "Making Love Demos" (2007)
  • - "Nude With Boots" (2008)
  • - "The Bride Screamed Murder" (2010)
  • - "Sugar Daddy" live (2011)
  • - Split 7'' avec TJSBX (2011)
  • - "The Bulls And The Bees" EP (2012)
  • - Split 7'' avec Unsane (2012)
  • - "Melvins Lite / Freak Puke" (2012)
  • - "1983" EP (2012)
  • - "Everybody Loves Sausages" (2013)
  • - "Melvins 1983 - Gaylord" 7'' (2013)
  • - "Live At Third Man Records" (2013)
  • - "Tres Cabrones" (2013)
  • - "Hold It In" (2014)
  • - "Three Men And A Baby"/Mike & The Melvins (2016)
  • - "Basses Loaded" (2016)
  • - "A Walk With Love And Death" [2 albums: Love/Death] (2017)

Melvins

Biographie

Melvins est un groupe ou artiste américain, qui a été chroniqué 60 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : proteiformol, psychedelique, robotdino, toyrock, rockacopter, helicoidal, jukebox, fantome, free, rock, moaning, ludlow, metal, pouilleux, militaires, ronds, comme, patates, postpunk, glamcore, noise, merde, nevralgique, hardrock, lyrique, requiem, soul, garage, luxe, rockmarteausteady, melvins, biaise, sludgy, roll, moderne, doom, nerveux, aventureux, barre, speedy, hardcore, bruyant, deco, royal, monts, sacres, divin, guerrier, psyche, punk, melodique, remixs, dadanoise, indus, electro, ambient, sludge, fusion, gogols, minimalisme, abscons, cauchemar, bruit, reprises, partouze, rockmetalpunkslowcountryinduspopgrunge, beast, alive, fucker, sabordage, suicide, liberte, lourd, beaute, vanite, psychose, stoner, lent, grunge, meeeeerde, easy, listening, drone, noire, stoned, shaman, poetique, immaculee, creation, drogue, vomi, death, souille, mort, slow, mechant, antigrunge, tout, tordu, heavy, psychorigide, gloomy, punkhardcore, autiste

Chroniques du groupe / artiste

Melvins - A Walk With Love And Death (2017)

Melvins - A Walk With Love And Death (2017)

CANADA BUZZ HAS A WAY OF SEEING THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 60 -

Pour tenter d'approcher une vague compréhension de l'obsession chronique à l'origine de ces textes malhabiles, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Double chronique croisée pour un double album. Pas sûr que vous y compreniez grand-chose, alors de deux choses l'une :

  • soit vous êtes un peu familiers du monde des Melvins et vous courrez les écouter , ces deux disques complètement baisés de la gueule, si vous me passez l'expression...
  • soit vous n'êtes pas familiers du tout de leur monde et vous courrez les écouter , ces deux disques complètement baisés de la gueule, mais pas sûr que vous y compreniez davantage grand-chose, hein, bon...
Au revoir.     60 mouches et toutes ses tumeurs. Pour mon soixantième chapitre des chroniques Melvinsiennes, j'ai donc l'honneur d'évoquer pour vous – gratuitement et sans aucun […]

> Lire la chronique

Melvins - Basses Loaded (2016)

Melvins - Basses Loaded (2016)

CANADA BUZZ HAS A WAY OF SEEING THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 59 -

Pour tenter d'approcher une vague compréhension de l'obsession chronique à l'origine de ces textes vaniteux, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Une chose est sûre, et ça rassure, car je me demandais parfois quand-même est-ce que c'est pas un peu fini tout ça, ou émoussé sur les coins des bordures, non je vous le dis : les Melvins sont toujours complètement cinglés. Ainsi, rassurés, disais-je, le sommes-nous vraiment ? Tous ceux qui, comme moi, ont sans doute une case ratatinée sur la gauche au fond du cervelet le seront certainement. Les autres... les autres vomiront compulsivement en jets ou partiront la queue entre les canettes frissonner tout verts-blancs-blêmes ailleurs, loin.   Allons droit au but : par exemple leur reprise des Beatles « I Want To Tell You » est HORRIBLE ! Cette guitare qui perce le mix (avec le mode percussion […]

> Lire la chronique

Melvins - Three Men And A Baby (2016)

Melvins - Three Men And A Baby (2016)

CANADA BUZZ HAS A WAY OF SEEING THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 58 -

Pour tenter d'approcher une vague compréhension de l'obsession chronique à l'origine de ces textes vaniteux, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...
  Oh ça alors ! Encore une sous-formation-déclinaison des Melvins  ! Après Melvins Lite (là-bas ), Melvins 1983 ( ou ) ou le Fantômas Melvins Big Band  (ici, Milord! )!!! Après les affectueusement renommés « Jelvins » Melvins with Jello Biafra (ici et ici , bon chien-chien) ou le terrifiant Melvins/Lustmord (ici, damn' it ! ). J'en passe et j'en oublie certainement. Ce que je vais passer et vous épargner pour le coup, c'est le paragraphe d'introduction sur l'hhhhHHHistoire du disque, puisque de toute manière tout le monde a copié-collé la bio partout sur le net. Pas dur à retrouver, hein... Y'a Mike Kunka de Godheadsilo et ça devait sortir en 1999 mais ça sort maintenant seulement. Yallah, ça ira bien […]

> Lire la chronique

Melvins - Hold It In (2014)

Melvins - Hold It In (2014)

CANADA BUZZ HAS A WAY OF SEEING THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 57 -

Pour comprendre le pourquoi de ces chroniques gibbeuses gourmandines, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Un voile d'irréalité m'enveloppe. Même la musique cubaine que j'écoute ensuite me paraît venir de l'envers du décor de la réalité, de loin, de très loin, d'une autre planète, d'une autre dimension. C'est que je viens une nouvelle fois d'observer fixement Hold It In au fond des yeux. (Bon... et aussi que la musique cubaine et moi, ça fait deux choses très espacées quoiqu'il en soit) Et ce disque est très étrange. Le son, déjà, tisse des toiles à cristaux de glace – parfait pour la saison à venir, il faudra y penser, à écouter Hold It In sous la couette – comme l'aaartwörk du livret peut le laisser rêver. Le son est comme étouffé, mais avec des aigus, allez comprendre. Des résonances de l'au-delà et de la réverbération paranormale hantent […]

> Lire la chronique

Melvins - Everybody Loves Sausages (2013)

Melvins - Everybody Loves Sausages (2013)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES   Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 52 -   Pour connaître l'illumination mystique à l'origine de toutes ces chroniques Melvinsiennes, se référer à l'introduction limpide du chapitre 1 ...   Les Melvins sont des gens très occupés. Les Melvins sont bosseurs. Quand ils ne tournent pas pendant 51 jours non-stop dans les 51 états unis d'Amérique, ils tournent partout ailleurs dans le monde et sortent des disques tous les 6 mois minimum. Un album plus un EP de morceaux originaux l'année dernière, des singles et des EP limités à foison... Les Melvins sont généreux. Mais j'imagine que les Melvins se foutent de la générosité. Pour eux, c'est juste normal. C'est leur taff, ils font ce qu'ils doivent faire. Et ils font exactement ce qu'ils veulent faire. Une belle leçon pour nous les zikos. D'ailleurs, je ne comprends pas que ce groupe ne soit pas plus influent. Je veux dire, […]

> Lire la chronique

Melvins - Live At Third Man Records (2013)

Melvins - Live At Third Man Records (2013)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 56 -

Pour comprendre le pourquoi de ces gourmandises gargantuesques, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Salut les gaarls and boyz and in-between  ! Vous allez bien ? Je vais vous raconter ma vie, z'êtes prévenus. Bientôt, je vais monter un égozine où je pourrai m'étaler honteusement et raconter tout le mal que je pense de vous, de vous tous, de tout le monde ! C'est ma cent-unième chronique pour Core and Co . Ça s'arrose. Et c'est mon cinquante-sixième texte sur les Melvins . Hallucinant, non ? Franchement, quel groupe mérite autant de gracieux travail sans rien attendre en retour, rien de rien ? Réponse : AUCUN, bien-sûr ! Ha-ha ! Je vous arrête tout de suite : je ne me suis jamais considéré comme un fan. Et vous ne devez pas le faire. Dans fan, y'a « -atique » qui est caché et Atique, c'est un sacré cinglé. Plutôt méprisable, aussi, […]

> Lire la chronique

Melvins - Melvins 1983 - Gaylord (2013)

Melvins - Melvins 1983 - Gaylord (2013)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 53 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.   Arf !, encore un disque des Melvins  ! Celui-là, j'étais complètement passé à côté. Et quel dommage ! Quel dommage : la formation Melvins 1983 , c'est entre autres ce que le groupe a fait de mieux ces derniers temps. Bon, OK, The Bulls And The Bees , c'était vraiment pas mal aussi. Mais là, ce Gaylord fait vachement de bien. Je veux dire, après un Freak Puke original mais un peu plat, on appréciera plus d'allant et quelques bons bourre-pif. Tout dernièrement aussi, les autres titres trouvables sur des compilations diverses comme "American Cow" ou le génial "Dr. Mule" sont également marqués par cette énergie retrouvée. Je viens d'apprendre que certains sont en fait des extraits du prochain Tres Cabrones prévu pour novembre. Ce qui gâche un peu la […]

> Lire la chronique

Melvins - Tres Cabrones (2013)

Melvins - Tres Cabrones (2013)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 55 -

Pour comprendre le pourquoi de cette fantaisie fantasque, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Et allez, mange-toi encore un nouveau disque des Melvins , après un long format de reprises plus tôt cette année et des supports courts limités tous les mois ou presque. C'est la formation 1983 qui est de sortie cette fois avec, récapitulons : Buzzo comme toujours au chant et à la gratte, Dale Crover qui passe du poste de batteur génial à bassiste consciencieux et leur ancien batteur – de 1983, le tout premier avant même Crover – Mike Dillard. Que des nouveaux morceaux, claironnait Buzz. Oui c'est sûr, ile ne jouent pas leur répertoire de l'époque (du Punk grognon pas mal mais sans plus). Heureusement. Mais les morceaux rassemblés sont aux trois quarts déjà sortis ici et ou encore ailleurs sur des compils. Pas de problème, ça permet de les avoir […]

> Lire la chronique

Melvins - 1983 (2012)

Melvins - 1983 (2012)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 46 -

Pour comprendre la démarche psychorigide autistique , se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

Les Melvins sortent en 2012 un EP 4 titres nommé 1983 . Passéisme ? Pas le genre des loulous. Par contre, il y a bien un concept Retour Vers Le Futur là-derrière : ils réembauchent le temps de ce disque et de quelques concerts leur ancien batteur, le tout premier, avant Dale Crover, un certain Mike Dillard. On ne pouvait l'entendre frapper des peaux que dans la réédition Mangled Demos From 1983 parue en 2005 chez Ipecac. Les premiers enregistrements du groupe parus sur des (petits) labels comportaient déjà Dale Crover à la batterie. Mais ils étaient jeunes, ils étaient potes et les Melvins n'oublient rien (contrairement à Dave Grohl, au hasard). Et les Melvins n'ont pas abusé des drogues et les Melvins ne sont pas encore des papys. En témoigne leur incroyable […]

> Lire la chronique

Melvins - Amphetamine Reptile Records Cage Match Tour Split 7 (2012)

Melvins - Amphetamine Reptile Records Cage Match Tour Split 7 (2012)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 39 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.

Sûr que ça a dû en faire baver quelques uns, ce split 7'' hors de prix et très limité.
Bavez, bavez, limaces asservis, moi je télécharge et j'emmerde le monde. Je pense que les deux groupes en question, d'une certaine façon, c'est exactement ce qu'ils font. Avec une tournée ricaine commune sous la bannière Scioniste A/V et donc ce split chez Amphetamine Reptile .
Chacun reprend l'autre et tous en chœur : on est les meilleurs.
Eh ouais.
Grosse classe.

Dale Crover chante la reprise de Unsane , "Alleged". Elle est déboulonnée en trois parties, dont une césure bruitiste des plus glaçantes.
Ce qui tranche nettement avec ce que je suis en train d'écouter en relisant cette chronique, la reprise du Gun Club , "Promise Me" par les dits Melvins . En ce moment, […]

> Lire la chronique

Melvins - Freak Puke (2012)

Melvins - Freak Puke (2012)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
  Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 42 -
  Pour tenter de comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse obsessionnelle, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...
  Allez, passons tout de suite sur le nom : Melvins Lite , c'est comme les Melvins , cherchez pas. OK, c'est pas la formation habituelle, y'a juste Buzzo, Dale Crover et Trevor Dunn à la contrebasse. Pas de double batterie ni de nounours Warren cette fois-ci. Ah ! Oui, vous avez bien lu « contrebasse », juste avant. Acoustique, l'a même pas été branchée, la grosse. Reprise micro. Point. Trevor Dunn, c'est un peu un Melvin, de toutes manières. Bah oui, l'a déjà joué sur des tournées, sur des disques, et c'est un ami à Buzz. Il a fait tout un tas de choses que je ne me rabaisserai pas à rappeler, utilisez un moteur de recherche si vous ne le connaissez pas. Rappelez-vous : internet, ordinateur, c'est déjà le futur !
Donc voilà bien […]

> Lire la chronique

Melvins - The Bulls And The Bees (2012)

Melvins - The Bulls And The Bees (2012)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 35 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse interminable, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

Je suis trop un ouf, je tente une chronique à chaud des Melvins  ! Autant dire que je fais vraiment n'importe quoi. Oh, rassurez-vous, je l'ai écouté un paquet de fois... Douze ? Treize ? Et je le réécoute encore à la relecture de ce texte.

Est-ce moi qui ai changé, est-ce que j'ai vieilli, est-ce que ma pompe à adrénaline est à plat, ai-je trop écouté les Melvins ces onze dernières années, ai-je trop malmené ma sensibilité musicale à coups de Harsh Noise et de zique aberrante, ou est-ce que les Melvins tournent réellement en rond, je ne saurais faire la part des choses. En tout cas, l'impression de déjà-vu est sévère, à l'écoute de cette nouvelle sortie, virtuelle pour une fois. Il paraîtrait qu'à l'avenir Amphetamine Reptile pourrait en […]

> Lire la chronique

Melvins - Black Betty Split 7'' (2011)

Melvins - Black Betty Split 7'' (2011)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 45 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.

Hé les enfants, vous aurez compris que les Melvins , j'aime ça. Ben sachez que j’aime au moins autant The Jon Spencer Blues Explosion . Si, si, j'vous jure. Rajoutez à ça Jimi Hendrix , du Blues (tiens, tiens...) et du Black Metal et vous serez pas loin de pouvoir lire dans les grandes lignes de mes goûts aberrants. (En même temps, pour ce que vous en avez à cirer...)
Alors quand j'ai appris la nouvelle, au beau milieu de l'année dernière, selon quoi les deux groupes sortaient un 45 tours partagé, j'ai crié. Fort.
Je me suis un peu calmé lorsque j'ai compris qu'il s'agissait d'un petit jeu de vilains: chacun reprend "Black Betty" à son compte et ciao les enfants.

"Black Betty", putain ! Avouez que ça avait de quoi faire peur. Humpf, l'overdose de Ram Jam […]

> Lire la chronique

Melvins - Hurray For Me Fuk You / Paraquat Plus (2010)

Melvins - Hurray For Me Fuk You / Paraquat Plus (2010)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 54 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.   Alors là, c'est fendard. Seulement 100 copies de ce disque existent, avec quelques test-press en plus. Dingue, hein ? Ouais, c'était juste pour les 25 ans de Amphetamine Reptile Records . Il s'agit d'une collab' entre les Melvins et le boss du label, l'ancien soldat Hazelmeyer, de Halo Of Flies . Une face de douze pouces gravée, l'autre vide. Douze minutes en côté aaaaah. Et le néant de tous côtés.   En guise de collab', il s'agirait plutôt de pauvres bœufs mis bout-à-bout-à-bout-à-bout-à-bout. Comme la patience de l'auditeur... Gros bœuf Hard-Punk-Noise sans intérêt aucun. On a vraiment l'impression d'assister à l'annihilant spectacle de musiciens jouant complètement en roue libre – et sans écouter quiconque – testant peut-être leurs […]

> Lire la chronique

Melvins - The Bride Screamed Murder (2010)

Melvins - The Bride Screamed Murder (2010)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 34 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   J'avais déjà écrit (ailleurs) une chronique de The Bride Screamed Murder lors de sa sortie en juin 2010 si j'n'm'abuse. Un texte fanfaronnant, enthousiaste, rigolard. J'étais content. J'avais écouté un paquet de fois le nouvel album – à l'époque, mais z'ont pas sorti d'album studio depuis, juste plein de trucs limités et un live sur Ipecac , Sugar Daddy – de mes chouchous et hormis un titre qui me gonflait déjà – « Electric Flower » qui commence bien, pourtant – j'étais pas loin d'être aux anges. Eh bien, un album ça se vit aussi sur la durée. Ça se vit, oui. Et celui-ci a moins bien vieilli que d'autres.   Ça, ça veut dire que je ne suis plus si enthousiaste aujourd'hui. Béh non. Nude With Boots m'avait déçu et désorienté au début, mais il a […]

> Lire la chronique

Melvins - Pick your battles (2009)

Melvins - Pick your battles (2009)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 24 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   A l'origine de ce double live (Berkeley 1989 et Boston 2008) collecté sur un seul CD, Brian Walsby , dessinateur BD et musicien (Double Negative , un temps dans Polvo et tout un tas d'autres formations plus ou moins éphémères). Après avoir sorti assez confidentiellement ses deux premiers tomes de la BD introvertie et humoristique (et très  branchée musique) « Manchild » , il se fait un peu plus connaître, grâce à l'ajout rusé de disques inédits des Melvins à ses livres. Tu connais pas Brian mais tu kiffes les Melvins, alors t'achètes son bouquin et t'as un skeud avec. Et pour pas cher (à l'époque, du moins) ! Bien vu. Je ne ferai pas mon cynique, je dirai que la démarche est sympathique, surtout que Brian a l'air d'être un vrai pote du groupe et pas un […]

> Lire la chronique

Melvins - Nude with boots (2008)

Melvins - Nude with boots (2008)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 6 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

Hé, c'est bon, hein, je me suis lancé dans les chroniques des albums des Melvins , j'ai le droit de ressortir des trucs que j'avais déjà écrits. Cet album, je l'avais chroniqué pour notre blogzine de potes, « SupermarketRiot », aujourd'hui défunt. L'article n'était d'ailleurs jamais paru. Je le ressors donc aujourd'hui, ah-ha, rien ne se perd vraiment, même si tout meurt un jour, ma bonne dame. Allez, c'est parti.

« J’ai failli descendre. Descendre ce disque. Déçu j’étais. Pauvre petit...  Ouaip, aux premières écoutes, ce disque m’avait complètement désorienté, déçu, même, oui-oui. Pas de plaisir immédiat, mais un sentiment d’incohérence, l’impression d’écouter deux albums mélangés en un, avec des morceaux qui n’en finissent pas ou sont coupés brutalement, […]

> Lire la chronique

Melvins - Smash The State EP (2007)

Melvins - Smash The State EP (2007)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 38 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.

Ils auraient voulu se payer la tête du Punk-Hardcore, ils auraient pas fait mieux. Attention, c'est bien de ça qu'il s'agit: Punk, Hardcore. Sauf qu'on a l'impression d'en entendre une version cartoonée, speedée gonzalée, irrévérencieuse et branleuse. Tant mieux.

Très attachant petit EP (livré avec un CD 9 titres, regroupant tous les 7'' spéciaux de la tournée 2007) qui passe très vite : hop !, un chips, je me rouvre une bière, c'est déjà fini. Ça transperce tout, à fond, à fond, à fond, mec, maîtrise totale, c'est le Texas Punk qui gagne la guerre, solo de mandoline en brassard et nique ta race de blanc de merde. Les morceaux se ressemblent (à part le dernier, Post-Punk au cerveau troué, bien drôle) mais qui s'en branle? Haze XXL, boss de AmRep tabasse la […]

> Lire la chronique

Melvins - Split Tour Double 7 (2007)

Melvins - Split Tour Double 7 (2007)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 33 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Non, je n'en ai pas fini avec les albums des Melvins. Enfin, si, presque... N'empêche. Inaugurons ensemble des chapitres un peu spéciaux (et pour une fois, concis ! Noooooon ? Si!). Changeons la donne pour parler de quelques singles/raretés/splits et autres concerts plus ou moins bootlegs, sortis sur des labels obscurs et/ou en éditions très limitées hors de prix. J'ai procédé pour vous (ah-ha!) à des téléchargements illégaux de ces sorties de labels morts ou minuscules ou pire, qui ne porteront jamais plainte. La prise de risque est permanente, vous ne vous rendez pas compte, vils lecteurs asservis! Ce sera bien entendu une liste non exhaustive : pauvre de toi, la discographie des Melvins a plus de tentacules au cul que Cthulhu.   […]

> Lire la chronique

Melvins - (A) senile animal (2006)

Melvins - (A) senile animal (2006)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 23 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Ils sont arrivés avec leurs mines de fête, le cirque est en ville, cavaliers aux nez rouges ils font la roue et, l'air de rien, bloquent toutes les issues. Ils nous rassemblent tous sur la place, ils tissent leur toile et nous sous-tendent que les apparences sont trompeuses. Nous vous voulons aucun mal, disaient-ils, tout ceci n'est qu'un jeu, bientôt vous serez libres.   Marqueterie fine, enluminures typées, les Melvins vous assiègent tranquillement les oreilles et, une fois de plus, sauvent le rock. Si la classe est parfois inquiétante (les deux premiers titres dont le numéro de marionnettes « Blood Witch »), c'est pour mieux vous séduire sur l'ensoleillé « Civilized Worm », qui sonne comme la réconciliation de deux vieux amis : la […]

> Lire la chronique

Melvins - A Live History Of Glutony And Lust (Houdini Live 2005) (2006)

Melvins - A Live History Of Glutony And Lust (Houdini Live 2005) (2006)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 32 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Ré-enregistrer entièrement Houdini, version 2005 et en concert? A l'origine de cette drôle d'idée, les concerts/festivals organisés par All Tomorrow's Parties (organisation de spectacles en Angleterre et aux States, label et autres...) et leur concept « Don't look back » , où ils demandent aux artistes d'interpréter un de leurs albums en intégralité et en live, donc. Là c'était Houdini , mais le hic dans le 'h', c'est que les Melvins n'avaient pas le matos et les conditions nécessaires pour immortaliser tout ça lors de ces quelques dates spéciales. Du coup, ils louèrent un peu plus tard un genre d'entrepôt, installèrent tout le matériel pour un enregistrement en direct de qualité, et invitèrent quelques potes afin de constituer un semblant de public. […]

> Lire la chronique

Melvins - Pigskin / Starve Allready (2006)

Melvins - Pigskin / Starve Allready (2006)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
 

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 37 -
 

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.
 

Vendu lors de deux nuits de concerts seulement, ce single est bien barré, je dois dire. Guitares parfois quasi surf avec écho type salle de bains, vagues soniques qui s'échouent sans considération pour la structure. L'orgue des Doors fait quelques apparitions fantomatiques, alors que le riffage Rock se taille des bribes éparses en jeu perso dans la spirale de sons, n'accrochant rien pour autant, ne faisant que passer au travers de cet exercice de style original, mais ma foi un peu anecdotique, dirait l'autre.

Haze XXL de Halo Of Flies est encore passé faire un tour.

Absurde, lynchien, désaxé, mais ça me laisse sur ma faim. Un peu vain, en somme.

> Lire la chronique

Melvins - Sieg Howdy (2005)

Melvins - Sieg Howdy (2005)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 27 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Déception : suite et fin, j'espère. Un an après le « Never Breathe What You Can't See », Jello Biafra et les Melvins relancent avec ce disque qui n'aurait dû être qu'un EP. Ils ont rajouté des remixs , vous savez ces bidules généralement nuls ? Ouah, génial, j'ai trop hâte.   « Halo Of Flies » ouvre le faux album. C'est une reprise de l'Alice Cooper Band , sur le disque « Killers », vers 1971 si je ne m'abuse moi-même.  Dommage pour ma tronche, j'aime beaucoup les vieilles rondelles de la bande à Alice. Le titre était déjà décousu dans sa version originale, même que ça fait partie de son charme, madame. Le problème c'est que Jello Biafra ne peut pas chanter du Alice Cooper , c'est un fait ici révélé avéré. Musicalement, c'est pas si mal, juste un […]

> Lire la chronique

Melvins - Message Saved / Thank you! (2004)

Melvins - Message Saved / Thank you! (2004)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 50 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.   Encore un single vendu seulement deux soirs de concerts. Là, on tape pas loin de la Harsh Noise, avec "Message Saved" et son saxo (?) éléphantesque dantesque, sa sur-saturation et son plan de boîte à rythmes niqué de la tête. Gros volume sonore, gare aux oreilles et aux cœurs fragiles. Y'a comme un bout de riff typiquement Melvins qui traîne dans l'arrière plan, menaçant, avant qu'une voix de répondeur recalée façon hip-hop ne se pointe dans l'absurde. On va appeler ça de l'Indus. Mouahahahah ! "Thank You!" est plus ambiance-ambiance, sons sirènes et bugs répétitifs. Cauchemar d'urbaniste alcoolique, avec des filles-supérettes qui proposent des linéaires de pics numériques en promo. Premier titre marrant, deuxième titre inutile, pour ce que ce […]

> Lire la chronique

Melvins - Never Breathe What You Can't See (2004)

Melvins - Never Breathe What You Can't See (2004)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 26 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Alors je vais devoir me fader l'explication de coutume. Tu connais pas Jello Biafra ? C'était le chanteur des Dead Kennedys . Voilà. Mais il a fait plein de trucs depuis. Les Melvins , si tu connais pas, t'as qu'à lire mes chroniques bourrées de mauvaise foi ici disponibles, mais en fait, tu ferais mieux d'aller te pendre ou surtout d'écouter de la bonne musique, pour une fois dans ta vie. L'un n'empêche pas l'autre si tu le fais dans le bon ordre, tu me diras. Commence donc par ouvrir tes oreilles, accroche tes dents à ma porte et fais ce que tu as à faire en finalité finale terminale, pouf, terminé, accroché.   Passons... Quelques petits mois après la collaboration terrifiante avec Lustmord , les Melvins sortaient donc un disque (un deuxième suivra) […]

> Lire la chronique

Melvins - Pigs Of The Roman Empire (2004)

Melvins - Pigs Of The Roman Empire (2004)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 13 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...
Putain de vampire, le mythe (pour certains, moi les mythes, ça me troue queue d'chi) Lustmord du Cooooold Electro-Indussss s'est planté dans l'entité monstro-absurde Melvins, et enfante dans la merde verglacée d'une chose hybride censée incarner les porcs de l'Empire Romain.
D'abord monte le son, coco. L'intro est inquiétante, tout de suite tu sais que t'es pas dans le disque catchy qui va faire danser les adipes de ta stupide copine au cul flammé. A moins que tu t'l'assommes et que tu te branles en te frottant comme un serpent sur son pauvre corps collapsé. Car ce qui suit est un totem sonore érigé à la brutalité, à la bête froide violente cachée en chaque putain d'entre nous. « The Bloated Pope » (une tuerie en live), grand morceau métallique, […]

> Lire la chronique

Melvins - 26 Songs (réédition) (2003)

Melvins - 26 Songs (réédition) (2003)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 31 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Après les Mangled Demos , voici le tout premier disque des Melvins  ! Premier EP sorti à l'époque (1986) sur le petit label C/Z Records , sous le nom 6 Songs , puis réédité sous le nom 8 Songs puis reréédité sous le nom 10 Songs et rereréédité sous le nom 26 Songs en 2003 par Ipecac . (Ha putain !) Cette dernière étant la version que je possède, trop occupé que j'étais, en 1986, à jouer avec mes legos et à vivre ma vie stupide d'enfant introverti et malhabile. Trouve le pourquoi de ces changements de nom du disque et tu gagneras, à nouveau, mon respect éternel. Comme quoi, gagner mon respect, c'est pas bien compliqué. Bref, c'est encore du vieux Melvins qui va passer ici à la moulinette.   Vingt-six chansons? Hon-hon : 10 titres en vérité, […]

> Lire la chronique

Melvins - Hostile Ambient Takeover (2002)

Melvins - Hostile Ambient Takeover (2002)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 3 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...  
C'est sûr, ça en a amusé beaucoup, sortir un disque dont le titre commence par « Hostile », en balançant des ânes rouges sur fond rose en guise de pochette... La petite histoire ne dit pas si l'enregistrement s'est déroulé en milieu hostile, mais ce qui est sûr, c'est que ce disque ne met pas franchement à l'aise.
Tant mieux.
Les Melvins font rarement (jamais?) dans le tout-confort et le brossage de poils suceur. A cette époque, le bassiste-vieux-pourri Kevin Rutmanis (des dingos Cows ) bataillait encore dans le groupe, avec comme armes sa basse crade, ses effets noisy et sa dégaine de toxico dangereux. Il participe certainement à l'acidité de ce disque schizophrène.  Car il n'a pas du tout le charisme débonnaire de ce sacré Jared Warren (le […]

> Lire la chronique

Melvins - Millennium Monsterwork (2002)

Melvins - Millennium Monsterwork (2002)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 30 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Putain, chapitre 30... Franchement, est-ce que vous me lisez ? Est-ce que vous lisez ces insupportables chroniques melvinsiennes, honnêtement ? A quoi ça rime, tout ça ? Pas avec toucan, ducon, ça c'est sûr. Mais enfin, tout le monde sait bien que c'est du vent, un avis parmi tant d'autres, perdu sur la toile, et qu'il aurait mieux fait de rester enterré dans son cerveau géniteur malade... Et les opinions, c'est un truc super surestimé. Tout le monde en a, des opinions, sur tout et n’importe quoi. Ça n'a pas forcément une valeur inestimable. Et ce n'est pas forcément juste. Bref, chapitre 30 déjà et je m'en cogne, c'est la fête, je chronique la bête, le monstre ! Donc, le disque-témoin de la fusion de deux entités cornues, ventrues, […]

> Lire la chronique

Melvins - Colossus of destiny (2001)

Melvins - Colossus of destiny (2001)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 14 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Encore un disque que j'écoutais avant de faire la sieste. Ou pendant, c'est selon...
La légende voudrait que ce Live, enregistré en 1998 dans un club californien (non, pas canadien) ne soit que la partie centrale du set. Les Melvins auraient commencé à jouer leurs morceaux, mais face à l'hostilité ou l'indifférence du public, auraient alors contre-attaqué en sortant samplers, claviers ou autres générateurs de bruits, pour plus de trois quart d'heure d'improvisations bruitistes... avant de reprendre l'interprétation de la set-list prévue.
La légende voudrait aussi qu'ils aient joué si fort leur délire noisy que des gens se seraient couché sur le sol en se bouchant les oreilles. Mais bien sûr! Et aussi du sang leur giclait des yeux et ils se […]

> Lire la chronique

Melvins - Electroretard (2001)

Melvins - Electroretard (2001)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 7 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

Alors celui-là, il représente quelque chose de spécial pour moi. Ne vous moquez pas. C'est affectif. Bordel. Je n'ai pas perdu mon pucelage ni découvert la magie de la colle à solvants là-dessus, non. C'est tout bêtement le premier disque des Melvins que j'ai possédé/écouté. Nan-han, je ne les ai pas découverts en 1986, ça t'étonne? Bordel, j'avais 6 ans! Tout ce que je connaissais d'eux, c'était leur reprise de Pink Floyd ici incluse. Je l'avais acheté peu après sa sortie et quand je l'ai glissé dans la platine, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'avais vaguement entendu parler du groupe, sans que ça ne me renseigne pour autant sur leur musique. Et j'étais loin de me douter que ce disque allait changer ma vie. Ouah l'autre, carrément!

Je n'exagère […]

> Lire la chronique

Melvins - The Crybaby (2000)

Melvins - The Crybaby (2000)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 17 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Morbide.
Bordel, ça devait être la fête, des invités partout, des copains, la musique à fond les ballons, la fête ! Et non, bande d'enfoirés acidulés, y'a fallu que vous commenciez votre album de collaborations par une reprise de... Nirvana . « Smells Like Teen Spirit », reprise clinique, note à note, impitoyable et froide, avec un certain Leif Garret au chant. Profanation de sépulture, ou pas loin, on ne sait pas comment prendre ce truc, connaissant (très peu, ce qu'on a pu en lire ou entendre à droite à gauche) les rapports euh étranges qu'entretenaient la bande à Buzzo avec le misérable Kurt. Le solo, le larsen pendant le couplet qui suit, le chorus (plus FM qu'à l'origine) sur la guitare du pont, tout y est. Tout y est décalé, tout y est comme […]

> Lire la chronique

Melvins - The Bootlicker (1999)

Melvins - The Bootlicker (1999)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 16 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Ce « Bootlicker », c'est un peu leur disque de Noël, aux Melvins . C'est aussi le deuxième volet d'une trilogie aventureuse, large comme la caverne d'Ali Baba. Je ne dis pas ça complètement par hasard : le charme oriental qui suinte de plusieurs titres s'associe bizarrement à des atmosphères nocturnes, carillons de rennes et restes de mélopées perses. Bienvenue dans le nouveau monde des Melvins . Parfum de contes doux-amers, sensualité trouble sous une apparente frigidité, ce disque est un vrai cadeau (c'est Noël à Jérusalem, j'vous dis!), un vrai bonheur.
En quelque sorte, c'est l'album calme et Pop des Snivlem, fans des premiers Pink Floyd et de Black Heart Procession . Buzzo joue tout en son clair, caressant les cordes, Crover tapotte doucement sa […]

> Lire la chronique

Melvins - The maggot (1999)

Melvins - The maggot (1999)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 15 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Continuons dans le noir, continuons le cauchemar.   Premier volet d'une trilogie parue sur 10 mois entre 1999 et 2000, The Maggot est un disque qui fait peur. C'est un disque de pur Metal maléfique. Toi qui traînes sur un forum Metal, commence donc par écouter celui-là, si tu ne connais pas les Melvins . Metal lourd, malsain, boueux, joué avec un feeling et un son tantôt Punk-Hardcore, tantôt limite Indus. Sale, en tout cas. Mais c'est surtout une pièce, un bloc, une œuvre cohérente et compacte qui m'évoque des visions à tendances moyenâgeuses sordides. Je vois des cagoules, l'inquisition en marche vers la torture aveugle, des caveaux fangeux où survivent des trucs qui ne devraient pas vivre. Tu sens l'odeur des ongles brûlés, tu devines dans la […]

> Lire la chronique

Melvins - Alive At The Fucker Club Australia (1998)

Melvins - Alive At The Fucker Club Australia (1998)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 18 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Si vous tapez « Ned Kelly » sur votre moteur de recherche de mes deux fesses, vous apprendrez qu'il s'agissait d'un célèbre hors-la-loi australien. Il avait la classe ultime car il s'était fait faire une cuirasse de métal pour parer les balles ! Et en plus de cela, il est devenu un symbole de la révolte des opprimés. En outre, son heaume dissimulait une barbe prodigieuse que j'envie et une coupe de cheveux psychobilly du meilleur effet. La classe, je vous dis.
Si je vous parle de ce Ned Kelly, c'est uniquement à cause du travail d'art réalisé pour cet EP live moyennement intéressant des Melvins. Au delà de sa portée historique pédagogique, il vous en apprendra sur la géographie de la fabuleuse et mythique terre de Tasmanie et vous déclenchera même […]

> Lire la chronique

Melvins - Honky (1997)

Melvins - Honky (1997)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des Melvins . - Chapitre 2 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1...

1997, les Melvins se sont fait virer d'Atlantic grâce ou à cause de ce disque, peut-être est-ce dû aux précédents, aussi... Peu importe. Car sur le petit label Noise AmpRep , ils crachent à la gueule du monde du music bizness cet album à la pochette noire, qui révèle des dessins vaguement sataniques, selon l'éclairage (parodie d'un certain Black Album ?). Ils doivent tous être massacrés, qu'ils disent.

Eh bien faisons-le dans la finesse avec « They All Must be Slaughtered », donc. Voix lointaines, Buzzo en contre-duo avec Katherine Bjelland des Babes in Toyland , petites programmations névrotiques et sons étranges dans la brume. On nage en pleine mer hantée, territoire des monstrueuses sirènes, salopes sorcières susurrantes. Superbe morceau electro-ambiant […]

> Lire la chronique

Melvins - Singles 1-12 (1996)

Melvins - Singles 1-12 (1996)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 9 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

Chroniquer ce (double) disque a quelque chose de déprimant. L'écouter également. J'imagine ceux qui l'ont acheté, croyant tomber sur les morceaux les plus, hum, populaires (ah-ha-ha!) des Melvins . Ou du moins les plus rock, les plus accessibles (hin-hin-hin!). Pauvres de vous... Mais ce n'est pas cela qui me déprime, non.
1996, les Melvins , virés d'Atlantic, se retrouvent sur le label noise Amrep et décident de sortir un single par mois pendant un an. Sous la forme de vinyles de couleurs qui avaient l'air bien jolis. C'est déjà ça... Là, ils sont tous regroupés par ordre de sortie sur ce double CD, donc : 6 singles et 12 morceaux par galette de plastoc.

En fait, c'est un satané bordel. Un bordel parfois sympathique, la plupart du temps chiant comme […]

> Lire la chronique

Melvins - Stag (1996)

Melvins - Stag (1996)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 28 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Sorti en fin de contrat pour Warner/Atlantic (on supposera que la Major désespérait de ne pas tenir là de vulgaires concurrents Grunge malléables et commercialement viables), « Stag » est peut-être l'album des Melvins le plus fantasque, le plus varié, le plus « fusion ». Ha ! Fusion ! Z'allez voir qu'on va s'taper un retour de fusion bientôt, c'est quelque part dans l'air du temps ! Bon, j'déconne à moitié, hein, y'a pas grand-chose à voir avec Rage Contre La Machine A Laver ou Body Compteur, hein... Disons qu'on y trouve, dans ce disque joufflu, un côté groovy catcheur, que les Melvins ont certes depuis longtemps, mais ici les hybridations contre nature sont légion et vont au fond du sens fusion.   Faisons donc le grand écart entre « The Bit » et […]

> Lire la chronique

Melvins - The Bit EP (1996)

Melvins - The Bit EP (1996)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 40 -
  Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.

Oh un maxi CD épuisé à 65 dollars ! C'est complètement idiot, on est d'accord. Vite, téléchargeons-le !

J'avais déjà parlé de "The Bit" dans la chronique de Stag . Après, version « radio edit », ça sert à rien et ça tombe bien, la version intégrale est dispo aussi.
Ce morceau emmène tout mon gars : lourdeur stylée et énergie mystique, Satan et Bouddha prennent un bain dans la merde acide de ce monde capitaliste et se marrent comme deux diables qui préparent une sale farce pas drôle mais très cruelle. Le refrain te rentre dans ton putain de crâne et te hantera longtemps, te faisant secouer la tête en marchant. Mate les gens, les gens sont méchants, mais, hé!, tu sais quoi?, toi t'es encore plus méchant. Mange un bout de rat enragé, mon garçon. Et prends […]

> Lire la chronique

Melvins - Prick (1994)

Melvins - Prick (1994)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 20 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   J'ai été gros consommateur de presse musicale, j'ai lu des montagnes d'interviews, parcouru des chroniques par milliers, suivi des récits de concerts ou de festivals. En fait, j'aimais vraiment ça. Peut-être était-ce des restes de rêves de jeunesse où la musique me faisait fantasmer au-delà de la seule envie d'en jouer.
Mais tout cela avait assez duré.
Le dégoût s'est installé. Dégoût face à ces questions récurrentes sans intérêt, à ces réponses où l'on n'apprend rien, à ces rétrospectives de groupes qui repompent quasi intégralement des notes de pochettes, alors qu'elles étaient censées nous dire quelque chose... de plus. Ce n'est même pas de la déception, non. Mais bien ce dégoût qui fait front au vide. L'attraction avait cessé, faisant place à […]

> Lire la chronique

Melvins - Stoner witch (1994)

Melvins - Stoner witch (1994)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES   Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 21 -   Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Épais et graisseux comme un énorme steak gonflé aux hormones, jeté dans une poêle brûlante. Voilà un peu comment sonne cet album qui réussit l'impossible conciliation du bourru et du céleste. La tête posée sur l'épaule de Dieu, les pieds dans le sable ou le fumier, terre des rustres. Le rapport avec le steak? C'était un steak céleste, voilà tout. Chaque instrument sonne distinctement, avec une largeur enveloppante rare, GGGarth, Joe Barresi et les Melvins eux-mêmes ont fait un sacré travail sur la production et l'enregistrement de ce disque. Bon, OK, ils bénéficiaient d'un budget Atlantiqué , mais le son est tout simplement génial. Et là, faut entendre pour le croire les compos qu'il sert : c'est du grand-œuvre cosmique, c'est pas […]

> Lire la chronique

Melvins - Houdini (1993)

Melvins - Houdini (1993)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des Melvins . - Chapitre 1 -

Avant toute chose, une petite introduction aux chroniques des Melvins :

Tout est parti d'un rêve. King Buzzo, sans guitare, chant seul, faisait un concert de Noisecore (ou de Shit Noise pour ce que ça change) avec deux autres zigues, un derrière la batterie (c'était pas Dale Crover) et un autre assis à la guitare et au magnétophone. A la fin du premier morceau, Buzz s'est alors transformé en Black défoncé chanteur de karaoké, version onirique de  « Joan Of Arc », lancée par le joueur de lecteur cassette.

Après le show, l'autre groupe de la soirée (des têtes de bites intellos) se pointe vers lui , mettant en doute son identité. Le Heavy King montrera ses papiers et révèlera ses origines canadiennes en leur faisant jurer de garder le secret... « or I'll blow your ass ». Se tournant vers moi: « You, I know you're allright, you'll never tell. But if you do, […]

> Lire la chronique

Melvins - Lizzy EP (1993)

Melvins - Lizzy EP (1993)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 49 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.   "Lizzy", c'est un peu la fausse ballade d'Houdini, interprétation sudiste, désabusée. Charmante voix douce à Buzzo entre les coups de boutoirs, génial pour chanter pardessus le disque ou pardessous sa douche. Les Melvins s'y connaissent aussi en mélodies et c'est pas nouveau, mon pote. Son parfum un peu fané de désinvolture marche à chaque coup dans les bals de campagne désertés. Reste cette fille mi-moche mi-stupide, qui stagne sur le banc tout près de la sortie. Fais-toi plaisir, emmène-la dans ta bagnole pourrie, fais-lui tout un tas de baisers, dis-lui qu'elle est belle, au moins pour ce soir, un moment de tendresse volé à la merditude des choses, c'est toujours ça de pris. Peut-être même tu finiras ta vie avec elle, qui sait? Faites de beaux enfants […]

> Lire la chronique

Melvins - Melvana EP (1993)

Melvins - Melvana EP (1993)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 51 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.   Dave Grohl et Chris Novoselic de Nirvana jouent deux titres des déglingués Flipper , avec Buzz Osborne à la gratte/chant, en concert, 1992. Son désastreux (surtout "Way Of The World", horrible!), c'est un pauvre pirate de l'époque, les amis... Ça sent le bœuf, les versions ne sont pas top, ça joue pas forcément très bien, mais ce machin est légendaire. J'ai jamais compris l'intérêt des légendes, à part dans les bouquins sur les pédés grecs et les dieux zoophiles. A la rigueur. Bon, après, ça vaut le coup spécialement pour Buzzo qui assure comme un chef au chant, investi, et le mauvais esprit, la raideur et la froidure qui rôdent feraient presque honneur à Flipper. Pas si mal, finalement !   Non, mais non, merde ! C'est comme ça que […]

> Lire la chronique

Melvins - Dale Crover EP (1992)

Melvins - Dale Crover EP (1992)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES   Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 11 -   Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...
Dale Crover, c'est le batteur-brute aux idées géniales, au groove unique, mais c'est aussi le mec capable de détrôner King Buzzo dans la catégorie des blagues les plus foireuses. C'est un sacré score. Ici, nous nous penchons donc sur son EP plus ou moins solo de 92. En couverture, un Dale qui ne fait pas le rigolo. Il tire la gueule, le pépère. La pose Grunge, quoi.

Alors le Grunge, c'est quoi? C'est sûr, on n'en a plus grand chose à cirer du Grunge en 2011. C'est pas plus mal, sachez déjà cela. Le Grunge, c'est pratique quand tu sais pas jouer. Ne pas savoir jouer, c'est pas bien grave, encore faut-il avoir des idées. De toutes façons, le cauchemar est terminé. Et pitié, ne reprenez pas le triste spectacle! Le Grunge s'est échoué soit dans le […]

> Lire la chronique

Melvins - Joe Preston EP (1992)

Melvins - Joe Preston EP (1992)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES   Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 12 -   Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   A l'époque (je m'en souviens bien, j'étais en sixième au collège de Giromagny), ce n'était pas la mode des lunettes carrées qui donnent un air si intéressant et intéressé à tout un tas de gros cons à lunettes, justement. Joe, lui, en affiche de belles et larges et arrondies sur sa pochette dessinée, et son air est pourtant déjà très inspiré. Merde, les verres à angles droits ne sont donc pas l'apanage exclusif de l'intelligence et de la bonne culture brandies en étendard!
Cela posé, le troisième EP solo de la collection Melvins sienne, celui de Joe Preston donc, est le plus long et peut-être le moins intéressant. Tout dépend de ton état, de l'ambiance et des circonstances. T'es vachement avancé, hein?

Alors parlons un peu. Et si on parlait […]

> Lire la chronique

Melvins - King Buzzo EP (1992)

Melvins - King Buzzo EP (1992)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 10 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

Alors oui, ils reprennent le délire de KISS et de leurs EP's solos, la fondation d'une « Kiss Army » formée de fans (ici, logiquement : « Join The Melvins Army »). Enfin, c'est ce que j'avais compris en lisant la presse musicale sur mes chiottes. Car pour ce que j'en ai à foutre de KISS , hein... (et de la presse musicale). Ouaip, les Melvins , trio alors composé de Buzz Osborne, Dale Crover et Joe Preston, décident de sortir eux aussi trois EP's pseudo-solos. Genre chacun confectionne le sien sous son nom, dans son coin, mais quand-même avec l'aide de l'un ou de l'autre. Ça sent la blague, quoi...
Je ferai le tour des trois disques en question, mais je commence ici par le premier (Khronologie, ach!), celui du Dikkktatööör Buzzo...

Quatre titres, moins de […]

> Lire la chronique

Melvins - Lysol (1992)

Melvins - Lysol (1992)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 8 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

Sers-toi un bon whisky. Un Lagavullin, un Laphroaig ou un Talisker. Si t'as pas trop de fric, essaie un Tullamore Dew, basique mais très bon rapport qualité/prix.
Whisky, donc.
Oui, il faut bien ça pour encaisser, une soirée apparemment comme les autres, les émotions que te font vivre ce foutu disque du paradis. Un ami à moi s'est d'ailleurs tapé un vrai bad trip en voiture, la première fois qu'il l'a écouté... Route de campagne encadrée par les arbres qui te tombent dessus et les troncs, les troncs solides qui t'appellent pour l'encastrement ultime. Les bras ouverts des arbres, le paradis n'est pas toujours ce que l'on croit.
Bon voyage, mauvais voyage, à toi de voir et laisse les circonstances influer sur ton trip, mais il faut dire que ça donne envie […]

> Lire la chronique

Melvins - Night Goat 7'' (1992)

Melvins - Night Goat 7'' (1992)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
  Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 43 -
  Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.
  Voilà un 7'' qui se trouve encore à un prix abordable, incredibleuh !
  « Night Goat », c'est l'un des meilleurs morceaux de l'inégal Houdini . Un tube, comme on dit dans les boîtes de nuit.
Ici il s'agit d'une version alternative, moins pêchue, mais plus moite, plus reptilienne (je sais, les serpents c'est pas moite, fais pas ton chieur) et qui n'est pas moins intéressante. Le morceau tue de toutes manières, ici d'une façon plus retenue et plus perverse.
Cauchemar de six minutes.
  « Adolescent Wet Dream » ne sent pas spécialement le sexe solitaire, mais c'est une reprise du premier groupe du grand Jon avant The Jon Spencer Blues Explosion (que j'aime au moins autant que les Melvins , c'est dire... en plus, lui, il est trop beau pour un […]

> Lire la chronique

Melvins - Bullhead (1991)

Melvins - Bullhead (1991)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES   Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS . - Chapitre 4 -
  Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

Quarante-cinquième porno de la journée, tu croques des grains de café et tu t'empêches de manger, juste pour voir quel effet ça fait. Tu songes à acheter des capotes pour éviter d'avoir la queue en feu, mais t'as retrouvé ton doudou du temps où ça allait mieux et t'as envie de jouer à la poupée. Laisse-toi aller, laisse aller, laisse venir, tu bandes mou et ça fait pas vraiment mal, tu te traites de vieux dégueulasse et se foutre de sa propre gueule, ça aide à faire passer, passer quoi, les pilules, les grains de café, l'amertume? Tu ressasses sans cesse ce disque caoutchouteux, nihiliste car tu ne sais plus ce que ça veut dire mais ça sonne bien, et tant que ça sonne bien, ça peut pas être faux.

« Boris has a way to see through my eyes […]

> Lire la chronique

Melvins - Eggnog EP (1991)

Melvins - Eggnog EP (1991)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 5 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...

1991 toujours, le EP Eggnog reprend là où Bullhead s'était arrêté: à la batterie seule et folle de Dale Crover. Sortir deux boulets pareil la même année, c'est l'état de grâce total, les enfants... Ouais enfin, la grâce, là-dedans, elle est dangereuse. Bullhead était plutôt malsain et sournois, même dans ses moments accrocheurs. Celui-ci est complètement niqué de la tête. Punk, très Punk, Metal sale, Rock noisy, tout ça en même temps, en se contredisant perpétuellement, du délire pur de musiciens en osmose, libres et vengeurs. 20 minutes où pas une note, pas un bruitage, pas un coup balancé n'est innocent. L'innocence n'a pas sa place dans le monde des Melvins . Elle est sans cesse raillée, violée, massacrée, profanée. Traitée à l'humour acide et/ou absurde, ces […]

> Lire la chronique

Melvins - Split 7'' (1991)

Melvins - Split 7'' (1991)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 44 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.

The Melvins And Buzzo: Dale Crover. C'est marqué dessus. Je suis mort de rire.
Ouais, bon, on le sait depuis longtemps, les Melvins ont sorti tout et n'importe quoi. Là c'est un hommage au Velvet et Nico, tu crois ? Tu parles ! Il s'agit plutôt d'un gros collage sonore nique ta mèresque, juste une phrase de la Venus originale est reprise, le reste est un torrent d'insultes sonores, collisions absurdes, bruit, boucles saturées, volume assourdissant, violant le pop-art et l'expérimental dans du faux free-jazz contemporain mes couilles sur la commode.
Violent, quelque part.
Puis phrases de Buzzo piochées dans des live d'entre les morceaux, no man's land de la musique qui se tait, humour grinçant ou sarcasmes vis-à-vis du public et de la situation. Amusant, même […]

> Lire la chronique

Melvins - Tanx (1991)

Melvins - Tanx (1991)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 48 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.   Les Melvins aussi ont eu droit à leurs Peel Sessions , ces titres en font partie.   "Leech", voir Gluey Porch Treatments , est une reprise de Green River , que Buzzo s'est attribuée sans complexe. C'est gras, lancinant, roboratif mais ce n'est pas un grand morceau en soi. Le savoir-faire des pépères tient la sauce et ça s'écoute sans déplaisir mais sans grande palpitation non plus. Quoique, cette voix qui double le pont, cette voix parlée, là, peut déclencher quelques frissons. Ça ne vient qu'une seule fois. Du coup, j'me dis que cette musique lancinante et austère a quelque chose que beaucoup n'ont pas. Une âme. Gloria, gloria, Allahlouyah, putain ! "Theme" est une reprise de l'ancien groupe de leur bassiste de l'époque, Lori Black : Clown Alley […]

> Lire la chronique

Melvins - Your Choice Live Series (1991)

Melvins - Your Choice Live Series (1991)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 19 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Note de jaquette: 0,50 Deutsch Mark par disque vendu sera reversé à Respect For Animals , une organisation anglaise qui combat le commerce de fourrure. Je ne sais si aujourd'hui, 20 ans plus tard, quand vous achèterez ce disque d'occasion cinquante-cinq euros sur internet (dommage pour votre gueule, je l'avais eu à 12 euros port compris...), 0,50 Deutsch Mark iront toujours à cette organisation si concernée.
Existe-t-elle encore, d'ailleurs? Eh bien... oui:
http://respectforanimals.co.uk/
Le militantisme a la peau dure, à défaut de fourrure.

Ce disque retranscrit une partie du concert du 23 janvier 1991 en Allemagne, on ne sait où, demerden sie sich . A cette époque, la divine nausée « Bullhead » n'avait pas encore été expectorée, on n'a droit […]

> Lire la chronique

Melvins - Live Flexi Single (1990)

Melvins - Live Flexi Single (1990)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 36 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales, formats courts, etc.

C'est un flexi vinyle, donc le son est très sale. En réalité, c'est un huit pouces, incroyable, non ? Il existe plusieurs pochettes différentes.
Il s'agit de deux titres live de deux époques différentes : 1989 pour "Your Blessened" (Bullhead /1991) et 1986 pour "Pronoun Piece Me", soit "Show Off Your Red Hands" (sur Six Songs /1986), en fait.

"Your Blessened" est une belle compo nauséeuse et, ici, elle est plutôt bien interprétée, avec une basse ronde et caoutchouteuse. "Show Off Your Red Hands", après un début très Hardcore, tourne à la psychose evil . J'ai un vrai doute sur le fait que ce morceau soit réellement un live...

Méchant, lourd, graisseux, corrosif, habité d'un mauvais esprit très Punk. Idéal pour enjoliver ta Sludge crédibilité, mec. Ahah. […]

> Lire la chronique

Melvins - Love Canal/Someday (1990)

Melvins - Love Canal/Someday (1990)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
  Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 41 -
  Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.
  Voilà un vinyle 5 pouces que l'on peut encore acquérir à un tarif à peu près honnête.

Il consiste en deux reprises de leurs héros de Flipper . Déglingué, mais pas autant que les originaux. En fait, c'est quasiment repiqué à la note et au dégueuli près. Pas très intéressant quand on connaît Flipper , mais ça a le mérite de les faire connaître. Hé!, tu suis? Bon, OK, bouge pas, reste dans la même position, je cours acheter de l'héro, si t'as des blondes, on va s'amuser tous les deux, peut-être même qu'on dansera enlacés couchés sur le plancher.

Sinon ça sonne comme de l'espère de Rock défoncé et grognon, sarcastique et limite austère. On appellait ça du Grunge, je crois bien.
Sauf que c'est du Punk un peu lent, en fait. […]

> Lire la chronique

Melvins - With Yo' Heart Not Yo' Hands (1990)

Melvins - With Yo' Heart Not Yo' Hands (1990)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 47 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.

"Avec ton cœur, pas avec tes mains" , bordel ! Ça c'est un morceau de Malfunkshun , un groupe né en 1980 et qui a grave influencé le Rock Alternatif, paraît-il, sauf qu'ils ont pas sorti de disque. Enfin, pas à l'époque, car ces cons se sont reformés depuis. Y'a même eu un film sur l'histoire du pauvre junkie en chef, comme si il suffisait d'être un pauvre loser qui fait de la zik pour avoir un destin tragique méritant un biopic ! Ah non, c'est un docu, ouais, bon, et alors ? Si c'est pour encore entendre parler d'un petit garçon efféminé qui a toujours été différent et créatif et que c'est pour ça qu'il a trop souffert et qu'il s'est mis à l'héro, je m'en passerai bien, merci, je déteste vomir.

En tous cas, les Melvins ont dû les écouter au moins deux fois, […]

> Lire la chronique

Melvins - Ozma (1989)

Melvins - Ozma (1989)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 25 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   J'ai déjà parlé de plusieurs titres d'Ozma au travers de chroniques de disques live. Ne vous étonnez donc pas si les choses écrites sont réécrites. « Absurde » serait l'un des mots-clefs de la réécriture, je crois.   Ce disque est difficile, ce disque a un son bizarre, clair et froid, qui n'est pas le meilleur son qui soit, tralalala. Ce disque est inconfortable parce que les morceaux ne sont pas des chansons, ces morceaux sont des morceaux de morceaux, des bouts de Rock lourd haché, de la tripaille congelée vomie par un réfrigérateur équipé de gros boomers qui grondent. Ces tranches de musique psychotique sont psychorigides, les Melvins jouent avec des legos mais sont-ils réellement dans l'amusement ? En fait, on dirait qu'ils construisent, […]

> Lire la chronique

Melvins - Gluey Porch Treatments (1987)

Melvins - Gluey Porch Treatments (1987)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES   Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 22 -   Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Austérité grisâtre, pluvieuse, odeur de bière bon marché éventée, solitude et rancœur, découragement, fauchitude, voilà en gros ce que m'évoque ce premier album des Melvins après leur EP « Six Songs » (rallongé plus tard en « Eight Songs », puis « Ten Songs » et finalement re-re-édité par Ipecac dans la version « 26 Songs »).   Enfin voilà « Gluey Porch Treatments », ça c'est du titre. Il commençait par ce qui deviendra un de leurs classiques, le très Doom redneck « Eye Flys » : Blues Metal ralenti, glauque, austère, grisâtre, pluvieux, à l'odeur de bière bon marché éventée, puant également la solitude, la rancœur, le découragement et le pas de fric. Je me répète, c'était voulu.   C'est qu'il est difficile d'aborder ce disque, et […]

> Lire la chronique

Melvins - Mangled Demos From 1983 (1983)

Melvins - Mangled Demos From 1983 (1983)

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES
Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 29 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1 ...   Ah la jeunesse des petites villes paumées, les bleds, les trous d'balle, les oubliettes. Pas de filles sur qui fantasmer, une exceptée : inaccessible même en pensée, authentique vierge Marie de l'agneau agnostique ; les autres, tu pourras toujours imaginer divers scénettes incluant strangulation, humiliation et pisse chaude. Le taux de suicide est faussé par tous ces accidents de la route sous alcool qui taisent leur nom. Et ces boîtes de nuit minables qui regroupent toute la crème que tu vomis. Ces plans traînaille dans les bois, le terrain de basket à l'abandon, les arrêts de bus en bois d'arbre, les bords d'étang. Étang glacé dans lequel tu plonges en Avril dès les premiers rayons de soleil printanier, histoire de te taper des sensations et une […]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Melvins - Le Glaz'Art / Paris (75) - le 31/10/2011

Melvins + Big business + Porn - Le confort moderne / Poitiers (86) - le 28/09/2008

Les 10 dernières News en relation avec Melvins

Melvins dévoile un nouveau morceau (26 juin 2017)

En attendant le nouvel album de Melvins , A Walk with Love and Death , un nouveau morceau est […] (lire l'actualité)

Fantomas va rejouer en live (16 mai 2017)

Qu'est-ce qu'on aimerait être aux US de temps en temps. Fantomas sera de retour sur scène […] (lire l'actualité)

Nouveau morceau pour Melvins en ligne (15 mai 2017)

Melvins a sorti "Christ Hammer", morceau  tiré de son prochain LP, A Walk with Love and Death […] (lire l'actualité)

Melvins dévoile le projet de son nouvel album (07 avril 2017)

Melvins vient d'annoncer la sortie prochain d'un nouvel album, qui sera double d'ailleurs: […] (lire l'actualité)

Crystal Fairy nous envoie un premier morceau (24 janvier 2017)

Crystal Fairy arrive bientôt dans les bacs avec un premier Lp éponyme. Le groupe composé de […] (lire l'actualité)

Le tout nouveau clip de Melvins pour "Hideous Woman" est en ligne (28 juin 2016)

Melvins vient de mettre en ligne son tout nouveau clip pour "Hideous Woman" tiré de Basses […] (lire l'actualité)

Le nouvel album de Melvins est disponible en streaming (01 juin 2016)

Basses Loaded, nouvel Lp de Melvins, est écoutable en entier en cliquant ici.

(lire l'actualité)

Melvins met un tout nouveau morceau sur la toile (05 avril 2016)

Melvins vient de sortir un premier extrait de son prochain LP, Basses Loaded , album concept sur […] (lire l'actualité)

L'affiche complète pour le Temples 2016 dévoilée (08 mars 2016)

Voici à quoi va ressembler le Temples Festival 2016 . Pas de running order pour le moment mais […] (lire l'actualité)

Melvins sort un tout nouveau morceau en ligne (16 février 2016)

"The Decay of Lying" est le nouveau morceau que vient de sortir Melvins , extrait de War Pussy , […] (lire l'actualité)