Vital Remains - Dechristianize

Chronique CD album (1 H 03)

chronique Vital Remains - Dechristianize
Ouah, ce nouvel album des ricains de Vital Remains est des plus réussis et un des plus brutaux qui m´est donner d´entendre ces derniers temps, car Vital Remains est vraiment une des plus grosses tueries en matière de Brutal Death. Le cd est une véritable boucherie, boucherie orchestrée magistralement par des pointures : Glen Benton en Growleur fou (as t on besoin de le présenter ? bon pour les incultes, c´est le bassiste/chanteur de Deicide), Tony Lazaro a la guitare, Dave Suzuki a la basse, batterie, et guitare, donc ce ne sont pas des manches !!!!!

Je comparerai ce cd a une symphonie, d´une part par la richesse et la longueur des compositions (environ 8 minutes sinon plus a chaque compositions, pour une durée de plus d´une heure, donc plus d´une heure de jouissance sonore et de headbang (on n´oublie pas les bonnes manières) intensif !!!!! Symphonie, ce mot vous laisse sceptique ? Je vais éclairer votre lanterne cher lecteur ! Si je me permets d´utiliser ce terme, c´est notamment a cause de :



- La richesse des compos, les compos sont constituées a chaque fois de plusieurs parties jouées, ce qui est typique d´une symphonie,

- L´ enchaînement des compositions est composé pratiquement de 0 temps mort, et chaque chanson est une suite logique de la précédente,

- Les riffs sont magistralement joués, et quand on arrive dans le schéma du pont, il se dégage une énergie incroyable.

J´arrête mes explications ici, sinon je n´en finirai pas !

La production quand a elle est vraiment gigantesque, gargantuesque, phénoménale, un véritable mur de son se dresse a notre oreille quand on écoute et réécoute ce cd, chaque fois le même frisson est la quand, dès que la 1ère chanson (Let the Killing Begin) avec le thème de Carmina Burana se lance dans le lecteur, et quand le cd passe a Dechristianize, chanson éponyme, la on se retrouve plaqué au sol, comme si 10 rugbymen vous sautait dessus, et c´est très dur de se relever, en tout cas rien que d´en parler ça me donne encore des frissons !!!!

Je dois vous avouer que Dechristianize fut l´album de l´été en ce qui me concerne, même si il est sorti fin 2003, et je pense qu´il restera un de mes albums de Brutal Death préféré, et je pense qu´au fil des années il deviendra culte, si ce n´est déjà le cas...
le 24/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Utsu-p - Moksha
Chronique

Utsu-p - Moksha

Le 22/02/2017

Foo Fighters - Concrete and gold