S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Strafplanet : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Strafplanet

Strafplanet en bref

Accès direct

 

Infos générales

Line-up

# Tabita - Chant
# Flo - Batterie/chant
# Lazlo - Basse
# Chris - Guitare/chant

Discographie

  • - "Tape" (2014)
  • - NONCOMUNICATIVE VIOLENCE Split 7" (2015)
  • - "Big feelings 7" " (2015)
  • - "Freizeitstress 12" " (2018)

Strafplanet

Biographie

Strafplanet est un groupe ou artiste autrichien, qui a été chroniqué 2 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : fastcore

Chroniques du groupe / artiste

Strafplanet - Freizeitstress 12 (2018)

Strafplanet - Freizeitstress 12 (2018)

Vous vous réveillez un matin, avec le museau dans l'aisselle. Vous faites tout ce que vous faites d'habitude dans ce cas-là, on passe les détails scabreux et hop vous vous dirigez vers l'ascenseur... en panne. Vous prenez donc l'escalier. Et là patatra, le lacet de votre paraboot 10 trous (ou de votre rangeo, ne soyons pas fashion facho) traînant négligemment, vous marchez dessus, basculez et débaroulez un étage, postérieur par dessus tronche.   Voilà !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!     Comme si vous veniez d'écouter le premier titre de la dernière plaquouze des Autrichiens de Strafplanet . L'avantage avec Freizeitstress , c'est que la sensation de s'en prendre plein le squelette fonctionne aussi avec les 8 autres plages.   Car le PUNK ! PUNK ! PUNK ! (disons Fastcore) du combo ne change pas sa kalash d'épaule, rapport à leur première vilenie. Et aussi à leur dernière datant de 2015. Pourtant, la bourrasque de leur K7 de 2014 étant passée, en […]

> Lire la chronique

Strafplanet - Tape (2014)

Strafplanet - Tape (2014)

Tartouilles et claquouilles, dans la mouille.   Voilà des mots simples qui pourraient résumer de façon simplement simpliste la première sortie des Autrichiens de Strafplanet . Évoluant dans une forme de Punk/HxC extrême, les Teutons balancent une de mes grosses claques de l'année 2014. Pourtant, ce sont d’illustres inconnus. Faisons fi des formations sur lesquelles les projecteurs sont plus ou moins braqués, le temps d'une modeste chronique et plongeons les deux rangers dans le ruisseau avec ce qu'il a de meilleur.   Procédons de façon hiérarchique, si vous le permettez, même si la première giclée de Strafplanet semble être une ode au non respect de l'autorité. Semble ai-je dit, car piger l’allemand hurlé par une chanteuse complètement tarée dépasse, de loin, mes capacités linguistiques, certes faibles, du moins au niveau de l'idiome. Pour le reste, c'est ma vie privée. Tabita se la joue cash, direct, avec un sens de l'hystérie proprement bluffant. Rangez […]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Aucun article sur ce groupe disponible actuellement.

Les 1 dernières News en relation avec Strafplanet

COREandCO radio : l'épisode 6 de la saison 5 est en ligne ! (10 avril 2018)

Le podcast de notre émission COREandCO radio de mars 2018 est en ligne, avec dedans du doom, du […] (lire l'actualité)