Maax - Unholy Rock & Roll

Chronique CD album (45:06)

chronique Maax - Unholy Rock & Roll

"Lay down your soul to the gods Rock'n'Roll!!!"

 

Pourquoi entamer une chronique avec une citation de Venom? D'abord parce que j'fais ce que je veux, c'est pas toi qui commandes et ensuite parce que la rondelle que voici sent tellement la vieille bière, le cambouis et Satan qu'on ne peut songer qu'à Venom en y posant une feuille. Si Maax ne brillera jamais au firmament, il risque bien de vous secouer la couenne et de vous donner une soif de pendu! C'est parti pour le triptyque Rock'n'Picole – nibards – bières! Hell yeah!

 

Maax s'affuble de l'étiquette Black Metal, et dans un sens il n'a pas tort, il suffira de préciser que le Black Metal sauce Maax est plus proche de la genèse du genre que de ce qui se fait à l'heure actuelle... On est plongé dans le bouillon de culture musical du début des années 80, l'époque où les frontières entre les scènes Thrash, Death, Black, Punk ou Heavy étaient encore poreuses. Avec Unholy Rock'n'Roll, on remonte le temps et tous ces sous-genres s'entrecroisent, s'entremêlent dans une grosse partouze sonore! Le groupe mélange tout, le plus vicieux proto-Black Metal culbute le Heavy le plus sale tout en tripotant un Death Metal rudimentaire qui enfoncerait ses doigts boudinés dans le Punk mal dégrossi... et de cette grande foutrerie nait une tambouille jouissive, primitive, élémentaire et admirablement groovy! En onze titres, Maax dégobille toutes ses influences, et si la plus évidente reste les vénérables Venom, on sent aussi du Motörhead, du Discharge, du Bewitched et une grosse giclure de Metallica (époque Kill 'em All).

 

Rock'n'Picole jusqu'au trognon, sans compromis, sans fioriture et sans vaseline, Maax, ça se prend à sec!

 

Une voix aigre qui rappellera Venom (bah oui) Immortal ou encore Ghoul, des riffs aussi simples qu'efficaces tous gorgés d'un feeling Punk Old School, une batterie boudinée de Disgust (UK) des refrains qui donnent envie de coudre des patches sur sa veste en jean, des paroles qui feraient passer Lemmy pour une pucelle... Y a pas à tortiller, Maax envoie la sauce et c'est avec un plaisir évident qu'on file tête baissée dans ce bordel bancal mais terriblement orgasmique! On écoute ces onze hymnes à la gloire de Lucifer et de la binouse en s'imaginant les valseuses collées sur une Harley Davidson, putain de ROCK'N'ROOOOO666OOOOOOOOOOOOOLL !!!

 

Si le dernier Chrome Division vous a déçu, vous noierez votre chagrin avec Maax et son album dodu et tout chaud. Couillu, direct, massif, ultra puissant, une galette idéale pour oublier ses soucis quotidiens en leur crachant à la gueule un luisant glaviot glaireux! Un disque qui devrait être vendu avec un pack de 12!

 

HORNS UP!!!

photo de Cobra Commander
le 17/01/2012

2 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 17/01/2012 à 12:31:31

Non mais faudrait savoir:

" Maax, ça se prend à sec!"

ou bien en sifflant des binouzes ??

:))

Cobra Commander

Cobra Commander le 17/01/2012 à 13:35:16

Les deux... y en a même qui se prennent des binouses à sec...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements