Tsjuder - Legion Helvete

Tsjuder - "Legion Helvete"
chronique Tsjuder - Legion Helvete

Tsjuder? Tu connais pas Tsjuder? C'est un groupe, ils étaient number one... Ce groupe qui s'est taillé un petit nom dans l'univers impitoyable du Brutal Black Metal déboule de sa Norvège bien aimée avec une nouvelle marmite de sataneries pour nous faire passer l'hiver au chaud dans les replis douillets d'une musique traditionnelle... Peut-être un peu trop d'ailleurs.

 

Malgré la qualité de ses sorties et l'excellence de ses prestations scéniques, Tsjuder a toujours fait partie des groupes de seconde division, une formation aimable qui navigue en tête de la ligue 2 aux côtés de Carpathian Forest, Besatt et autres Watain. Toujours dans la roue des empereurs du genre mais jamais au dessus. C'est la vie! M'enfin bref, une fois cette évidence soulignée on se plonge dans Legion Helvete pour y découvrir un Black Metal de fort bonne facture qui avoine comme il faut mais qui ne sort jamais un orteil hors des sentiers battus.

 

Certains s'émerveilleront de cette dévotion totale à l'église Black Metal, d'autres seront indifférents... Rien de spécialement fabuleux à l'horizon: hargne, blasts, riffs tranchants et une ambiance de frigogidaire... 100% Black Metal Norvégien de tradition. Tsjuder ne trompe pas sur la marchandise, ils tapent vite et sec. Legion Helvete est la suite logique de Desert Northern Hell, on avance donc sans surprise sur les terres gelées de ce trio qui a copieusement fessé le Hellfest cette année. Brutalité au beau fixe, hurlements enragés, une prod' aux petits oignons...

Non, impossible de ne pas être séduit par cet album puissant et instinctif, il fait mouche, les titres sont hantés d'un p'tit groove sympatoche et c'est toujours avec un plaisir non caché qu'on gambade la hache à la main pour occire du cureton à tours de bras. Tout va bien, tout est parfait, propre, net et sans bavure... Une gifle cinglante qui remet les idées en place.

 

Malgré toutes ses indéniables qualités, sa férocité ambiante, sa froideur et tout un chapelet de bonnes choses agencées avec une maestria flagrante, l'album a du mal à nous décoller la pulpe du fond... Legion Helvete ramonne les tuyaux de fond en comble mais il lui manque une étincelle supplémentaire qui lui permettrait d'être un disque indispensable... On est englué dans cette impression de déjà-vu impossible à oublier. Un Black Metal aussi excellent que prévisible et académique. Certes, Tsjuder n'a jamais prétendu réinventer le genre mais là, on est pris à la gorge par un classicisme bien morose et tristounet. L'album passe et glisse tout seul, on adhère à la musique qui y est crachée mais l'enthousiasme mort-né s'évapore illico. Dommage que la banalité prime sur la folie.

 

Tsjuder démoule un album de pur Tsjuder, du Black Metal pur jus. Rien de plus, rien de moins. Primitif et efficace, direct et intense... Mais jamais transcendant... Tsjuder reste encore un légionnaire comparé à d'autres qui trônent au panthéon mais qui ont la fâcheuse tendance à se reposer sur leurs lauriers...

 

En clair: très bon mais pas vital.

photo de Cobra Commander
le 14/11/2011

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Primalfrost - Prosperous Visions
Dirge - Hyperion
Chronique

Dirge - Hyperion

Le 26/06/2014