Pas De Printemps Pour Marnie - Brise-Glace (EP)

Chronique Vinyle 10" (11:00)

chronique Pas De Printemps Pour Marnie - Brise-Glace (EP)

Projet intriguant mené d'une main de fer par Jean-Pierre Isnardi (My Favourite Dentist is dead – early 90's), Pas de Printemps pour Marnie se distingue non seulement par le nom du projet (j'y reviens) mais aussi par le choix tout aussi remarquable de débuter une carrière discographique par des albums de reprises. Avec comme première incursion, une relecture de My Bloody Valentine en 2008 (My Bloody Covers) et Nuit Fièvre consacré aux... Bee Gees en 2010.Littéralement 2 véritables curiosités comme finalement on en fait peu.

2013 marque le retour du combo avec une réédition du premier album, pendant que M.B.V fait le buzz... comment ça tout le monde a déjà oublié ? Ah ben oui, c'est vrai. Dans la foulée, PPPM (vous permettez), sort cet EP, Brise-Glace, histoire, justement de la briser une bonne fois pour toutes.

Les 3 titres proposés, propulsent l'auditeur dans un univers fort marqué, personnel aussi. Les années 90 ne sont jamais loin, et ce sont les traversées remuées par un groupe comme The Luyas qui sont évoquées ici. Aux volutes presque jazzy des canadiens, PPPM préfère se concentrer sur le tempo moelleux et les variations élégantes d'un Trip-Hop/Rock un rien cocaïné. Oui, nous sommes dans le chic, dans le classieux mais pas seulement. « Demeter » propose une pop imbibée d'éther, un son âcre pour une voix typée cold-wave (pour faire simple), un titre enjoué aussi et rehaussé par quelques percussions malignes. C'est ça aussi la musique de PPPM, un mélange toujours juste, subtil qui rendent les 11 minutes vraiment séduisantes. Séduction ne signifie en rien, drague estivale de gros relou. On parle de subtilité.

 

Pas de Printemps pour Marnie est un film d'Alfred Hitchcock qui sort sur les écrans en novembre 1964. Il met en scène la magnétique Tippi Hedren (incroyable dans Les Oiseaux), dans le rôle de Marnie Edgar, une kleptomane insaisissable qui va bien tourmenter Sean Connery dans le rôle d'un patron dévoré par son orgueil.

 

photo de Eric D-Toorop
le 15/03/2014

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019