Zatokrev - Bury the ashes

Zatokrev - "Bury the ashes"
chronique Zatokrev - Bury the ashes

"Hargne", c’est le terme qui me vient toujours à l’esprit lorsque j’écoute Zatokrev. Et la hargne, j’aime bien.

 

Voilà donc, en guise de première chronique pour moi chez Core&Co, le nouvel album de Zatokrev - "Bury The Ashes":

En 2004, le précédent disque du trio Suisse germanophone (non, ils ne viennent pas tous de Genève, faudra vous y faire) était arrivé juste au bon moment pour moi: alors que j’entamais ma déception avec Neurosis et leur "The Eye of Every Storm" un poil trop gentillet, j’ai pu rassasier mon manque d’animosité avec Zatokrev. Chouette.

Les revoilà donc en 2007 avec un nouvel album. Plus d’une année s’est écoulée entre l’enregistrement de ce "Bury The Ashes" et sa sortie officielle, et pour cause leur précédent label, à savoir Codebraker (filiale d’Earache), avait entre-temps mit la clé sous la porte. C’est Czar Of Crickets (label créé pour l’occasion en partie par Frederyk, le frontman de Zatokrev lui-même, visiblement désespéré qu’aucun label ne réponde à sa requête) qui l’a sorti en fin d’année passée en Suisse. Du coup, courant mars il sortira en Europe via Firebox Records et la version 2xLP via Get A Life! Records. Re-chouette.

 

A la première écoute on retrouve leur patte, le son n’a pas tant changé, et c’est tant mieux. Car pour moi ils ont su taper juste dès le départ: la guitare, qui se démarque avec un côté sec, creux et mat, possède un son ample qui laisse néanmoins suffisamment de place pour une basse ronronnante à souhait! La musique des Bâlois, bourrée d’accords dissonants et riffs pachydermiques, est rarement "trop" lente, ce grâce notamment à une rythmique constamment soutenue et répétitive qui transcende (ou lasse, selon les affinités). La voix de Frederyk Rotter est rêche et acerbe et soudain on se dit que tous ces différents éléments confèrent à cet album un aspect mélancolique des plus oppressants.

Le premier titre du disque, "Bury The Ashes", a des arguments bien convaincants pour happer l’auditeur et ainsi le traîner tout au long de ces 72 minutes que dure l’album. Même si certains morceaux, comme "Trial", mettent du temps à nous dévoiler leurs acquis, on ne peut s’empêcher, à l’image de "Void", de constamment taper du pied. Les morceaux s’enchaînent bien, à tel point que je ne me rends même pas compte que leur musique neurasthénique m’a déjà harponné et que ma tête s’est retrouvée broyée entre les mâchoires d’un étau! Houlàlàlàlà ça fait peur hein?!?!. Pas de panique, ça ne fait même pas mal, même au contraire ça fait du bien! Bref, au final même si on aurait tendance à associer Zatokrev au sludge, leur musique garde un aspect très typé métal, ce qui permet à chacun d’y trouver son compte, ou presque…

 

Leurs concerts, véritable étape cathartique chez Zatokrev, sont de véritables expériences quasi mystique et envoutante, et l’assistance s’en prend pleins les mirettes. Le seul reproche que je puisse faire est la durée de la séance, pouvant s’étaler parfois sur 90min, ce qui peut en faire fléchir plus d’un (moi y compris).

Et c’est un peu le bémol avec ce quatuor (oui, entre le début et la fin de la chronique ils se sont doté d’un 2ème guitariste), certains risquent de décrocher en cours de route tant la musique de Zatokrev est pesante, étouffante et peut-être justement un peu trop rébarbative. Mais en même temps c’est le style qui veut ça, donc on se fait violence, on écoute jusqu’au bout, et finalement soit on se dit que c’est vraiment chiant, soit on adhère totalement. Et comme le dit si bien Mat(Taw) «...alors la répétition devient un art.»

photo de Sam
le 20/01/2007

5 COMMENTAIRES

mat(taw)

mat(taw) le 21/01/2007 à 13:51:44

très classe cette 1ere chro sam et bienvenue parmi nous! En plus j'ai le droit à une citation alors là je dis "que demande le peuple"!! ;)

Sam

Sam le 21/01/2007 à 14:25:45

merci à toi ;-)

Pidji

Pidji le 21/01/2007 à 19:08:45

Lol. Et re-bienvenue à toi Sam ;)

stench

stench le 27/01/2007 à 13:39:12

merci pour cette belle chro! 90 minutes, trop long pour nos gigs? Fallait etre là pour la release party : 130 minutes de show :) Ceci dit, je comprends ton point de vue!

elementary

elementary le 29/04/2007 à 22:22:40

merci à zatokrev pour le concert donnè a lille !! intense,intense et encore intense!! fo vite revenir les gars!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019