Sinister - The Carnage Ending

Chronique CD album (48:07)

chronique Sinister - The Carnage Ending

L'aube du XXI° siècle aura été bien funeste pour Sinister : chanteuse en carton, inspiration en berne, line-up versatile... Sinister n'a pas tenu le choc et en 2003, il devra partir panser ses plaies loin de la scène pendant trois ans. Mais depuis 2006, le groupe a accouché d'une série d'albums qui redore enfin le blason des Hollandais, il est temps de (re)faire parler la poudre!!!

 

Depuis son retour, Sinister démoule les albums à un rythme régulier et à chaque fois on se prend une belle grosse rasade de Death Metal maousse et sans compromis... en clair: on retrouve le Sinister d'antan: massif, bourru et ultra efficace! The Carnage Ending n'échappe pas à la règle: c'est une grosse baffe qui contient tout ce qu'on a aimé sur les anciens chefs-d'œuvre du groupe, l'immédiateté, la puissance, l'intensité et la férocité. D'un bout à l'autre de l'album, Sinister fait cracher l'artillerie lourde et nous offre une jolie démonstration de force qui impose le respect. Blasts en folie, riffs accrocheurs aux relents épiques, chants despotiques et sévèrement membrés, tout ce qui (a) fait la gloire de Sinister est présent. On s'en prend plein les mirettes, ça tabasse plein pot et c'est tout bêtement jouissif. Un album brutal, bestial, somptueusement violent. Ouvertement au ras des chrysanthèmes et (donc) excellent. Pas mansuétude pour les pains au chocolat - pas de pitié pour les croissants!

 

BRU-TAL! BRU-TAL! BRU-TAL!!!

 

Du calme, du calme... oui car après tout, Sinister fait ce qu'il a toujours fait: il ratatine tout et reste droit dans ses bottes tout en dominant le carnage qu'il orchestre de main de maître.
 

Bolt-Thrower fait du Bolt-Thrower, Motörhead fait du Motörhead et Sinister fait du Sinister... la messe est dite. Vous pouvez disposer!

 

Onze titres où la puissance et l'agressivité restent au beau fixe... que demander de plus? Une touche de sophistication? Et bien soit: on retrouve sur The Ending Carnage la patte "bourrin mais classe" propre au groupe depuis ses débuts. Mais, je ne compte pas vous faire un dessin: Sinister nous joue ce petit refrain depuis Cross The Styx!

Rien de neuf sous le soleil, Sinister envoie la purée aux quatre coins de la galaxie! Les vieux fans seront comblés, les

autres... bah... les autres on les emmerde!

photo de Cobra Commander
le 28/11/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019