Oestre - Catharsis

Chronique CD album (44:00)

chronique Oestre - Catharsis

Oestre a beau ne pas être né de la dernière pluie, ce nom est encore inconnu pour pas mal de monde, ou au mieux, se révèle être un vague souvenir.

Les précédentes sorties du groupe originaire de Limoges étaient restées plutôt confidentielles malgré de bonnes intentions.
Catharsis arrive donc avec le poids de l'expérience, et une agressivité intacte.
 
Ca braille, ça éructe, ça hurle, bref dès les premières secondes on devine que l'on va dans quelque chose de violent. Ce chant en français, plutôt bien écrit, démontre une nouvelle fois que la langue de Molière se prête plutôt bien au métal.
Malheureusement, le beuglement qu'on apprécie tant devient un peu linéaire sur la longueur et n'est pas toujours compréhensible tant il est étouffé sous un tonnerre de guitares massives.
 
Ce sera d'ailleurs le défaut principal de l'objet. Difficile d'accès pour ce son déséquilibré, Catharsis a de bons arguments délivrés de manière un peu maladroite.
Avec ses influences assumées de Meshuggah et son interlude "plus djent tu peux pas test", Oestre a toujours eu le plaisir d'ajouter des éléments électro. 
Malheureusement le son ne s'y prête pas et le contenu devient du coup lourd à l'écoute.
D'ailleurs il semblerait que cet élément dans leur musique soit devenu plutôt anecdotique, comparé aux précédentes sorties de la bande. 
 
Les premières fois que votre index poussera le bouton "Play" attendez vous tout de même à des auditions brouillonnes voire étouffantes. A force de persévérance, elles laisseront place à un album violent, plutôt sombre mais aussi très travaillé.
photo de Tookie
le 18/07/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019