Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers Impetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suisse
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Recueil Morbide - "Morbid collection"

Recueil Morbide - "Morbid collection"
chronique Recueil Morbide - Morbid collection
9/10 0

Acheter Recueil Morbide Morbid collection sur Amazon

CD album CD album (42:00)

 

Style musical : 

Brutal death

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1) Ritual Time
2) We Harvest What We Sow
3) Belated Revenge
4) Chronicle Of A Decline : Perversions
5) Chronicle Of A Decline : Obsessions
6) Unconsciously
7) With His Fate
8) Untolerance To Frustration
9) Nightmarish Collapse
10) The Suffering Remains
11) Travel To See

 

Label : 

Great dane records
Dans le même style :
Darkrise - RealEyes

Ecouter du brutal death est presque une habitude.
Tartiner à ce sujet sur Coreandco l'est moins.
Coller un 9/10 est carrément rare.

Le tout combiné doit être une première, et, comme toutes les premières fois, ce sera court (et peut-être pas spécialement bien).
 

Mais passer à côté de "Morbid collection" reviendrait à se gâcher un petit moment de plaisir comme on s'en offre peu.
C'est digne des plus grandes satisfactions, comme baffer un gosse turbulent dans une salle d'attente bondée d'un médecin généraliste : simple mais c'est un défouloir efficace.

J'ai bien cherché à faire une autre analogie, mais il s'agissait à chaque fois de violence. 

Recueil morbide est brutal, très brutal.
Quand t'es chroniqueur, pas très inspiré je l'avoue, tu cherches à trouver le protagoniste qui tient l'album à bout de bras. Mais les mecs doivent être coatchés par Aimé Jacquet : tout le monde a musclé son jeu et se met au service du collectif. Et surtout, dès qu'ils en ont l'occasion : ils frappent.

Hormis deux cas particuliers, les morceaux ne dépassent pas les 4 minutes. C'est à chaque fois carré, rien ne déborde et finalement, c'est du classique brutal à papa. Même le riffing peut parfois donner cette sensation sur quelques titres.
Mais si on se paye la mention très bien sur Coreandco, repaire dématérialisé d'insatisfaits chroniques, c'est parce qu'à d'autres moments le riffing te fout une ambiance qui pue le malsain ou l'hyperviolence dans une fosse de chevelus puant le houblon.

On peut écouter cet album de deux manières : 

-En posant son cerveau à côté de la chaîne hifi (oui, je suis old-school).
Ce sera aussi ce qu'il y a de mieux à faire en live. (de vagues mais positives réminiscences sont à lire ici)
C'est bourrin, c'est gras dans l'idée et ça va trop vite pour être bien calculé. 
Alors profite et basta.
 

-En s'irriguant le cerveau, pour une fois.
Avec de ce fait une écoute réfléchie. Je ne vais pas décortiquer cet album, mais pour être synthétique (sans faire dans le sombre) : 

  • ça tape dur sur le tam-tam
  • les ukulélés sonnent parfaitement
  • le chanteur zouke à mort et même le bassiste se rend utile.
     

Derrière l'apparence ennuyeuse d'une étiquette qui ne laisse souvent place qu'à l'homogénéité d'un growl au milieu de blasts d'excité, et de riffs sanguinaires, se cache en fait une "oeuvre" (et je ne choisis pas le mot au hasard).
Pas une oeuvre d'hypersensible, certes, mais une oeuvre sombre teintée d'hyper-violence. Le chant hurlant, gras ou limite grind laisse déjà pas mal de place à la variété. 
La section rythmique a aussi bâti des compos qui sont ou déchaînées, ou malsaines...ou les deux en même temps.
Enfin, l'habillage par les guitares et leur harmonie orne des morceaux taillés pour nous maintenir dans un état de transe-brutalité pendant 42 minutes : ce n'est pas exagéré pour le peu qu'on adhère au genre.

Questions infos planplans qui demeurent importantes, on va la faire en deux phrases.
Son = au taquet, propre, classique, métal, européen.
Label : Great Dane records, le meilleur en France dans le style.

Enfin, comme je le dis à chaque fois qu'on doute de mon avis : "Tu m'crois, tu m'crois pas, écoute et tu sauras".

photo de Toukene
le 24/03/2015

Note des commentateurs : 8/10 (sur 1 votes)

Commentaires

cglaume

cglaume le 24/03/2015 à 12:21:08

Du coup tu m'intrigues...

cglaume

Sa note : 8/10

cglaume le 03/09/2015 à 13:44:57

Un putain de grand album.Des titres comme "Ritual Time", "Unconsciously" ou les 2 derniers sont vraiment excellents ! Cet équilibre entre brutalité mamouthesque, ambiances et mélodies épiques - outre un mélange Benighted / Kronos assez évident - me rappelle l'excellence des canadiens de Cephalectomy. Décidément, ça bouge dans le DM français !

S1phonique

S1phonique le 07/09/2015 à 10:23:23

très bon album toutafétoukaine !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

IMPERIAL STATE ELECTRIC à Paris le 13 mai 2017 : 2x2 places à gagner !

The Outbreak Festival #1 : 2 pass 2 jours à gagner !

Impetus Festival 2017 : 4 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Septekh - Plan for World Domination

Évènements

Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafImpetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suissetournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEIMPERIAL STATE ELECTRIC + FIRE! FIRE! FIRE! Au Petit Bain à Paris le 13 mai 2017Jim Jones and the Righteous Mind + Suzie Stapleton au Petit Bain le 10 mai 2017