Psykup - Hello Karma!

Chronique CD album

chronique Psykup - Hello Karma!

Le groupe toulousain plus cool que Dieu est de retour pour nous assener une nouvelle tartine de cet Autruche Core qui n’appartient qu’à eux. Psykup et moi, c’est une longue histoire d’amour, moins longue que celle du président actuel et son professeur, mais tout de même. Malgré tout, il m’aura fallu négocier longuement avec l’autre spécialiste en Nawakeries de cette rédaction afin de pouvoir vous causer de Hello Karma !, prêt à trahir père et mère, à abandonner un pacifisme qui ferait passer Malcom X pour un expert en massage brésilien violent. Pourtant, au moment de commencer à rédiger ces lignes, je suis saisi par la peur du vide, de la page blanche.

 

Car les premières écoutes de cette cuvée 2021 me lancent sans voix, au point que je suis à deux doigts de contacter l’assistante Rock’n’Roll et me plaindre de son côté insipide, comme si le groupe n'avait rien à vendre. Niveau surprises, j’étais resté quelque peu sur la faim, libido limite en berne. Déjà l’artwork, très mickaëlbayen, rappelle l’image annonçant le retour des Toulousains en 2014.

 

 

Le fan avait été plutôt bien préparé avec le clip de « Lucifer Is Sleeping » qui montrait un feeling Black Metal (oui carrément!). Certes, Psykup y reste reconnaissable à mille lieues, mais l’atmosphère de fond de cave obscure d’une banlieue sordide d’Oslo est bien là.

 

Mais je n’allais pas lâcher l’affaire, dompter le temps et l'espace, et bien m’en a pris, à force d'écouter l'album sur le long trajet vers la maison, je suis parvenu à en démêler l'intelligence qui s'est dévoilée peu à peu. Certes, il est net que la soif d'en découdre, la rage, cette envie d'en vivre libre ou mourir qui étaient prégnantes tout au long de Ctrl+Alt+Fuck servent moins de terreau à l'inspiration du groupe aujourd'hui. Mais petit à petit, de loin en loin, par petites touches, sa force créatrice se révèle et vient faire éclater ta vision de la musique. On peut citer le violon tzigane en ouverture de « Sky Is The Limit », le chant de cochon de Julien Truchan de Benighted (« Nice To The Bone »), des lignes de chant que n'aurait pas boudé Rufus Bellefleur, l'accordéon à la fin de « Chaos Why Not » (je déteste toujours autant le son de cet instrument, dommage...).

 

Psykup reste Psykup, Hello Karma ! est un tourbillon de riffs qui donneraient la jaunisse à Billie Joe Armstrong et des changements de rythmes incessants à faire défaillir Phil Rudd. Une fois de plus, un album pas facile à appréhender, un constante chez les toulousains, mais cette fois il faudra à l'auditeur sortir de sa zone de confort psykupienne qu'ils ont imposé depuis leurs débuts.

 

photo de Xuaterc
le 02/02/2021

7 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 02/02/2021 à 08:29:24

C'est vrai qu'il est moins in your face au premier abord ce nouvel album. C'est un "grower" comme dirait Donald. La difficulté, c'est peut-être aussi qu'il faut attendre la fin du premier tiers de l'album pour se prendre les plus grosses torgnoles: « Sun is the Limit », « Letter to Greta », « Catch Me If You Can » et « Family Burlesque ». Même note, ici :)

Xuaterc

Xuaterc le 02/02/2021 à 11:10:59

En effet, les premières écoutes m'ont laissé un arrière goût de facilité qui s'est effacé à mesure du temps.
Je me suis imposé un exercice de style pour cette chro, saurez-vous retrouver quoi?

cglaume

cglaume le 02/02/2021 à 11:27:32

... Je l'ai pas perso', sorry :/ 

Mass mysteria

Mass mysteria le 02/02/2021 à 11:42:48

Super chronique! Étant fan depuis un moment, j’ai pu remarquer les nombreuses phrases utilisant les anciens titres du groupe ! 🤘🥰

pidji

pidji le 02/02/2021 à 16:03:54

Pas écouté suffisamment pour avoir un avis définitif, mais le peu que j'ai écouté était cool. Comme d'hab.

pidji

pidji le 02/02/2021 à 16:04:11

Ah et très bonne chronique, en effet ☺️

Xuaterc

Xuaterc le 02/02/2021 à 17:12:40

Merci Mass Mysteria
Et merci chef!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021