Oranssi Pazuzu - Mestarin kynsi

Chronique CD album (50:12)

chronique Oranssi Pazuzu - Mestarin kynsi

Cette période d'enfermement forcé et de distanciation sociale est propice à l'introspection et à la réflexion sur son moi profond (suivez mes récits de confinement sur mon Instamilligram, motdièse jmelapeteenfaisantdupaindansmon17m²). Alors quoi de mieux dans ces conditions que de s'envoyer entre les oreilles Mestarin Kynsi, le cinquième album des Finlandais Oranssi Pazuzu, qui sont passés maître dans l'exécution d'un Black Metal hautement psychédélique ? Depuis la sortie de leur quatrième, Värähtelijä, en 2016, le groupe a publié deux EP, Farmakologinen et Kevät / Värimyrsky, que je n'ai écouté, en 2017, l'enregistrement de sa prestation au Roadburn de la même année, et surtout, il a participé au projet Waste of Space Orchestra avec les membres de Dark Buddha Rising (plus de détails dessus ici). Alors, à la réception du promo, la question suivante semble légitime : quelle a été l'influence de cette expérience sur la composition de Mestarin Kynsi ? Oranssi Pazuzu va-t-il s'en nourrir et renforcer son penchant psychédélique ou au contraire l'exorciser ? De plus, sa signature chez la grosse machine Nuclear Blast, a pu éveiller certaines méfiances. Que les inquiets se tempèrent, du moins pour cette fois-ci, d'après ce que j'ai pu lire à droite et à gauche (une source des plus sûres, croyez-moi), le deal n'a été conclu qu'après la composition de l'album.

 

Alors, qu'en est-il ? Oui, les guitares totalement typées BM tendent à se faire moins présentes, à s'effacer aux profit des bruitages et autres synthés que l'on pourrait croire sortis des cauchemars de Ralf Hütter (Kraftwerk). La recherche d'ambiances et l'entrée en transe de l'auditeur semblent être clairement devenues les buts principaux du quintet, et ce, dès l'ouverture tribale, shamanique, du disque. La mise en son laisse, cette fois, encore un peu plus de place au travail remarquable d'EviL. Ce dernier continue d'apporter au groupe cet aspect hautement visuel, cinématographique. À de nombreuses reprises, on pourrait se croire en plein dans une B-O de Giallo. Placé en avant-dernière position, « Kuulen ääniä maan alta » est quant à lui très majoritairement électronique, avec de vieux relents Indus assez surprenants, mais somme toute logiques dans ce contexte.

 

Il n'y a certes plus, depuis longtemps, d'effet de surprise, mais la musique fait toujours l'effet d'un mauvais trip : les conifères des vastes forêts finlandaises se montrent de plus en plus inquiétants et semblent lentement prendre vie, tels des Ents maléfiques, tandis que les mille lacs voient leurs eaux se transformer en une glaise arc-en-ciel.

 

Alors, pour apprécier au mieux ce Mestarin Kynsi, je vous conseille la prise de ce qui favorise pour vous l'introspection (pour ma part, je n'ai eu besoin de rien...), éteignez toutes les lumières, montez le son d'un cran et laissez-vous emporter par le flux dense et noirâtre de ce nouvel épisode hallucinogène des cinq Finlandais en quête d'une spiritualité perdue. Et comme ils le répètent souvent « Oranssi Pazuzu makes music that invites all the arsonists and smokers to hold hands ».

photo de Xuaterc
le 23/04/2020

7 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 23/04/2020 à 10:06:17

Encore moins facile d'accès que le précédent je trouve... Mais je vais tenter plusieurs fois 😁

Xuaterc

Xuaterc le 23/04/2020 à 12:29:08

Tu ne le regretteras pas

Seisachtheion

Seisachtheion le 23/04/2020 à 12:57:50

Bcp d'affection mêlée d'admiration pour ce groupe... 

Vincent Bouvier

Vincent Bouvier le 25/04/2020 à 09:07:55

Cette claque sur Oikeamielisten sali! Monumentale.

Globule1975

Globule1975 le 19/05/2020 à 19:36:04

Je ne connais pas grand-chose au "métal" en général... (je suis juste en train de tomber tranquillement dans la marmite, avec quelques albums désormais fétiches), et/mais je trouve cet album vraiment génial.

Seisachtheion

Seisachtheion le 19/05/2020 à 19:49:39

Alors WELCOME @Globule1975 ^^ ! 

Xuaterc

Xuaterc le 19/05/2020 à 20:10:09

Bienvenu à toi Globule1975. N'hésite pas à trainer sur le forum pour échanger. Et je suis curieux de connaitre ces "albums désormais fétiches"

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements