S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Voice Of Ruin - "Voice of ruin"

Voice Of Ruin - "Voice of ruin"
chronique Voice Of Ruin - Voice of ruin
8.25/10 0
Acheter Voice Of Ruin Voice of ruin sur Amazon

CD album CD album (35:00)

 

Style musical : 

Metal

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

Dependances
Show your Respect
BDSM
Win or Die
Give the Reason
Free Hate
My Obsession
Beautiful Fight
Blowjob for a Call Girl

 

Label : 

Heimatome records
Dans le même style :
Agnostic Front - Another Voice

Plus le temps passe plus le metal va devenir, avec le chocolat et l'horlogerie, un symbole du savoir-faire suisse.

Voice of ruin n'a que cet album à son actif et semble pourtant avoir déjà entre les doigts tous les secrets de la réussite.

 

Durant 35 minutes, il est impossible de rester stoïque face à cet album pour peu qu'on aime le métal au sens large. Gifle monumentale, avec finalement assez peu de nouveautés, Voice of Ruin se débrouille avec une aisance qui doit rendre jaloux quelques groupes qui se cherchent encore.

On a l'impression que la devise du groupe est la même qu'à l'O.M. : droit au but. Ça c'est pour le côté hardcore.

Le défaut de cette qualité est qu'on nous sert souvent de gros slogans repris par des chœurs, que certains passages semblent limite parodiques avec "Show your respect" ou "Give the reason".

On passe quand même au-dessus de ça tant c'est bien fait pour le reste.

 

Quelle jubilation que de sentir la testostérone à travers des enceintes avec des rythmiques percutantes ! Secoué du début à la fin, l'auditeur novice et même averti retrouvera des influences thrash, quelques death mais sentira avant tout de la maîtrise.

Voice of Ruin semble avoir assez peu de sérieux pour appeler son label "Heimatome" et ne cherche pas particulièrement à plaire à un public molasson ou aux métalleuses des cours de lycée avec des petites balades qui entrecoupent l'album. Nous avons à faire à ce qu'on nommerai stupidement des "true".

L'énorme "BDSM" ou "Blowjob for a call girl" avec leur chant porcin et des rythmiques syncopées séduiront encore plus sans parler de la grande classe du thème qui réunirait des légions.

On a presque l'impression d'avoir un album sexiste tant Voice of ruin sent l'homme : du "-core" qui sent la bière du début à la fin, on a même un extrait de "Fight Club" (LE film que TOUS les hommes aiment n'est-ce pas ?) sur "Beautiful Fright", quelques titres assez vulgaires etc.

 

La première écoute en aménera de nombreuses autres tant on se sent bien dans un tel déchaînement de violence. La modernité du son ne s'encombre pas de bidouillages et on a la sensation d'être au milieu d'un live tant la brutalité nous frappe.

Le groupe souhaite retranscrire sa puissance en live sur cet enregistrement : la réussite est totale. Le chanteur harangue même l'auditeur avec un "Come on" avant l'explosion sonore sur la fin de "Give the reason" : on s'oserait presque à lancer un circle pit en pleine rue les écouteurs vissés sur les oreilles.

 

"Free hate" symbolise bien cet album éponyme à lui seul : tout y est, tous les styles y passent : un mic-mac de brutalité "sans concession" comme dirait un chroniqueur de Rock Sound. 

 

T'aimes le métal ? T'aimeras Voice of Ruin.

photo de Tookie
le 23/12/2011

Commentaires

VOR

VOR le 08/01/2012 à 15:47:29

IP : 188.62.209.114

Hello!

Un grand merci pour ta chronique Toukene, ça fait plaisir!

Pour info, notre album est en libre téléchargement, donc n'hésitez pas ;)

http://www.mediafire.com/?femjaf23pbnyqgj


Sortie du clip le 26 février 2011!

HARD SEX

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/08/2018 à 15:53:20

Très efficace en live !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Kyuss - Welcome to sky valley

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018