Microfilm - Stereodrama

Microfilm - "Stereodrama"
chronique Microfilm - Stereodrama
Successeur de l'excellent "A Journey to the 75th", "Stereodrama" était très attendu. La surprise qu'avait provoqué le premier album avait hissé, a juste tire Microfilm au rang de leader d'une scène post-rock française fourmillante et talentueuse.
L'inclusion d'extraits de films apparaissaient alors comme un prétexte à la création musicale : une belle idée pour des choix cinématographiques intelligents.

Comme pour l'album précédent, la guitare est le véritable fil conducteur de cet album. Néanmoins le ton de cet album est résolument plus sombre. Le choix des samples, que les cinéphiles (très) avertis reconnaitront, s'en ressent.
Le charme vocal (même doublé) des actrices des 60's opère avec "La femme qui en savait trop", la guitare suivant les péripéties de cette femme autour de qui un complot se monte.
"La nuit des morts vivants" est aussi mis à l'honneur par deux fois avec les pistes 5 et 6. Chansons durant lesquelles on peut laisser aller l'imagination aux pensées de Barbara, puis déchirée par ses cris.

La musique est également plus sombre que sur le premier opus, la clôture sur ."ABC Crime"., avec une parfaite mise en musique d'un récit policier, provoque des frissons et permet de découvrir une guitare beaucoup plus lourde qu'a l'accoutumée. "Tout l'univers" est également comparable sur ce point mais s'avère être le morceau le moins réussi manquant d'entrain.
Rapidement balayé par la vivacité de ."Death race '68". et dont la guitare pose le rythme.

La basse vrombit, la batterie rebondit : Cet album est le second témoignage d'une idée qui retourne la problématique de la B.O. Les musiciens ont maintenant le pouvoir de choisir quand incruster un extrait, l'acteur est un instrument, l'instrument étant l'acteur de cinéma.
Un album riche, pour un groupe qui, bien que ce soit son second opus, conserve l'art de la surprise et de l'originalité
photo de Tookie
le 23/12/2008

1 COMMENTAIRE

refuse to keep silent

refuse to keep silent le 03/01/2009 à 13:02:10

MICROFILM est excellent! Très bon article...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019