DISTURB - Interview du 25/08/2004

DISTURB (interview)
 
Premièrement, peux tu nous présenter Disturb et son parcours ?
Disturb s’est formé en1999 autour de Seb(guitare), Stef (batterie)et Vincent (guitare), rapidement rejoint par Mich au chant .Par la suite arrivé de Mike en tant que bassiste et de Greg en qualité de second chanteur ,avec ce line up le groupe enregistre sa première démo 420 puis un maxi intitulé The Last Resort et tourne activement en France et a l’etranger. En 2004 c’est une nouvelle page dans l’histoire du groupe avec le départ de Greg puis de Vincent ainsi que mon arrivée et surtout dernièrement la naissance de notre petit dernier The Worst Is To Come.

Où vous êtes vous rencontré et comment ?
Alors la ! Seb, Mike, Mich et Stef se connaissent depuis l époque du lycée, pour ma part j ai connu les spécimens il y a quelque années maintenant alors que je répétais avec un ancien groupe juste au dessus de leur local de l époque depuis on s est plus séparés Disturb c est une histoire de famille avant tout !

Quelles sont vos principales influences ?
Chacun d’ entre nous a des influences diverses et variées on est des mordus de musique et on ne se limite pas a la seule écoute de hardcore, ceci dit notre musique en elle même est influencée par des groupes tels que Madball, Biohazard(incontournables), Strife, Hatebreed, Buried Alive , Turmoil , Dew Scented, Kickback et encore cette liste est loin d etre exhaustive .

Votre premier album « The Worst is to come » vient de sortir, Pouvez vous nous en dire quelques mots :
The Worst Is To Come c’est notre enfant à tous, je dirai qu il est le fruit d’un travail de groupe et qu’on y a chacun mis notre cœur et nos tripes, chacun est libre d’en penser ce qu’il voudra mais en tout cas cet album a le mérite d’être totalement franc et de nous ressembler. A nos yeux ceci est primordial. De plus nous avons de nouveau confié l’artwork du cd à Seb le bassiste de Inmate qui avait déjà réalisé les designs de 420 et The Last Resort, il a encore une fois comblé nos désir en nous pondant une petite merveille de digipack dont nous sommes vraiment très content.

Où l’avez-vous enregistré, Etais-ce une bonne expérience ?
Nous avons enregistré l’album chez la personne qui avait déjà enregistré notre maxi et en qui nous avons une véritable confiance je veux parler du très professionnel et chauvinisme Christian Carvin qui a déjà a son actif des prods telles que le maxi de Inmate, celui de Fat Society ainsi que leur nouvel album ou bien encore Unfit et très prochainement l’album de None Shall Be Saved. Ce passage en studio fut pour nous aussi fatiguant qu’enrichissant. Carvin est une bête de travail qui s’acharne tant qu’il n’est pas satisfait du résultat. Il s’est vraiment investit dans l’élaboration du cd et nous a fait sortir le meilleur de nous même lors des prises son et du mix, cette expérience nous a appris a envisager notre musique, taillée pour le live, sous un autre angle d’approche.

Parlons des textes: Quels sont les thèmes que vous abordez ?
Chaque texte est différent et aborde un thème qui lui est propre. Certains comme what we are traitent des valeurs première du hardcore et de notre façon d’envisager les choses sans pour autant devenir des donneurs de leçons ,d’autres sont plus ciblés comme something to die for ou bleeding memories qui traitent respectivement des abus perpétrés par les religions organisées et de la nécessité de l’Histoire et du souvenir dans les sociétés asservies par le conditionnement médiatique de masse ;d’autres enfin tels que poisoned words ou the most terrifying fight sont inspirés par des pensées ou des expériences plus personnelles.

Parlez nous de la scène Marseillaise et du sud de la France :
Je commencerai donc par te parler de la scène de sud qui à mes yeux comporte des groupes vraiment remarquables sur les plans aussi bien musicaux qu’humains .Tout d’abord nos frères de Fat Society remarquables sur tout les points (leur album est une vrai tuerie). Ensuite 8control avec qui on adore partagé la scène , puis Stillrise, Sequoia , Disphoria, Indust, Backsight ou encore Full In Your Face et Tears Eviction. Maintenant abordons le cas Marseillais et la soyons un peu chauvin y a du bon !!! En commençant par les groupes de la famille South Blood Crew : Inmate tout d’abord dont le batteur Bruno est le frère de Stef et dont les chanteurs Rémy et Fred chantent sur un morceau de notre album (something to die for). Ils évoluent dans un style rock/hardcore /torturé dans la veine de Converge , Botch , Turmoil et honnêtement ça envoie grave. Leur maxi (the sweet melody of a deadly day) et d’ailleurs un très bon cd dont je ne peux que conseiller l’écoute. Autre groupe SBC : None Shall Be Saved qui est avant tout mon groupe d’origine dans lequel j’officie toujours d’ailleurs, nous évoluons pour notre part dans un style old to new school influencé par Madball , Knukledust , Terror…et rentrons d’ici peu en studio chez C.Carvin pour enregistrer notre premier album : Those Days Are Gone. Pour finir deux autres groupes de Marseille qui fracassent : Unfit et Sailence dont nous sommes très proche pour avoir beaucoup joué ensemble.

Meilleur et pire souvenir avec Disturb :
Pires souvenirs il y en a deux : un concert a pépin stock a l’ambiance et au son plus que morts et la fête de la musique 1999 ou, sur la Plaine a Marseille, un taré a lancé une hache sur Vincent pendant qu’il jouait heureusement il ne s’est pas pris le tranchant mais l’autre coté c était 50/50 il a du cul c’était pas son heure ! Meilleurs souvenirs il y en aussi deux : un concert à Grenoble avec Inmate et Stillrise ou le son était vraiment énorme et l’ambiance carrément survoltées ! Le second c’est le Fury Fest ou on a reçu un accueil vraiment chaleureux du public et ou a vraiment pris un pied total a jouer merci encore à tout ceux qui était là de bon matin pour foutre le bordel avec nous !

Au niveau des concerts, quelles sont vos prévisions? Pourquoi votre tournée a tel était annulée ?
Au niveau concert on aspire à jouer le plus possible on fait de la musique de live et c est là qu elle prend sa vrai dimension Mike s’occupe a présent du booking alors il ne faut pas hésiter a le contacter ! La tournée a été malheureusement annulée car nous n’avons pas réussi a trouver d’arrangement final convenable avec le tourneur de Pro Pain. En effet, nous devions enchaîner une vingtaine de dates en Europe à leur cotés cependant nous ne devions pas être payé du tout ,fournir une grosse partie du matos et de surcroît payer une belle sommes pour le tour bus. Je me permet donc de mettre les choses au clair, on cour pas après le pognon loin de là mais a nos yeux le minimum quand on va loin (ex :Belgique) et d’être défrayer pour le voyage pas de nous saigner les veines pour partir jouer , la musique doit rester un plaisir et non une source d’endettement. Le problème aujourd’hui et qu’on te regarde presque de travers quand tu demande un cachet pour te rembourser ton déplacement, t’entend dire que tu fais la star quand tu demande de quoi payer ton plein d’essence bref on confond tout. On aurait aimé faire cette tournée mais pas en se mettant dedans on peut pas ce le permettre cependant je vous rassure rien n’ est perdu un autre projet de tournée est déjà à l’étude…

Parlez nous de votre date au Fury fest :
J’en ai déjà parlé plus haut mais je redirai a quel point on a été contents de jouer et de voir le public apprécier notre set, et surtout nous soutenir quand ces cons on voulus nous virer de la scène en cour de morceau grâce au chers roadies de Slipknot qui sont les véritables cons de l’histoire (les roadies pas le groupe).On s’est vraiment régalé pendant ces trois jours que des groupes de folie comme Walls Of Jericho , The Hope Conspiracy , The Dillinger Escape Plan ou encore Terror et Nasum ;pleins de potes a nous et l open bar après avoir joué et c’est ça qui est beau !!!!

Parlez nous maintenant de « CustomCore » :
Custom Core c’est notre label mais c’est avant tout une personne : Mika qui nous a fait confiance et nous soutient beaucoup, sans lui il n’y aurait pas eu d’album et encore moins de digipack ! Custom Core commence surtout a être une écurie des groupes du sud et compte dans celle-ci None Shall Be Saved , StillRise , Sailence, Mindlag Project et bientôt d’autres trucs sympas…c’est un jeune label très prometteur et travailleur ce qui est primordial, on bosse en collaboration étroite avec Carvin et très bientôt avec Disagree Records le label de Fat Society (quand je vous ai dit que c’était une histoire de famille je vous ai pas pris pour des cons !).

Hormis la musique quelle sont vos passions?
En dehors de la musique on a chacun nos centres d’intérêts propre : pour Seb je dirai sans hésitations le Skate, le Skate et le Skate ; en ce qui concerne Mike je dirai sa meuf et les groupes a fond de double, pour Mich c’est vaste et dangereux de pénétrer son esprit il aime la muscu, les comics et les mangas, mais n’aime pas les taxis japonais…Stef et son symbiote Alto on une passion pour la bouffe gargantuesque. A part ça il passe son temps a écouter des milliers de trucs différents et à dire des conneries, pour ma part je pratique le Kendo et me passionne pour la Voie du Samourai. Nous avons de surcroît une passion commune et dévorante pour la Weed. Bref on est un groupe vachement équilibré !

Quels sont vos derniers achats, dernières découvertes (Cd, dvd…) ?
Désolé mais pour cela je ne peux répondre qu’en mon nom et celui de Stef , ce dernier ayant profiter du Fury Fest pour acheter un cd introuvable dans la région : le maxi de NSBS !Quant à moi derniers achats cd : Terror : one with the underdogs, The Hope Conspiracy : cold blue ,Bjork : Medulla . En Dvd : Le dernier samourai. Livre : La pierre et le sabre et la parfaite lumière.

Un dernier mot :
Un mot oui MERCI à toi pour ton interview, None Shall Be Saved, Inmate, Mika Custom Core boss, familles, amis, tout les gens qu’on aime et qui nous soutiennent, les gens qui aiment ce qu’on fait et qui viennent nous le montrer en concert : MERCI !
photo de Bender
le 10/03/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Havukruunu - Havulinnaan
Solekahn - Nightlights