REMEMBERING NEVER - Interview du 12/07/2004

REMEMBERING NEVER (interview)
 
Tout d'abord peux-tu introduire « Remmembering Never » et la distance que vous couvrez au niveau de la scène Hardcore ?
Je m'appelle Peter. Norm et Grease sont les guitaristes, Aldo le bassiste et Daniel le batteur. Je ne sas pas ce que veut dire votre question sur la distance mais nous avons voyagé loin et on a un tas de tucs marrants et de trucs moins marrants à dire.

Par quoi êtes-vous influencés ?
Converge, hatebreed, rage against the machine, botch, stone temple pilots, tom waits et d'autres trucs, c'est marrant car on écoute tous des trucs différents.

Il y a beaucoup de différences entre « she looks so good in red » et votre troisième album « women and children die first » au niveau de la musique, des paroles. Peux-tu nous expliquer pourquoi ?
Pour « she looks… » on était très serré niveau temps pour le sortir et on venait de connaître 4 changements de line up. Pour « women and children die first » on était beaucoup plus concentré sur ce qu'on faisait. On a mis au jour beaucoup de choses qu'on ne connaissait pas et à ce que j'ai pu entendre des sentiments oubliés depuis longtemps ont ressurgi.

Dans la pochette de « women and children die first » il y a un petit passage à propos du deuxième album. Est-ce que vous critiquez cet opus parce qu'il n'est pas assez Hardcore, parce qu'il « st trop violent ?
Non, c'est juste que l'album est une démonstation égoïste d'absurdités. Ce n'est pas l'album que nous voulions faire et j'aimerais ne l'avoir jamais fait.

Est-ce que vous êtes influencés par le mouvement Straigh edge où par le style de vie Hardcore ?
Trois d'entre nous sont straigh edge. On a tourné depuis un moment maintenant et le straigh edge nous a donné une bonne claque, c'est une expérience d'humilité. On essaye de faire passer le message au maximum de personnes

Peux-tu nous expliquer pourquoi vous avez décidé de faire la reprise d'une chanson de Pantera dans votre dernier album, et comment l'avez vous choisi ?
C'était un choix facile. Pantera est un des seuls groupes que nous écoutons tous.

Avez-vous déjà joué en Europe ou en France. Si oui comment avez vous trouvé le public ?
Jamais. J'espère que nous y viendront dans l'année.

Parle nous de tes meilleurs et de tes pires souvenirs avec Remembering Never ?
Les meilleurs c'est de tourner avec des amis, aller dans différentes villes et rencontrer plein de gens.
Les pires c'est d'avoir été bloqué dans un parking de camion pendant 24 heures sans van, sans argent ou d'espoir. Putain c'était horrible. Heureusement un mécanicien local nous a sorti de ça. Il nous a aussi donné une pile d'exemplaires des années 1960 du magazine Playboys. C'était génial ouh yeah. Et aussi conduire derrière une dépanneuse au Canada en Hiver ce n'est jamais très marrant.


Est-ce que tu préfères composer et enregistrer votre musique ou bien tourner partout aux Etats-Unis ?
Les deux ont leurs côtés positifs et négatifs. Le studio c'est l'endroit où la musique que l'on a écrite prend forme et tourner c'est ma vie.

Quelles sont les dernières choses que tu aimerais dire à nos lecteurs ?
Putain je ne sais pas… Merci de lire ceci et passez une bonne journée
photo de Bender
le 10/03/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements