Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews KNUT - Interview du 18/06/2004

KNUT - Interview du 18/06/2004 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Roderic (batterie)

Les interviews Knut
Knut

Une fois n'est pas coutume, peux tu nous présenter le groupe?
Roderic: je ne te le fais pas dire. Bon voilà: Knut démarre en 1994, on vient tous d'horizons assez semblables mais avec des nuances, certains plus métal et hardcore, d'autre amateurs de noise, d'industriel, etc. Il y a Didier (chant), Philippe (guitare), moi (batterie, guitare aussi à la compo et parfois en studio) et Jeremy depuis fin 98 à la basse et qui compose aussi. En commun à l'époque on avait le goût de groupes uniques qui transcendent les genres, Neurosis, Today is the Day, Zeni Geva, Eisenvater, Dazzling Killmen, Swans, Melvins... L'envie d'être froid et brutal, répétitif, une démarche finalement aussi «psychédélique» qu'on retrouvera de manière plus aboutie sur certains titres des albums Bastardiser et Challenger, et qui nous a rapproché d'un groupe comme Isis. Quelques 7inches autoproduits dans nos caves, la création du label Snuff Records où on a sorti les albums de quelques potes et esprits proches (Nostromo, Fragment, Shora, Brazen, Tantrum) et puis les tournées, la rencontre avec Converge en 99, Botch, finalement Hydra Head qui nous contacte peu après le label allemand Chrome Saintmagnus pour sortir nos disques plus largement, Et la tournée aux States en 2001 avec Isis. Plus récemment, des tournées avec 5ive, Keelhaul et l'Angleterre, l'album Challenger qui a eu une réponse vraiment très gratifiante. Ouais enfin tout ne s'est pas passé si vite mais il faut condenser 10 années!

D'ou est venu ce goût pour le hardcore?
On n'a pas de goût pour le hardcore en particulier, plutôt pour toutes les musiques intenses et créatives. Je dirais que le hardcore est même souvent insuffisamment audacieux (sauf si on parle de Black Flag, Fugazi, Nomeansno, Deadguy, Converge, Bloodlet, mais est-ce vraiment du hardcore?)

Peux tu nous décrire ta musique?
J'aimerais mieux pas.

Comment Taverne a rejoint Knut?
Il jouait avec Nostromo et on a donc partagé la scène pas mal de fois. Je crois qu'il tripait bien sur des musiques plus sombres, lourdes et répétitives et qu'on partageait certaines envies musicales. Quand Nostromo et lui se sont retrouvé dans l'impasse humainement et musicalement, il a fait le saut (mais pas délibérément pour rejoindre Knut). Au bout du compte ça a été bénéfique pour tout le monde, car Lad est parfait pour Nostromo. Ce qui est marrant c'est qu'aujourd'hui à nos heures perdues Jeremy (Taverne donc) fait du grind avec Jérôme de Nostromo et moi du stoner avec Lad!

Quels sont vos projets dans l'immédiat?
Mettre en forme un nouvel album, changer la donne une fois de plus, si c'est possible. Et puis il y a cet album de remixes pour fêter nos 10 ans d'existence. Y a pas mal de beau monde qui s'y est collé, ça devrait sortir sur Hydra Head/Conspiracy d'ici quelques mois.

Vous êtes un des groupes phares d'une scène suisse en pleine expansion, peux tu nous en dire plus sur la scène hardcore en Suisse?
Je ne crois pas qu'on soit phares de quoi que ce soit. Les gens sont beaucoup plus attentifs à Nostromo qu'à nous (en Allemagne c'est Favez et sa pop emo qui a la cote). Nous on est un peu les outsiders, on récolte un respect certain mais au niveau ventes, de l'attention médiatique etc, c'est marginal. On a toujours eu cette position, parce qu'on n'occupe aucune niche bien définie.

Avez vous de bons rapports avec Nostromo?
Evidemment.

Quels souvenirs gardez vous du Superbowl of Hardcore 99, qui c'est déroulé a Rennes, il y a quelques années?
Un grand moment, surtout quand le bassiste de Turmoil m'a quasiment arraché le bras pour que je lui vende mon T-shirt Melvins Army! Ou de parler en personne avec les mecs de Napalm Death, wow... Et ça a été l'occasion d'une belle tournée en France avec Nostromo, ponctuée par le festival, un concert splendide de Converge, et puis l'amitié qui s'est nouée avec Ananda et les mecs d'Overcome. Un moment charnière à tous points de vue, je crois que sur le moment on ne réalise pas tout ce qui est en train de se jouer...

Quel est votre rapport avec Snuff Records?
Ben... on l'a créé ce putain de label. Il est mort de sa belle mort, logiquement...

Que pensez de la scène hardcore en général? Quelles sont tes dernières découvertes?
Je crois qu'on a déjà parlé plus haut du hardcore, qui semble t'obséder plus que de raison. J'y vois tellement de mauvais groupes, qui se copient les uns les autres ou pire, répliquent le plus mauvais métal des 80's en pire que franchement, je ne sais pas quoi te dire. J'adore les démarches vraiment punk inventives des groupes cités plus haut ou d'un groupe comme Rorschach, influence mésestimée (je pense aussi à AcMe, etc). cela dit, je craque occasionnellement sur un Killswitch Engage, à ma grande honte, mais c'est vraiment du métal, pop...

Suivez vous de près la scène hardcore Suisse?
No comment

Pire et meilleur souvenir avec le groupe:
Pire? Je ne sais pas... l'après-Challenger? gros coup de blues, envie d'en finir, sentiment d'avoir fait le tour de la question. L'enregistrement lui-même a été assez dur par moments. Un conseil é tous les groupes qui vont en studio: sachez exactement ce que vous voulez obtenir et surtout ce que vous jouez et ce que joue chacun des autres membres du groupe. un gain de temps et une économie nerveuse appréciable. Meilleur souvenir... Etre accueilli après une nuit de route par le soundcheck de Neurosis (les poils dressés, je crois que certains n'ont pas contenu leurs larmes... la fatigue, les nerfs), c'était à Rennes, avant un concertet une after anthologiques avec les mecs de Voivod, Neurosis, Today is the Day (moins Steve Austin, qui avait quitté la tournée en plantant sa rythmique) et Ananda, .... Y a plein de grands moments, jouer à New York au CBGB's...

Un dernier mot pour les lecteurs de Core and co:
Merci pour l'interview, passez sur www.hydrahead.com/knut à l'occasion pour des news et des vidéos qui ne vont pas tarder à être ajoutées. Rendez-vous au prochain album!
photo de Bender
le 10/03/2005

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

NOTHING à Paris le 30/11 : 2 places à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

The Hammer - Vermin

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019