Bottle Next - Drift

Chronique CD album

chronique Bottle Next - Drift

Bien qu'ils aient misé sur les mauvais chevaux et dû perdre un blinde au tiercé revoilà, le duo Bottle Next pour leur 2ème album Drift ou plutôt d'ailleurs d r i f t comme ils aiment l'appeler.

 

On rappelle vite fait le principe du groupe, un batteur (qui s'occupe aussi des effets) et un chanteur, saxophoniste, guitariste qui joue sur une acoustique ce qui amène leur label à les décrire comme hard folk... appellation qui, à mon avis, a beaucoup perdu de son sens maintenant... J'y entends plus un metal moderne acoustique et fusionnant...

 

Drift mélange passages heavy, changements de rythmes, groove (« Delirium » et son côté Red Hot Chili Peppers, les hard funk « Muttonhead » et « Contradiction Agreement »), du saxophone groovy (« Delirium », « Muttonhead », « LoKoMo ») ou jazz (« Delirium »)... des passages rapides voire speedés à la guitare acoustique (« OCD », « Contradiction Agreement ») ou saccadés (« OCD », « Romance », « LoKoMo ») voire concassés en restant acoustiques (« Muttonhead »)...

 

Le duo adore changer de rythme et d'ambiance dans un même morceau... « OCD » commence lentement pour changer brutalement de rythme, « Romance » passe de l'influence de Gojira vers un côté jazzy puis heurté ultra heavy. « Muttonhead » est truffé de variations passant de l'aérien au concassé... « LoKoMo » nous entraîne de la pop au heurté et sombre et possède un refrain étrange mais qui entre en tête. Le long et final « Solitude », qui commence sur de la gratte électrique claire, a un gros côté blues en faisant également penser à U2 (le chant notamment) puis après un alourdissement soudain va alterner les moments lourds aux moments aériens voire planants, sa longue fin instrumentale est mélodique puis la toute fin est en quasi drone.

 

On notera quelques solos électriques notamment sur « Delirium » où ils font penser à Vernon Reid (Living Colour) puis à la Tom Morello (Prophet of Rage Against The Machine), ils sont le fait de Shanka (No One Is Innocent) et Mark Littieri (du groupe instrumental américain Snarky Puppy).

 

Avec Drift, Bottle Next propose un disque aux faces multiples tourné vers la modernité malgré le côté acoustique assumé et fort bien utilisé. L'album pourrait bien plaire à des publics divers.

 

Drift est disponible en CD digipak et en vinyle.

photo de Papy Cyril
le 03/02/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements