S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Palms - "Palms"

Palms - "Palms"
chronique Palms - Palms
7/10 0
Acheter Palms Palms sur Amazon

CD album CD album (46:56)

 

Style musical : 

Post Metal Shoegaze

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

1.Future Warrior
2.Patagonia
3.Mission Sunset
4.Shortwave Radio
5.Tropics
6.Antarctic Handshake

 

Label : 

Ipecac Recordings

 

Lieu d'enregistrement : 

USA

groupe Palms
Palms

Chroniques :

Palms (2013)
Dans le même style :
Githead - Landing

Palms = Isis + Chino Moreno

A l’annonce de la naissance de cet être protéiforme, impossible de rester de marbre. Le mariage d’un chanteur qui transforme en plaqué or tout ce qu’il touche avec un des groupes qui a posé les bases de toute une frange du post metal : faut avouer que ça a de la gueule. Et donc un premier album, éponyme. Sorti chez Ipecac Recordings, la galette a de quoi vendre du rêve en tubes : on est en droit de s’attendre à quelque chose de ouf malade, de radical, d’expérimental, d’enivrant. En plus, si on connaît les penchants des protagonistes pour la new wave, le space rock et la synth pop. Non, vraiment, on tient là quelque chose qui peut atteindre les sommets, surtout si on jette un œil à l’artwork. J’avoue avoir mis un billet sur un disque aux relents post rock lorgnant vers le shoegaze avec quelques bidouillages électroniques. Bref, cool quoi.

 

Chino Moreno – Palms = Deftones

On peut considérer que Palms soit en quelque sorte une soupape de décompression pour le Moreno, comme il semble tant en en avoir besoin en ce moment avec Team Sleep et ††† (Crosses). Mais c’est comme à l’apéro : chassez le naturel et il revient un galopin. Chino Moreno ne peut s’empêcher de faire du Chino Moreno. Vous savez, cette voix un peu fluette et désenchantée qui finit par envoûter quand elle lâche les chevaux. Et là encore, le natif de Sacramento signe une performance vocale de haute volée. Mais toujours égale à elle même. C’est là le paradoxe du mec : même s’il nous sort toujours toujours la même rengaine deftonienne, le poids des années (et surtout des double whoppers) a l’air de lui donner toute l’assurance pour visser son auditoire au plafond. Et là, Chino Moreno enfonce le clou.

 

Palms – Chino Moreno = Isis (d)ethéré

On a tendance à l’oublier mais Isis figure dans la catégorie des groupes morts au combat depuis 2010. Je ne sais pas si vous ça vous manquait (le groupe a finit par s’engluer dans ses gimmicks), mais le combo a tout de même réussi à marquer de son empreinte l’ère du myspace-metal. Isis avait cette qualité rare de savoir sublimer chacune de ses collaborations, à l’instar du split superbe réalisé avec Aereogramme. Disparus mais pas complétement perdus, les membres n’ont jamais perdu la fibre. Et Palms est dans cette continuité. Signant ici une musique plus introvertie que démonstrative, Palms balance des salves prenantes de bout en bout avec quelques petits clins d’œil eighties au passage. Les power chords se font rares, juste de pour alourdir un groove tranquille. Difficile alors de ne pas user du mot « planant », quitte à allonger la sauce (trop ?) pour obtenir des titres flirtant avec les 6 – 7 minutes.

 

√Chino Moreno + Isis2Palms

C’est quasiment algébrique mais même si on pige très vite l’exposé de Palms, jusqu’à en être très vite blasé dès la première écoute. L’amalgame finit malgré tout par prendre. Peu de surprise mais tant de maitrise qu’on tombe dans le panneau. C’est beau, point barre. Un peu comme avec ces camelots de marchés hyper doués pour te faire acheter n’importe quelle connerie dont tu sais pertinemment qu’elle ne va en rien t’apporter quelque chose de nouveau, en fait. Tu te fais avoir parce que la démonstration est magnifique. Tu y crois. Et au final tes billets tu les aurais lâché pour un autre truc tout autant inutile. Ca en devient presque un soutien à l’art. Et peut-être, qu’au final c’est vachement bien ce truc. Si on ne le laisse pas prendre la poussière des années, on pourrait lui trouver une utilité. Peut-être.

photo de Geoffrey Fatbastard
le 26/08/2013

Note des commentateurs : 4.3/10 (sur 4 votes)

Commentaires

Sam

Sa note : 4/10

Sam le 26/08/2013 à 14:00:51

Mais quel ennui ce disque... franchement...

pidji

Sa note : 4/10

pidji le 26/08/2013 à 14:20:20

J'avoue ne pas avoir accroché non plus

Geoffrey Fatbastard

Geoffrey Fatbastard le 26/08/2013 à 14:24:10

J'ai eu énormement de mal à m'en faire une idée. Deux titres vraiment classes tout de même

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 26/08/2013 à 15:21:29

j'aime beaucoup "myspace-metal" ^^

Sam

Sam le 26/08/2013 à 15:35:32

Geoffrey, c'est quoi ces 2 titres?

Geoffrey Fatbastard

Geoffrey Fatbastard le 26/08/2013 à 21:34:10

je peux très bien piger que ça t'ai fait l'effet d'un Temesta. A titre perso j'ai kiffé "Tropics" et "Antarctic Handshake"

Sam

Sa note : 4/10

Sam le 30/08/2013 à 05:05:29

Ok j'ai ré-é-é-é-écouté. "Antarctic Handshake" commence à devenir intéressant, sans plus. Le reste, définitivement, je trouve sans intérêt.

Saucisson

Saucisson le 01/09/2013 à 21:03:56

IP : 92.130.88.42

Vraiment pas accroché à cet album.

Tookie

Sa note : 5/10

Tookie le 03/09/2013 à 19:23:50

Gros fan de tous les gens sur cette galette. Mais pas fan de la galette.
Comme souvent dans ce genre de situation.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Deep In Hate - Origins of inequality

Évènements

(HED)PE + CONVEYER + DOUBLE EXPERIENCE au Ferrailleur à Nantes le 25 janvier 2017