Smashed - Spontaneous Decomposition (réédition)

Chronique Maxi-cd / EP (19 mn)

chronique Smashed - Spontaneous Decomposition (réédition)

Perfusés durant toute leur vie musicale avec du Morbid, du Suffocation et surtout du Canniboule, les Tarbais de Smashed ont décidé à la fin de l’été 2020 de se sortir les doigts, en retravaillant leur premier et, pour l’heure, seul passage en studio – le délicieusement nommé Skullfucked Studio – avec leur demo 5 titres sortie en 2014 et intitulé tout aussi délicieusement Spontaneus Decomposition. Les nouveaux mix et mastering proposés rincent pour sûr la version originelle des inévitables scories et fritures sur les lignes instrumentales, mais ce toilettage technique n’enlève rien à la grosse tartine de saindoux que vous allez vous avaler pendant quasi 20 minutes, avec un arrière-goût prégnant de Death Metal ricain des 90’s.

 

Je comprends mieux pourquoi cette réédition a été poussée au cul depuis le 20 mars 2021 par Cabale Prod, avec ses membres Arch et Smookie toujours fidèles au poste pour porter la musique extrême hexagonale, spécialement celle du Sud-Ouest ! C’est bien cool de leur avoir fait la courte’ ! Nihilistic Holocaust Webzine/Distro s’est aussi mis dans la ronde de la distrib’. Grâce à ces soutiens, il a sans doute été plus aisé d’avaler l’amère pilule des nombreuses embuches dressées devant cette formation depuis ses débuts (projet de split avorté en 2016, par exemple).

 

La créature glaireuse et dégoulinante qui orne l’artwork ainsi que le layout, en mode « et splatch dans ta gueule ! » ne trompe pas sur la marchandise : on a droit à un Brutal Death bien gras, efficace, pas original pour un sou, et ce dès le premier titre : le très frais "Anal Blast" ! Le riffing de "Zombies Ripper" (hummm… groovy la 2e min) et du morceau éponyme (miammm… puissante la 3e min) se montre même incisif et nous attaque directos les bourrelets. Le jus de doigts plus léger et bien trippant balancé à l’entame de l’outro "Hellzeimer" et enrobé par une basse décidément agile (écoutez également la bonne entame de "Cumming From Beyond") laisse entrevoir d’intéressantes pistes de diversification pour l’avenir…

 

… Cette mini-chro de ce mini-format (mais d’un gros méfait) ne sera en effet je l’espère que le prélude d’une chro plus conséquente qui suivra les pas d’une première longue plaque, dont la sortie est annoncée pour très bientôt. En fait pour 2021 !!! Avec à la clef un changement significatif mais somme toute assez courant de casting : Mat et Seb sont toujours là aux guitares, telles deux poutres gasconnes, mais bye-bye Momo, Cyril et Julien remplacés respectivement à la basse, à la batterie et au chant par Julius, Alain et Adrien dont le grawl monstrueux et la silhouette sylphide vont faire plier bien des planches, faire trembler bien des chaumières, faire mouiller bien des rombières.

 

 

 

photo de Seisachtheion
le 18/06/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021