Ravi - Wreck The Compass

Ravi - "Wreck The Compass"
Ravi - Wreck The Compass (chronique)
En 2004 les Caennais de Ravi s’étaient posé en espoir de la scène emo/punk rock française avec leur album «Designing New Circles», avec des titres frais, spontanés et à forte teneur en rock’n’roll. Digne successeur de groupes comme Seven Hate ou Second Rate (RIP tous les deux), leur précédent opus était encore un peu trop hanté par ses influences.
Les revoilà donc cette année pour nous présenter leur nouvel opus «Wreck The Compass», et si une chose est sûre, c’est que leur musique est toujours aussi agréable.

Très accrocheuse dès la première écoute, leur musique est toujours aussi étincelante et a cette fois ci évolué vers des contrées encore plus rock et pop, sans pour autant laisser de côté leur amour pour le punk, l’émo ou encore le hardcore. Juste que leur musique s’est encore plus diversifiée et s’ouvre à des horizons différents, comme sur le featuring avec Samprass , «The Honest Lie», aux accents de pur rock français, parfois presque rock festif. Les accents pop et émo (dans le sens noble du terme) plus développés donnent des mélodies nettement plus évidentes, comme sur le très bon «Pass The Day» au refrain magnifique rappelant The Anniversary. Et quand le rock est à l’honneur le groupe se lâche pour donner naissance au furieux «No Miles Dreamer» ou au rapide et rentre dedans «No Runners» que les Flying Donuts ne renieraient pas, sans oublier «Idyllic Peack» sentant le Hot Water Music par moment. On est émerveillé par tant de mélodies aussi faciles, aussi prenantes, comme sur le splendide «Televised», chanson qui vous prend aux tripes dès la première note où les fantômes des Get Up Kids viennent vous chatouiller les oreilles. La bande n’hésite pas non plus à escalader les pentes du post-hardcore comme sur «Killing Time» et surtout «Closer Together» tout en revirant sur des refrains plus pop ou punk. Le final, de toute beauté, vous emmènera pendant plus de onze minutes de pur bonheur au travers d’une compo enivrante comme par permis, à la fois magnifiquement pop et furieusement punk qui fera penser à du Jawbox croisé avec du Samiam. Bref, l’éclectisme est toujours ultra présent sans que pour autant l’homogénéité soit perturbée.

Le travail sur les deux voix est toujours aussi parfait, et les harmonies vocales sont de toutes beautés, donnant vie et couleur aux compositions. Tantôt se faisant la réplique, d’autre fois en simple écho, ou simplement en duo, elles contribuent nettement à la qualité des mélodies. Sans oublier une meilleure prod qui met plus en valeur les guitares, permettant ainsi de distinguer plus facilement ce que jouent les deux guitares. Sonnant juste, la prod n’en fait pas trop non plus, histoire de ne pas gâcher l’authenticité des compos. En gros, rien à redire.

Avec cet album, Ravi peut nettement oser se mettre au même niveau que les ténors du styles outre Atlantique, voire même leur faire un peu d’ombre. Avec ce cd il a su trouver un réel équilibre entre ses influences diverses pour pondre un album encore meilleur que le précédent. Ce «Wreck The Compass» très varié et qui fait défiler les genres dans une superbe osmose et sans réel défaut se veut très attirant et risque de faire l’unanimité très rapidement.
photo de DreamBrother
le 31/03/2007

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (54 minutes)

Acheter Ravi Wreck The Compass sur Amazon

Tracklist

1. To lie with it
2. Fire up the place
3. Pass the day lyrics
4. No miles dreamer
5. The honest lie (feat. Samprass)
6. Televised
7. The pain of tomorrow is the party of today
8. No runners (feat. Samprass)
9. Killing time
10. Closer together
11. Idyllic peak
12. What we've always feared

DANS LA VEINE

Heavy Heart - DistanceHeavy Heart - Distance

évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018
  • Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018
  • NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018
  • Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018