Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

No One Is Innocent - "Drugstore"

No One Is Innocent - "Drugstore"
chronique No one is innocent - Drugstore
4/10 0
Acheter No one is innocent Drugstore sur Amazon

CD album CD album (37 minutes)

 

Style musical : 

Electro-rock

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

01. Cheri Moog
02. Drugs
03. Paris
04. LE monde entier
05. Les opposants
06. Qui je suis
07. Come on
08. Hurry up (city boys)
09. K.O.
10. The doll
11. Johnny Rotten

 

Label : 

Naïve
Dans le même style :
Akira & The Airborne Particles - True Love Waits

 

Il n'y a pas d'âge pour commencer à parler comme un vieux con.
Alors, à 25 ans, je me lance : "No one is innocent, c'était mieux avant !"
Cette phrase on a pu la sortir à de nombreuses reprises depuis le retour du groupe en 2004 avec "Révolution.com" qui n'était pourtant pas si mauvais. Le groupe avait allégé ses guitares et mis un peu d'électro. L'élément électro ayant disparu pour un rock plus...mainstream sur "Gazoline" (qui était franchement pas mal dans le fond...encore plus rétrospectivement) on pouvait presque s'attendre à du 100% rock voire métal 90's.
 
Mais il n'en est rien. "Drugstore"  trouvera sa place dans les bacs électro-rock, mais ne devrait pas en sortir si facilement pour atterir entre vos mains si vos critères se rapprochent des miens.
A vrai dire si vous n'aimez pas l'électro-rock-soupe et que vous aimiez le No one is innocent d'avant, rendez-vous au point N°1 sinon rendez-vous au point N°2 :  
 
Point N°1 : Cette chronique est terminée pour vous. Evitez ce disque comme la peste.
 
Point N°2 : Ce disque a de grandes chances de ne pas être pour vous malgré votre interêt pour le genre et le groupe, mais je vais vous donner mon avis que vous suivrez ou pas.
 
En fait le groupe vieillit mal. Certains me diront : On pourrait parler d'évolution plutôt ?
C'est vrai quoi !  L'évolution est une bonne chose pour certaines mentalités et parfois même d'un point de vue scientifique. Mais il arrive aussi que l'évolution entraine la déchéance et la disparition d'une espèce.
 
No one version 21e siècle s'est complétement planté.
Il ne suffit pas de bidouiller 2-3 sons pour faire de l'électro rock au minimum correct, pourtant c'est ce que se contente de faire le groupe pendant 30 minutes.
Mais attention, au delà des bidouillages pauvres, même pas dignes des premières tergiversations d'un ersatz polissé d'un Reznor ou Al Jourgensen prépubère, ni bourré ni shooté (sur l'intro de "Johnny Rotten" à qui il manque un petit truc, l'agacant "The doll" et le (on évitera tout qualificatif pour ne pas lancer de polémique) "Paris".
 
Mais en fait, il y a pire. Les paroles ne sont plus ce qu'elles étaient, elles n'ont plus cette conviction qu'on aimait, cette petite démagogie plutôt attachante des 4 albums précédents.
Alors il y a des sursauts sur "Le monde entier" et "Les opposants", ce dernier est même un super titre qui se perd au milieu de ce débandade.
 
Puis il y a LE morceau qui replombe cette galette de plomb : "Qui je suis" (titre aux paroles personnelles) en duo avec un des mecs de Tryo (là je crois qu'avec l'apparition de ce groupe tout est dit sur le style joué).
 
En fait, il est aussi pénible de dire que No One is innocent a raté cet album...que de l'écouter jusqu'au bout.
Ce n'est pas une question de genre : ils ont changé ? Et alors ? C'est ici une question de qualité, et là on n'en trouve pas.
Ni dans ce chant parfois dans un anglais à l'accent scolaire, ni dans ce que les titres ont de rock, ni dans ce qu'ils ont d'électro, ni dans le fond des paroles.
 
A vrai dire beaucoup de choses ne fonctionnent pas dans ce "Drugstore" qui nous laisse sur un bad trip et sur lequel on baisse le rideau en fer en tagguant un nostalgique et amer "Putain Putain...c'était vachement bien mieux avant, No one is innocent".
 
photo de Toukene
le 04/02/2011

Note des commentateurs : 1/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Ukhan Kizmiaz

Sa note : 1/10

Ukhan Kizmiaz le 04/02/2011 à 13:34:11

IP : 81.243.204.133

No one is innocent c'est celui d'Antipolitique, un EP avec EJM & Timide et sans complexes et Utopia.
Dans les 2 cas Kmar a un line-up incroyable. Spagg , Thierry et David Defur. Ce dernier avec un jeu de gratte bien caractéristique (4 cordes la gratte). Avec ces 2 opus No One est passé d'un Ersatz mal torché de Rage Against The Machine a un groupe à la personnalité forte, marquante.
C'est sans doutes, le revers de fortune (dans tous les sens du terme) qui pousse Kmar à poursuivre dans du sous-Indochine indigeste.
Au moins Indo fait son truc.

sepulturastaman

sepulturastaman le 04/02/2011 à 14:06:30

IP : 88.140.58.227

Putain les gars ça fait mal ce que vous dîtes.

steph

steph le 08/03/2011 à 22:49:02

IP : 88.172.25.150

Bha moi j'aime bien ! Il n'y a certes plus les paroles vindicatives d'antan mais j'aime. Si vous voulez vous faire une idée, allez plutôt l'écouter sur le site officiel de No one au lieu de lire ma critique (ou celle des auutres). Prenez vous en main et méfiez-vous des critiques en tout genre..

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Abominant - Napalm Reign

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)