Redeeming Torment - The Dominion

Redeeming Torment - "The Dominion"
chronique Redeeming Torment - The Dominion

Après un très bon premier EP en 2008, suivit d’un album confirmant la mandale en 2010, Diluvian a complétement disparu de la scène Death metal française. Je ne vous cache donc pas mon enthousiasme lorsque j’ai appris que trois loustiques du groupe précité remontaient un projet ensemble sous le nom de Redeeming Torment! Ces trois bonshommes, pour ne pas balancer, sont Jean-Fi, Trivette et Bubu qui s’illustrent respectivement par leur présence (autre que Diluvian) chez Recueil Morbide, Kronos ou Smeti Duchu.

Donc si on aime le Death metal, d’autant plus quand il est français, on s’essuie les babines et on va fourrer sa gueule dans ce petit EP, sobrement appelé The Dominion.

 

Sans surprise, c’est musicalement la claque. Un gros Death metal dans les règles de l’art. La prod’ est ample, massive, on la doit au Studio PE qui s’était déjà chargé de la carrière de Diluvian ; les compos sont denses, brutales et d’une technique qu’on leur reconnaît bien là.

On tape dans un Death metal ambitieux, un Death metal classieux, un Death metal au potentiel fédérateur car empreint d’une certaine majesté, un Death metal qui bombe le torse quoi ! On pense à Morbid Angel dans cet esprit de suprématie et d’orgueil, ou à Nile pour ce débit technique et la dimension écrasante d’une grosse partie des riffs.

 

C’est en tout cas comme ça que je sens l’affaire. Ou du moins, c’est comme ça que je ressens leurs intentions… La chose qui me reste en travers est l’absence de batteur, une fois de plus remplacé par une boîte à rythme j’imagine. C’est peut-être du chipotage de ma part mais du Death metal (technique en plus) sans batteur, c’est comme…heu…avoir du cheval à la place du bœuf dans ta bouffe ! Si on ne te l’avait pas dit t’en aurais repris une assiette, mais maintenant que tu le sais il y a comme un sentiment de tricherie. Donc si les fans doivent arrêter de prendre la musique pour du consommable, il faudrait que les artistes ne la produisent pas comme telle. Je peux ressortir le même argumentaire que pour le Sacramentum d’Imperium

 

C’est donc bien dommage de passé un bon moment de gros Death metal qui martel et d’en garder comme un arrière-goût de pisse… Mais tout ça ne vaut que pour le présent EP, car le groupe cherche tout de même actuellement un deuxième guitariste et un batteur. J’ai donc bon espoir qu’un album en bonne et due forme sorte dans la foulée !

photo de Domain-of-death
le 19/06/2013

1 COMMENTAIRE

Paf le chien

Paf le chien le 30/12/2017 à 12:05:09

Perso, je préfère la viande de cheval à celle du boeuf. ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019