Regarde Les Hommes Tomber - Ascension

Chronique CD album (46:51)

chronique Regarde Les Hommes Tomber - Ascension

Première écoute pas très convaincante.

 

Effectivement ce troisième album est moins direct que les deux précédents. Pourtant ce ne sont pas les passages « efficaces » qui manquent. Mais justement, même si les morceaux ne sont pas plus longs que ceux de l'Exile précédent – où 2 atteignaient les 11 minutes quand sur Ascension on reste sur du 8-9 minutes – on en ressort qu'avec des « passages » en tête, voire avec une certaine confusion.

Alors que je n’espérais pas une continuité dans leur musique, car au final les 2 premiers albums étaient assez convaincants pour espérer le groupe prendre son envol vers un autre niveau, c'est pourtant la nouveauté sur cet album qui jette d'emblée un froid. Et même un vent de déception. Comme je le disais les deux premiers albums étaient tellement bons, inattendus, les concerts excellents – et surtout le premier, en mode instrumental, sans avoir au préalable entendu parler du groupe – que j'avais peut être mis la barre trop haut. Alors donc quand je parle de nouveautés au premier abord refroidissantes (ça me fait penser que chez les Celtes l'enfer est froid, Celtic Frost, et non pas chaud comme chez les autres, du coup il faudrait peut être que je revois à l'avenir mes références thermiques, merci Laurent !), j'entends, le chant étrange semi-clair semi-bourré comme jamais avant ; des passages/riffs qui me semblent en trop ; des passages/riffs qui ne me semblent pas très inspirés. Il n'y avait rien de tout ça auparavant.

 

Pour le chant, apparemment le chanteur aurait été laissé en roue libre dans le cadre d'un album pour la première fois composé en groupe en live, je ne trouve pas que ce soit des plus efficaces ni des plus menaçants.

Pour les passages/riffs en trop, peut-être pour les mêmes raisons ont-il perdu de leur concision du fait d'avoir inclus tout le monde dans la composition, pour un effet identique à certains titres de Gojira ou Mastodon qui ressemblent à des enchaînements de riffs sans aucune magie ou inspiration.

Pour les passages/riffs pas forcément inspirés, rien que l'avant-dernier mouvement de "Stellar Cross" m'a laissé sur le cul avec un arpège enfantin enchaîné par une mélodie nostalgique à l'avenant. Je devais m'attendre à plus brutal.

 

Mais cet album est en fait plus complexe que les précédents, tout en restant dans la parfaite continuité (pour ceux qui voulaient entendre une parfaite continuité), et les écoutes suivantes, sans racheter les points faibles cités précédemment, pour laisser les morceaux grandir et se révéler plus intéressants qu'au premier abord. "A New Order" par exemple (qui montre qu'à chaque fois ils savent parfaitement commencer leurs albums) qui se révèle pour s'imposer sur la longueur. Et au final Regarde Les Hommes Tomber reste Regarde Les Hommes Tomber.

 

L'ensemble de cet Ascension ne sera juste pas aussi terrassant, définitif, comme j'aurais aimé qu'il soit.

 

C'est donc une très bonne chose que ce triptyque soit terminé (pas de référence à Triptykon qui j'espère donnera un super concert à la cité des ducs, sans trop de reprises de Celtic Frost) pour que le groupe se livre a un autre niveau, le plus rapidement, et rejoigne les sphères qui lui sont destinées.

photo de R.Savary
le 28/02/2020

5 COMMENTAIRES

Seisachtheion

Seisachtheion le 28/02/2020 à 08:23:08

7 titres : une intro, une (belle) respiration pour 5 propositions long format...
... J'aurais bien aimé un p'tit titre supplémentaire après cinq ans d'attente.
Alors que cette sortie était pour moi l'une des plus attendues de l'année 2020, les deux/trois premières écoutes, tout comme Raph', m'ont laissé un peu perplexe. Les écoutes qui ont suivi révèlent malgré tout de réelles qualités : prod' au cordeau (merki Francis Caste), une musique noire dans toute son acception, un dernier titre ''Au Bord du Gouffre'' lugubre, poisseux et tout bonnement fantastique (que n'aurait pas desaimé Blut Aus Nord), ainsi que des novations vocales vraiment inattendues, déroutantes mais pas inintéressantes. La boucle est bouclée...
Tu l'as fort bien dit : RLHT a fait du... RLHT.
Si je devais m'essayer à l'exercice forcément subjectif de la notation, ce serait du 8/10.

Seisachtheion

Seisachtheion le 28/02/2020 à 08:29:36

... Ça va dans tous les cas 'achement bien envoyer en live !

Vincent Bouvier

Vincent Bouvier le 28/02/2020 à 13:37:23

Je te dirai ça le mois prochain!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/02/2020 à 16:34:16

Je découvre "Exile" du coup. C'est bien sympa tout ça.

Seisachtheion

Seisachtheion le 29/02/2020 à 07:59:12

Prévois ta lampe frontale nounours... T'y verras pas gd chose ^^.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021