Om mani - Interview du 30/03/2010

Om mani (interview)
 
L'eternelle question d'introduction : Peux-tu nous présenter le groupe ?
Le groupe est composé de Max au chant, Matthieu à la basse (qui a intégré le groupe très récemment), Romain à la guitare, et moi, Mike, à la batterie. Après un maxi ( Help is on the way ) en 2006, notre premier album (Apology) est sorti en septembre dernier. Après un changement de bassiste, nous sommes prêts à reprendre la route pour un maximum de dates. C'est je pense la meilleure formation du groupe depuis nos débuts, l'arrivée de Matthieu nous a élargi le terrain de jeu, nous avons hâte de composer avec lui.

Pourquoi avoir fait le choix d'offrir votre musique ?
Ce n'était pas forcément un choix au départ, mais c'est vite devenu une évidence. Déjà nous savions que l'objectif premier était de faire connaître notre musique, que le nom Om Mani tourne au maximum. A la base c'est le partage qui nous motive. Plus d'un an s'était écoulé depuis la réalisation de l'album, on en avait marre d'attendre d'éventuels retours qui ne viendraient jamais, des promesses non tenues, la frilosité des labels : on a donc tout balancé. On a constaté que notre musique a énormément été diffusée, on reçoit des mails du monde entier, et des dons de soutien parfois ahurissants, on sait que beaucoup de personnes ont l'album, le partagent, et parlent de nous au maximum. Je pense que pour un premier album ça nous suffit, à nous de concrétiser et profiter de cette chance pour l'avenir.

Avez-vous des contacts avec des labels actuellement ? Le projet d'une sortie physique de votre album?
Non pas de contacts particuliers, plusieurs labels nous ont dit aimer notre musique, attendre le second album, on verra le moment venu. Nous allons bien sûr sortir l'album en physique. Il sera en vente par correspondance via notre site et notre Myspace, nous avons eu beaucoup de demandes pour une version physique, et ça a toujours été une évidence pour nous qu'il en existerait une. Sans trop m'avancer je dirai que c'est une question de 2-3 mois.

Un groupe qui fait un tel choix ne peut qu'avoir un avis sur l'industrie musicale et en particulier pour les musiques agressives... ?
Notre choix a été motivé par le silence des acteurs dont nous aurions eu besoin, il fallait bien prendre une décision. Nous avions 7 nouvelles compos de prêtes alors même que l'album n'avait pas de date de sortie prévue. Qu'allions nous faire ? Le laisser dans nos placards et qu'il devienne obsolète ? Notre avis concernant l'industrie musicale s'est fait via nos modestes expériences. C'est la galère pour trouver des concerts, la galère pour trouver un label, on sait que la musique a un coût, et pour ça on a fait confiance au public. Prenez, écoutez, partagez, et si vous aimez faites nous ne serait-ce qu'un signe. Je ne sais pas où en est l'industrie musicale, je sais juste qu'Om Mani n'existerait plus si on n'avait pas offert Apology, c'est grâce à cette initiative qu'on peut se produire sur de bonnes scènes désormais. Certains doivent trouver ça dommage ou égoiste, je n'hésiterai pas si on doit refaire la même chose pour le prochain album.

Tu pars pour Hacride...tu continues Om Mani ?
Bien sûr que je vais continuer les deux groupes, je m'éclate dans Hacride et dans Om Mani, pour des raisons différentes, et c'est vraiment les styles de métal que j'aime jouer. Je n'arrêterai jamais de composer pour Om mani, j'en ai besoin, comme j'ai maintenant besoin de relever les différents défis liés à Hacride.

2009 : tout le monde salue votre album 2010 vous jouez au Chaulnes fest (grosse date au Nord de Paris) avec des groupes énormes : ça commence bien : d'autres projets ?
On va jouer en mai au Thunderfest en mai ( http://www.thunderfest.fr/ ), en région parisienne, justement avec Hacride qui est aussi à l'affiche, et Equilibrium, Eryn non dae etc.. Nous allons aussi jouer à la nuit de l'archi le 22 mai, en belgique, qui risque d'être un grand moment de fête. Suite à ça nous continuerons de chercher des concerts, nous restons ouverts à toutes propositions, la scène étant le partage que nous préférons. On réfléchit aussi à un projet de vidéo, mais rien ne sert d'en dire plus pour le moment.

La question coutumière du zine : La littérature est elle une source d'inspiration ?
Nous avons tous un penchant pour la lecture, personnellement plusieurs récits m'ont ouvert l'esprit, et ça a dû avoir un impact sur ma façon d'aborder la musique. "La maison des feuilles" de Danielewski a eu par exemple un rôle important dans ma conception musicale d'Om Mani. Le souci du détail, l'abolition des règles, les surprises du récit mais aussi de la forme, la mise en page, les textures, les polices de caractères, cette histoire fascinante. Lire un tel livre en 2004 a été pour moi une expèrience, je continue à en parler souvent, car il a changé ma façon d'aborder les domaines qui me passionnent. C'est toujours difficile de quantifier l'influence consciente ou inconsciente des livres qu'on aime, mais oui si vous venez chez nous vous trouverez pas mal de livres.

Que diriez si vous deviez décrire votre musique et son univers en quelques mots pour quelqu'un qui ne vous connait pas encore ?
Romain a trouvé l'étiquette adéquate, Om Mani fait du "sketuveumétal". C'est notre issue de secours, car nous ne sommes pas doués pour les descriptions, surtout aussi objectives que peut l'être la musique. En faisant un petit effort on peut dire qu' Om Mani pratique un métal à tendances polyrythmiques, jouant sur les contrastes, avec toujours cette volonté de laisser la plus grande place à l'énergie, au groove, et à la liberté de composition.

Meshuggah est une inspiration très sensible (surtout dans les riffs) sur votre 1er ep, moins sur l'album. Vous avez réussi à vous décrocher de ce groupe, vous l'écoutiez moins ? Vous avez retravaillé certains titres ?
Le maxi n'est sorti qu'après 3 mois d'existence du groupe, alors c'est sûr que nos personnalités se sont affirmées pour l'album. En 3 mois tu t'éclate dans ce qui te vient naturellement, et pour Help is on the way c'est ce côté Meshuggah qui a dû ressortir le plus vite. Avec le temps on a juste pu laisser s'exprimer nos autres influences, peut être plus subtiles, plus difficiles à "sortir". Dès que tu balances des rythmiques un peu alambiquées, des polyrythmies, tu es vite catalogué. Désormais notre complicité est assez grande pour noyer ces polyrythmies, c'est je pense ce qui fait la densité de l'album, et aussi le fait que beaucoup nous disent en découvrir encore des aspects après de nombreuses écoutes..

Quels sont les groupes qui tournent chez vous en ce moment ?
Sound Awake de Karnivool a été ma grosse baffe 2009, je l'écoute encore régulièrement, sinon le dernier Peter Gabriel, l'album est magnifique.

Un coup de gueule ?
Oulà, vu ma journée, c'est purement égoiste et inutile mais gros coup de gueule contre les prix SNCF qui deviennent ahurissants.

 

 


 

Un très grand merci à Mike pour sa rapidité et des réponses pour le moins complètes...
N'hésitez pas à prendre quelques minutes pour écouter ou voir le groupe, vous ne serez pas déçus...

photo de Tookie
le 30/03/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

The War On Drugs - Slave ambient
Josh - My storm
Chronique

Josh - My storm

Le 04/10/2006