Al-namrood - Kitab Al-Awthan

Al-namrood - "Kitab Al-Awthan "
chronique Al-namrood - Kitab Al-Awthan

Jouer du Black Metal en Arabie Saoudite... Il faut en avoir dans le calcif... C'est ce qu'ose faire  Al-Namrood qui continue sa carrière en toute discrétion dans un pays à l'histoire aussi riche que grandiose, mais totalement gangrenée par un intégrisme simiesque. De Babylone à l'Empire Perse entre Black Metal et musique Arabe, on part pour les confins d'un monde oublié... Grand!

 

By the rivers of Babylon…

 

Deux ans après son excellent Estorat Taghoot , Al-Namrood revient avec un album encore plus riche et intense qui fait la part belle aux orchestrations sublimes et aux atmosphères purement magiques, on voyage dans le temps, emporté dans une tempête de sable pour être déposé dans un monde raffiné, violent, élégant, peuplé de djinns lubriques et chafouins!

 

En s'aventurant sur Kitab Al-Awthan, on s'immerge dans une monde bien particulier, on est plongé au cœur des religions oubliées de l'Orient... Une musique puissante et intense qui fait travailler l'imagination à plein régime! On est tour à tour écrasé par le soleil du désert, on avance dans une procession à la gloire de Marduk, on se prélasse à l'ombre des temples Sumériens, on erre dans les ruelles d'Ur avant de se faire taquiner par Pazuzu en goguette! Al-Namrood ouvre une fenêtre sur le passé et l'on est vite charmé par cette osmose parfaite entre musiques orientales et un Black Metal sauvage et teigneux. Bien sûr on pense à Melechesh, Arrallu ou encore Orphaned Land mais.... Nos camarades Saoudiens poussent le bouchon encore plus loin. Chez les groupes de Metal Oriental que l'on connaît tous, le côté Oriental n'est qu'un ingrédient qui colore le Metal, ici les proportions sont quelque peu inversées; les nappes d'ambiance sont omniprésentes et ont tendance à éclipser l'autre versant de la popote de  Al-Namrood. En vérité, je vous le dis, on est plus proche de l'atmosphérique que du Black pur jus... Il faut donc adapter ses oreilles pour entrer pleinement dans l'univers de ce groupe atypique.

 

L'album parcourt divers horizons, on va de l'épique à l'intimiste en passant par la sauvagerie et le contemplatif; l'album s'écoute dans son intégralité, les neuf chansons ne font qu'un et restent indissociables les unes des autres... La classe totale. Tout a été ciselé par le groupe, l'album regorge de détails splendides. Outre les sonorités des instruments Arabes, on notera ces nuées d'arrangements étonnants à nos oreilles Occidentales. On est à la limite de la dissonance mais quel dépaysement! On est immédiatement charmé par ces arpèges tantôt suaves tantôt triomphants! Un disque que l'on écoute religieusement, une invitation au voyage à des années lumières des clichés Zoubida sans âme de beaucoup de gros groupes momifiés dans leur manque d'inspiration...

 

Bref, Kitab Al-Awthan est un disque à part qui atteint l'équilibre idéal entre deux mondes; le seul petit bémol que l'on peut risquer concerne la qualité de la production qui reste très "cheap"... Un chouïa trop sèche. Mais ce défaut est vite balayé par la splendeur de la musique contenue sur ce qui semble être l'une des plus incontournables pépites du Metal Oriental.

 

Une œuvre forte qui vous prend au cœur! Bref: à vous de frotter la lanterne pour libérer le génie de Al- Namrood !

 

Ia iak sakkakh iak sakkakth Ia shaxul!!!

photo de Cobra Commander
le 01/08/2012

4 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 01/08/2012 à 15:03:55

C'est que ça ferait envie !!

Cobra Commander

Cobra Commander le 02/08/2012 à 09:54:47

C'est un vrai réghalal!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 02/08/2012 à 22:42:01

Moi je l'aime bien cette prod. un peu limite, ça donne encore plus de crédibilité au groupe.
Z'ont pas immigrés au Canada ou j'me plante ?

Cobra Commander

Cobra Commander le 03/08/2012 à 09:19:11

Il n'y a pas beaucoup d'info sur ce groupe... j'peux pas te répondre!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements