Lobster Killed Me - Toxic DC vs Ruts Reasons

Chronique Vinyle 7" (06:00)

chronique Lobster Killed Me - Toxic DC vs Ruts Reasons

La marche du crabe parisien ne faiblit pas, le chemin a beau être semé d'embûches, cela l'importe peu, il avance en cadence, en rythme, droit devant... fin droit pour un crabe, vous comprenez...

 

Le premier album m'avait laissé sur un sentiment bien agréable de salade bien assaisonnée. Un peu de punk anglais, un peu de Hardcore ricain façon Dag Nasty, saupoudré d'une french touch façon Parabellum... oui oui, on se fait plaisir. Là ils reviennent avec un 45 tours somptueux pour le package et parfaitement senti dans le choix des titres. Un mot sur cette pochette sympa, colorée qui enrobe un vinyle vert, estampillé Face et Side du meilleur goût. Pochette historique, puisqu'elle mêle Animal Now des Ruts et Bullets for you des Reasons. Clairement le genre de plaque qui fait plaisir à voir dans sa collection. Voilà pour les amoureux du vinyle. On sent le travail du passionné. Au programme, deux reprises. Quand je vous dis, que ce disque sent le plaisir à plein nez...

 

Sur Face, ce sont les anglais de Ruts DC qui sont mis à l'honneur avec « Fools ». Les Ruts DC, véritables fers de lance d'un punk anglais métissé (avec le reggae et le dub) et politiquement engagé qui eut une carrière éclair suite au décès de leur chanteur, Malcom Owen d'une overdose. Un passage éclair, mais très marquant sur des groupes comme Rip Rig and Panic ou encore Henri Rollins qui reprendra le micro le temps de quelques dates en 2007. « Fools » figure sur l'album Animal Now (1981), il court sur plus de 6 minutes dans sa version chaloupée originale. Lobster Killed Me accélère tout ça en mode plus Hardcore. ... Voyez, où je veux en venir.

 

Sur Side, ce sont les américains de Toxic Reasons qui sont mis à l'honneur avec « party's over ». Toxic Reasons sortira quelques plaques via Alternative Tentacles. Une curiosité réside dans leur logo qui mêle habilement les drapeaux canadien, américain et anglais. Une référence à la provenance d'origine du trio et une volonté affichée de valoriser les mélanges. Leur punkcore a des accents reggae très marqués. « Party's Over » est sorti initialement sur l'album Within these walls en 1985 avant d'être édité en lieu et place de « Do what you can » pour l'édition européenne de l'album Bullets for you l'année suivante. LKM assaisonne à sa sauce, Ruts donc, ce deuxième titre.

 

Le traitement apporté par les parisiens apporte un second souffle à ces titres, vraiment bien foutus, et reprendre des bons titres, ce n'est pas toujours simple. Ça donne envie de ré-écouter les Ruts et de chercher le Within these walls. La démarche pas prétentieuse pour un kopeck a de vraies valeurs historiques pour les amateurs de musique et rien que pour ça, sort le billet de 5 euros, quelques piécettes et commande-le.

photo de Eric D-Toorop
le 16/03/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements