Pressor - Interview du 18/08/2013

Pressor (interview)
 

Salutations ! Quoi de neuf chez les Pressor ? Comment ça va ?

 

Salut ! On se les gèle ! On boit de la vodka avec des ours, des chèvres qui broutent et on pue des pieds !

 

Comment s'est créé Pressor, c'était quoi votre idée de base ? Comment vous êtes vous tous rencontré ?
 

Avant la création de Pressor, on jouait tous dans des groupes de Metal. Puis, on s'est mis ensemble dans Leaden Sky dans le but de jouer du Doom death. Au même moment on jouait un peu de Sludge juste comme ça pour se marrer. Il est probable que plus on avait de drogues, plus on allait vers du sludge. En fait, c'est de là que l'histoire de Pressor a commencé. Je ne dirait pas que nous ne sommes pas intéressés par la musique que nous écoutions et jouions avant, mais le fait est que nous n'avons pas prévu de changer cela.

 

Il me semble évident que le thème principal de Pressor tourne autour de l'herbe, de la même manière que Weedeater, alors dis moi, comment ça se passe en Russie avec la Marijuana ?


Oh, ça va bien dans les grandes villes, mais malheureusement on vit dans le trou du cul du monde, c'est pourquoi on a du mal à trouver nos drogues, surtout que ça coûte extrêmement cher. Heureusement, nous avons des potes de la capitale, et ils nous aident bien pour ça.

 
A présent une question dont j'attends impatiamment votre réponse : peux-tu m'expliquer comment vous faites pour obtenir ce son aussi crado ? Qui a fait le mix, le mastering ? Où avez-vous enregistré ?

Ah oui. Notre son. C'est vraiment de la grosse merde. En fait, on est trop pauvres pour pouvoir acheter des instruments corrects, amplis et tout le bordel pour enregistrer. C'est pourquoi notre album a été enregistré en clean, puis on l'a fait réamplifier après par un pro au Chelabynsk city, là où les ouvriers aux couilles de fer vivent.
 
Mais là on a eu quelques instruments, et bon tu pourras écouter tout ça bientôt.
 
Quel type de pédales d'effet vous utilisez ?
 
Oh rien de folichon, une Les Paul et une Rickenbacker-type. Des Big muffs, et une Pro Co RAT.

Come on peut le voir sur la cover de votre album, vous cachez assez mal votre affection pour Weedeater hehe. Mais peut-être qu'il est d'autres groupes que vous appréciez autant, ou alors peut-être écoutez-vous d'autres styles de musique ?

Ah oui, Weedeater nous a certainement influencé, quoique pas autant sur notre musique que sur nous-mêmes. Nous écoutons un sacré paquet de styles différents. De Jefferson Airplane au cruel Satanisme, comme Deathpell Omega, d'ailleurs ces gars là sont de votre coin à vous.

 

 

Quelle est votre opinion à propos de la scène Doom actuelle, en Russie par exemple, puis sinon dans le reste du monde ?
 

Nous considérons que la scène Doom est, depuis son apparition jusqu'à présent, quelque chose qui me fait penser à un cheval sombre. C'en est jamais venu au mainstream, mais depuis toujours ce style est supporté par des fans invétérés. Cette musique n'est pas faite pour tout le monde, et on apprécie ce fait. En Russie ce genre était en déclin avant ces 5 dernières années. 90% des gens pensaient que c'était une musique de taffioles à violons et avec des bimbos au chant.

 

Et tu connais d'autres groupes Russes ? Vu que c'est un pays immense, comment arrives-tu à voir ces groupes, et même comment faites-vous pour rassembler un public pour un concert typé Doom/Sludge ?

 

A présent il y a quelques groupes vraiment cools en Russie, comme Without God, Buzzliner, The Moon Mistress. Ils arrivent même à jouer en première partie de groupes étrangers. Alors, on peut le dire, qu'en Russie on est pas trop mal lotis en terme de bonne musique.

 

Pour répondre à ta question, étant donné l'énorme surface de notre pays, les groupes qui jouent du Doom, du Stoner, du Sludge ne se trouvent pas partout. Alors, si on voit un endroit où il n'y en a pas, eh bah on prend notre bite et notre couteau et on vient.

 

Est-ce que vous avez des projets dans l'avenir ? Des tournées ? Nouvelles sorties à venir ? Pourquoi pas un split ?

 

Nous avons des plans bien cools ! On rêve de jouer quelque chose comme du Rock psyché. En ce qui concerne Pressor, on planifie des tours dans toute la Russie, et dans les pays limitrophes. A propos de nos prochaines sorties, on peut affirmer que le split avec Diazepam (USA) va bientôt sortir, et après ça on projette d'enregistrer un album complet, mais on t'en reparlera plus tard. Si l'un de vous, n'importe lequel des Français surveille les news, alors vous savez que la vie en Russie est en train de devenir de plus en plus merdique, et bien sûr ça aura un impact sur notre musique.

 

Un dernier mot ?
 

Surveillez les news, si on a de la chance, on pourra enregistrer un morceau avec Depardieu en guest haha ! Gardez-vous à distance du département des consultations pour les toxicomanes et nous essayerons de faire de même.

photo de Carcinos
le 20/08/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

The Sword - Apocryphon
Arallu - Geniewar