Unsafe - Masterpiece of the absurd

Unsafe - "Masterpiece of the absurd"
chronique Unsafe  - Masterpiece of the absurd

Angela Gossow peut se consoler.

Khaos Legions est raté et a déjà rejoint une autre légion : celle des cd's promotionnels Internet AOL (pour les plus jeunes) des 90's qui aujourd'hui encore servent d'épouvantail contre les oiseaux cherchant leurs 5 fruits et légumes quotidiens.
Par contre elle est toujours prise comme point de comparaison lorsqu'un groupe métal colle le micro entre les mains d'une femme.
Cette fois-ci c'est une française accompagnée de l'orchestre limougeaud Unsafe.
45 minutes grognardes, violentes, puissantes, dures, agressives et hurlantes. Sur la durée ça tient : ni trop grasse, sans en faire des tonnes et sans s'aventurer dans le mélo maladroit, on est dans la justesse.
 
Il n'est pas question d'entamer une guerre France/Allemagne (pas une de plus...) pour le sujet, mais en gros, le chant made in Gaule tient très bien la route mis sur la voie par une excellente base musicale.
 
Dans un style qui s'attaque au thrash, au death avec des petites empreintes heavy, ces trois quarts d'heure révèlent un groupe qui : 
- a signé chez M&O Music. Bien que perdu au milieu d'un catalogue de plus en plus touffu il ne faudra pas le rater.
- a un mixage signé Potvin (Lyzanxia) : Donc un son influencé par la Scandinavie. A ce sujet on sera peut-être déçu par la batterie assez étouffée malgré un résultat général vraiment agréable (et une basse parfois bien groovy-death sur "A place in heaven").
 
Masterpiece of the absurd ne fait pas dans l'experimental : prime à l'efficacité. Il y a du rentre-dedans avec de gros riffs, la sortie de rythmiques lourdes, écrasantes avec quelques accelerations cohabitant également avec des soli ou des riffs très saccadés.
Les terrains connus sont les plus rassurants mais des morceaux comme "Blockhead nations" fonctionneront toujours avec une intro basse/batterie puis un lancement death-mélo (ou "Good for nothing" batterie/guitare)
 
Chaque titre a son argument pour contenter l'auditeur...
Certes il n'est pas l'album du siècle ou même de l'année, mais Masterpiece of the absurd est un bon album de métal : il ne s'encombre pas de fioriture.
On ressent une grande maîtrise, parfois presque trop. A force de ne pas vouloir créer des compositions baveuses, Unsafe s'en tient à des morceaux courts (maximum 4min30) concis et précis.
Difficile de s'en plaindre, pourtant on sent que le groupe peut aller plus loin...
De toutes façons il n'y a rien d'autre à faire à Limoges que répéter avec son groupe. Nul doute que le prochain album sera encore meilleur.
 
En attendant, le fan de métal appréciera.
photo de Tookie
le 02/11/2011

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 03/11/2011 à 21:55:34

Dire que certains croient encore que le "french metal" est à la ramasse !!! Et que les cailles ne savent pas poutrer au chant !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Beyond Creation - Algorythm
Mel-P - Anima Asylum