Rancid - Honor Is All We Know

Chronique CD album

chronique Rancid - Honor Is All We Know

Après un Let The Dominoes Fall et ses dix-huit titres qui auraient mérité une coupe sombre pour éviter les trucs mous de la crête, Rancid est de retour cette année. Certes, Tim ressemble de plus en plus à Homer Simpson en plus tatoué, Lars a de moins de dents et plus en plus de carreaux sur sa chemise de prolo, Matt grisonne et le ptit nouveau, Brendan, à la batterie, peine encore à faire pas oublié Brett et sa planche de skate.

Ouais je les appelle par leurs prénoms, les Rancid, comme s'ils étaient mes potes. Peu importe, en définitif, difficile d'être objectif pour moi quand je cause des Californiens. Pourtant, être chroniqueur sur le Webzine le plus lu de ce côté de la galaxie, impose une certaine retenue que je n'aurai pas. En effet, à part H+oo(- » »), le webzine dédié à la Gloum Music de la planète Zorg (Alpha Du Centaure), qui peut concurrencer COREandCO ?

 

 

Inimitable et reconnaissable en deux accords, Rancid est toujours le sale gosse paradoxal qu'il n'a jamais cessé d'être. Honor Is All We Know ne change rien. Un salle marmot, vous dis-je, mais désormais un peu bedonnant.

Bourré de sing-alongs jusqu'à la gueule, Honor Is All We Know brise un peu la grande tradition rancidienne qui veut que Tim et Lars prédominent sur certains titres. Ici les gaziers se partagent le boulot de façon très équitable. Matt pousse aussi la chansonnette avec son timbre d'ours mal embouché sur le titre éponyme. Malgré l'aspect inoffensif de l'ensemble des morceaux, pour leur côté faussement joyeux, force est de constater que le rythme de la plaque est allaitant, rapide, propice à mouiller le maillot. "Already dead" ressuscite même la grande époque, celle de Let's Go avec son court solo de basse et la partie viscérale de Lars au mic.

Et s'il est un domaine où les Américains sont encore et toujours imbattables, c'est celui du Ska de blanc. Seulement deux morceaux à skanker comme un dingue parsèment l'album. C'est peu mais c'est déjà bien quand on entend les tueries concernées.

 

Plus ramassé que son prédécesseur, plus direct et efficace donc, Honor Is All We Know ne dénote en rien dans la discographie des Rancid car un album moyen des Californiens restera toujours un bon album de Punk.

 

Punk is all I Know.

photo de Crom-Cruach
le 29/10/2014

1 COMMENTAIRE

Cobra Commander

Cobra Commander le 29/10/2014 à 12:08:08

Achat automatique prévu... mais j'espère qu'il est moins nunuche que le précédent.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021