Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Mucky Pup - "A Boy In A Man's World"

Mucky Pup - "A Boy In A Man's World"
chronique Mucky Pup - A Boy In A Man's World
7,5/10 0

écouter "Jam It"


Acheter Mucky Pup A Boy In A Man's World sur Amazon

CD album CD album (41:28)

 

Style musical : 

Crossover thrash / Fusion

 

Année : 

1988

 

Tracklist :

01. You Stink But I Love You
02. Batman
03. Someday
04. Homosexual
05. Reagan Knew
06. Landscrapers
07. Never Again
08. Death by Cholesterol
09. P.T.L.
10. A Boy in a Man's World
11. Little Pigs
12. All's Cool
13. Jam It
14. Whasky Wabbit
15. Big Freeze

 

Label : 

Torrid Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Nevessa Productions
Dans le même style :
Zebras - The City Of The Sun

Puisqu’après la croisade Waltarienne je me trouve encore vêtu du costume – vert et rose flashy, avec le collant moule-burnes qui laisse passer quelques poils – de SuperRehabilitator, « le super-héros qui combat les injustices et rend aux spoliés ce qui appartenait à César », volons sans attendre jusqu’au trou à rat jonché de bouteilles vides où le vil Professeur Trendswitchor a laissé croupir Mucky Pup. Eh oui, c’est encore une fois la faute de cet infâme super vilain si la jeune génération ne connait pas les sympathiques loustics du New Jersey… Quelle autre explication?

 

Parce que du fond de la joyeuse scène Fusion de la fin des 80s / début des 90s, s’ils n’ont pas réussi à se faire un gros nom de leur côté de l'Atlantique, la bande aux frères Milnes et à Dan Nastasi (également connu pour ses participations à Murphy’s Law et Dog Eat Dog) s’est fait une belle petite réputation par chez nous, notamment avec le 2e album dont il est ici question. Alors si vous ne connaissez pas le groupe: non, leur affiliation à la scène Fusion ne vient pas de la qualité de leur funkitude (…quoique) ni d’une approche rap mothafuckin’ metôl. Mucky Pup arrive dans l’arène Melting-Pot metal avec un background plus marqué crossover thrash, bagage auquel il a jouté beaucoup d’humour et de dérision – cet aspect aboutissant parfois à de bons petits délires limite « Nawak » (...dans l’esprit plus que dans le style). A noter que le « quoique » coincé entre parenthèses ci-dessus, près de « funkitude », n'est pas là pour la déco. En effet dès cet opus, le groupe se fait violemment slapper la basse et propose, à l’occasion de l’instrumental « Jam It », un morceau éminemment groove’n’funk tout à fait représentatif de l’époque. On n’en est pas encore aux cuivres de « Baby » ou de « Mucky Pupin’ Beat » (sur Now, l’opus suivant), mais on sent bien que le groupe est en voie d’enFusionisation avancée. D’ailleurs ce titre est sans doute ce que l’album a de mieux à proposer aux côtés de « Someday » – un morceau qui a les nerfs, tout en tension juteuse (...mais avec un refrain moyennement sexy) – et de la joyeuse charge anti-Reagan qu’est le punk/country/thrash « Reagan Knew ».

 

Pour la petite histoire, il faut savoir que le titre « You Stink But I love You » (« Tu pues, mais je t’aime », ça resitue le type d’humour de nos loulous) fut le grand gagnant d’un concours qui permit à celui-ci d'être inclus au sein d'un exemplaire du comic « Bloom County », et ce faisant d’atteindre un degré de popularité supérieur. Ce titre fut également l’occasion de tourner un premier clip qui se vit programmé sur MTV – toujours plus de visibilité, donc. Autre « détail » / premier avertissement – mais le mot « nawak » ci-avant évoqué vous aura peut-être déjà mis la puce à l’oreille: les ceusses qui seraient allergiques aux petites déconnades sans grande valeur musicale ajoutée risquent de tirer parfois un peu la tronche. Car un « Death By Cholesterol » basiquement – et furieusement – thrash est une pure tranche de 2nd degré sans aucune touche d’inventivité musicale. La version Mucky Pupienne des 3 petits cochons « Little Pigs » n’est pas beaucoup plus passionnante pour le mélomane averti, tout comme un « Whasky Wabbit » bedonnant, à la basse sympathiquement rebondie, mais à l’intérêt limité. Dernier détail / 2e avertissement: le chant de collégien goguenard de Chris est du genre à passer tout seul ou à casser les oreilles (voire plus). Moins tête à claques que les piaillements aigus des Psykup ou – pire – Gronibard, son registre en agacera peut-être quand même certains.

 

Globalement, A Boy In A Man’s World est donc un concentré d’énergie bondissante et pas prise de tête, à cheval entre les scènes fusion et crossover thrash, sans grande prétention musicale mais avec une bonne humeur communicative. On pourra lui préférer l’un des 2 albums le suivant immédiatement, mais ça n’enlève rien à son charme et à son intérêt…

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: 2e album de Mucky Pup, A Boy In A Man’s World est un bon représentant d’un certain pan de la scène bouillonnante et melting-potesque de la fin des 80s / début des années 90s. A cheval entre thrash, hardcore et punk, il manie sans cesse la dérision et – sans prétention aucune – commence doucement à avancer ses pions funky afin de prendre d’assaut la scène Fusion "cuivrée" voisine.

photo de Cglaume
le 31/05/2015

Note des commentateurs : 7.5/10 (sur 2 votes)

Commentaires

Crom-Cruach

Sa note : 7/10

Crom-Cruach le 31/05/2015 à 11:35:55

Batmaaaaaaaaan !!!!!

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 31/05/2015 à 17:46:01

sur une K7 avec Mordred, Sucidal Tendencies, et Bad Brains 3 titres de chaque ^^
Rhaaaaaa ça donne un fameux coup de jeune

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 31/05/2015 à 18:32:43

MORDRED ? Ouah la machine à remonter dans le temps !!!

mcmetal

Sa note : 8/10

mcmetal le 31/05/2015 à 19:22:40

8,5/10 pour moi ,un concentré de fun metal

cglaume

cglaume le 31/05/2015 à 19:48:13

Mordred et Mucky Pup, 2 groupes présents dans le Dossier Fusion du prochain numéro de Hard Rock Mag :D

Xuaterc

Xuaterc le 01/06/2015 à 18:16:51

IP : 2a01:e35:2e94:9180:c4a6:a2a3:2b11:3b5d

Et pas un mot sur leurs potes de Bloodhound Gang? La fête serait complète!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 01/06/2015 à 20:24:43

Avec Bloohound Gang, on franchit les bornes des limites de la Nawakie.

cglaume

cglaume le 01/06/2015 à 20:28:36

Je ne maîtrise point assez le Bloody Gang Bang, j'avoue...

Xuaterc

Xuaterc le 02/06/2015 à 16:44:57

IP : 82.233.73.24

les bornes du métal oui, mais niveau nawakerie, ils sont quand même bien dotés

xuaterc

xuaterc le 02/06/2015 à 16:47:22

IP : 2a01:e35:2e94:9180:ece2:4543:8da3:fec7

https://youtu.be/v-vXtMmiOm8?t=8m5s

cglaume

cglaume le 02/06/2015 à 20:40:07

On va dire (à raison) que je ne suis qu'un connard de web zappeur qui ne prend pas le temps, mais plutôt que 55 minutes de live qui commencent par plus de 10 minutes de bouffonneries, t'aurais pas un ou deux morceaux studio qui me claquent le beignet de manière convaincante histoire que je me fasse une idée valable de la musique de tes joyeux loufdingues ?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 02/06/2015 à 22:45:34

A jeun, le groupe est quasi insupportable.

cglaume

cglaume le 03/06/2015 à 06:51:35

En même temps qu'est-ce que tu fous à Agen ?

Xuaterc

Xuaterc le 03/06/2015 à 17:35:20

IP : 2a01:e35:2e94:9180:10a2:827a:9c75:804a

J'ai posté cet extrait parce qu'il y avait le chanteur de Mucky Pup justement.
Sinon, il y a ça...
https://www.youtube.com/watch?v=v2NFl86LX3Q

cglaume

cglaume le 04/06/2015 à 13:53:55

Ah ouais quand même... Un peu trop "récup (Metalicca & co) + vocaux hip/hop" pour moi. J'aime bien quand il y a un vrai apport personnel du groupe. La Yo! sur des trucs écrits par d'autres, ça me laisse un peu de marbre...

pidji

pidji le 04/06/2015 à 16:31:46

Bah Bloodhound gang c'était surtout nawak dans l'esprit, mais pas dans la musique.
ils étaient je m'en foutistes, avec des paroles limites, et surfaient sur la vague neo de fin 90's début 2000. à part quelques titres fun, jamais accroché à ce groupe.

Xuaterc

Xuaterc le 04/06/2015 à 22:46:08

IP : 2a01:e35:2e94:9180:e9ae:17bd:8138:715e

Je ne sais pas, moi ça doit faire ressortir l'ado débile en moi. C'est sûr, jamais je ne me mettrais un album en entier, et je suis d'accord avec toi Pidji quand tu dis "ils étaient je m'en foutistes, avec des paroles limites, et surfaient sur la vague neo de fin 90's début 2000"
Toujours est-il que je ne connaissais pas réellement Mucky pup, et c'est vraiment sympa

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Ølten - Mode

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas