Rouge Coma - Redemption

Chronique CD album (21:48)

chronique Rouge Coma - Redemption

Nous sommes en 1999, le sixième opus de Neurosis est sur la platine, les premières mesures de « Under the surface » retentissent dans l'appartement trop grand, trop froid... Il est 01h du matin. L'intro du premier titre éponyme de cet EP procure la même sensation. On va causer post...

 

Rouge Coma est un quatuor rennais, dont les occupants ont déjà bien courus sur le riff. Dotés de CV honorables, les quatre propose une vision nouvelle et personnelle d'un post-metal/post-hardcore qui a déjà bien vécu. D'ailleurs de post... il n'en est question que par homonymie des genres abordés, sur que leur influences premières sont bien plus tournées vers l'ancien monde.

Les signes ne trompent pas, la cloche sur la batterie, certains riffs presque new-wave (les effets utilisés), cette voix redoutable d'efficacité et de puissance, la basse bien metal-elle. Puis ça tricote des mailles math-rock parfois, là où la double pédale explose.

Curieux de les entendre définir, leur musique aussi efficace que peu évidente à identifier finalement.

 

À l'heure qu'il est, on ne sais pas si Rouge Coma est un groupe récréatif ou un projet de longue haleine. Redemption, a tout d'un one-shot définitif et pourtant on imagine qu'à la prochaine rencontre-récréation organisée, le propos sera encore plus fort. Comprenez, ils en laissent sous le pied, ça paraît évident.

Le point fort de l'EP réside dans la variété apportée à une formule bien connue. D'emblée, l'auditeur averti (Neurosis) va se sentir en terrain conquis avant d'être percuté par les trouvailles, les arrangements, parfois metal à l'ancienne, à d'autres moments bien plus modernes et même compliqués.

Et tout ça dans le format court idéal d'une vingtaine de minutes. Prometteur.

photo de Eric D-Toorop
le 15/01/2015

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021