Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37)

  • Akimbo + Café flesh (report)
  • Akimbo + Café flesh - photo1
  • Akimbo + Café flesh - photo2
  • Akimbo + Café flesh - photo3
  • Akimbo + Café flesh - photo4
  • Akimbo + Café flesh - photo5
  • Akimbo + Café flesh - photo6
  • Akimbo + Café flesh - photo7
  • Akimbo + Café flesh - photo8
  • Akimbo + Café flesh - photo9
  • Akimbo + Café flesh - photo10
  • Akimbo + Café flesh - photo11
  • Akimbo + Café flesh - photo12
  • Akimbo + Café flesh - photo13
  • Akimbo + Café flesh - photo14
Première pour moi au Lilo, boite de nuit de Tours qui « prête » sa salle pour les organisations de concerts ; en l’occurrence ce soir AKIMBO + CAFE FLESH proposé par l’asso MOE SCIZLAACK.
Alors évidemment, je pensais trouver facilement… Et bien que nenni, j’avais beau tourner autour du pot, il faut la trouver cette toute petite rue au bord des quais !!! Mais bon, j’avais suffisamment prévu le coup pour arriver juste 5 minutes avant le démarrage des CAFE FLESH. Alors petit tour rapide dans la boite, repérage du bar pour prendre la conso offerte avec le ticket (grandioooose idée !), et le saxophone retentit déjà. En piste !

Je ne connais le groupe de Jarnac que de nom avant de les découvrir ce soir, mais il doit bien y avoir une raison pour que nos collègues de chez NextClues n’arrêtent pas de leur faire des éloges ( !). Et faut avouer que la sauce prends directement : un chanteur/saxophoniste accompagné de 2 grattes, 1 basse et 1 batterie, le tout pour 40 minutes de rock intense, puissant, barré, et exaltant. De plus, le son est très bon, ce qui me faisait un peu peur en entrant dans la boite ; mais non, tous les instruments se font parfaitement entendre. Bon, sur la fin je serais un peu moins attentif, certainement parce que je ne connaissais pas encre leur titres ; mais le dernier, « Arizona », est tout simplement excellent et m’a remis en selle. A suivre donc, on vous en reparle bientôt sur COREandCO.

Bon, je pensais avoir largement le temps de trainer au bar avant qu’AKIMBO ne démarre, mais ce qui se passe souvent sur Paname ne va pas arriver ici : le groupe va démarrer son concert à peine 15-20 minutes après le set des CAFE FLESH ; merde du coup je me suis fait avoir, la salle est petite alors très peu de place devant. Normal en même temps, c’est la première date de la tournée européenne du groupe, et inutile de dire qu’ils étaient très attendus. Ce qui est bien sympa dans cette salle, c’est cette proximité entre le groupe et le public : le premier rang était tout simplement collé au trio de Seattle.

Le son est toujours bon, et au groupe d’enchainer dès le départ des titres phares de leur dernier album en date («Navigating the bronze ») comme l’excellent « Dungeon bastard » (raaah le riff de gratte de fin…) ou encore « Wizard von wizard ». Je suis aux anges quand le groupe joue «Rockness monster », de l’album précédent. Il me semble également que le groupe jouera des titres de « City of the stars », mais je ne sais plus lesquels.
Niveau scénique, le groupe se donne à fond ; tellement à fond que la communication reste très sommaire, à part les « merci » traditionnels très polis et les « we want beer »du batteur qui semblait se dessécher très rapidement. Mais pour sa décharge, celui-ci est vraiment énergique, et se démène sur ses fûts comme un diable, ce qui lui vaudra quelques petits pains d’ailleurs mais avec toute cette puissance balancée devant nous, cela ne se remarquera pas trop.
Ce qui fait qu’au bout de 45 minutes de show, on remballe. Mais devant l’insistance du public de ce soir (venu en nombre d’ailleurs, tant mieux !) on aura le droit à 2 rappels, n’en déplaise au batteur qui était déjà reparti s’assoir au Merch. A noter une reprise de NIRVANA sur le premier.

Bref, le groupe de Seattle nous a livré un bon concert, pas ultra fantastique non plus mais vraiment puissant et plein d’énergie. Mention spéciale également aux CAFE FLESH, dont le rock sent bon la sueur et la bière.
En tout cas l’association MOE SCIZLAACK a eu le mérite de se bouger le cul pour nous proposer cet excellente affiche, pour 5 petits euros seulement (et une conso offerte)… Franchement, difficile de proposer un meilleur qualité/prix !!!
photo de Pidji
le 30/10/2007

Les photos

Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo1Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo2Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo3Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo4Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo5Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo6Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo7Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo8Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo9Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo10Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo11Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo12Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo13Akimbo + Café flesh le 29/10/2007, Le Lilo, Tours (37) - photo14

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Meredith - Debut EP
HJARNIDAUDI - Psykostarevoid