S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Amon - "Liar In Wait"

Amon - "Liar In Wait"
chronique Amon - Liar In Wait
9/10 0
Acheter Amon Liar In Wait sur Amazon

CD album CD album (35:52)

 

Style musical : 

Death Metal

 

Année : 

2012

 

Tracklist :

1. Among Us
2. Eye of the Infinite
3. Lash Thy Tongue and Vomit Lies
4. Liar in Wait
5. Reaching for Flesh
6. Semblance of Man
7. Sentience and Sapience
8. Spat Forth from the Darkness
9. Wraith of Gaia

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Freitot - Freitot

C'est en 2004 que Gland Benton décidait de faire imploser Deicide en révoquant les agitateurs Brian et Eric Hoffman. Et cette décision n'aura pas porté bonheur à Deicide qui est devenu - à l'image de son escroc de leader - balourd, patapouf et sévèrement ringardos. Des albums bancals, des prestations live moisies et/ou annulées une fois sur deux et un line-up complété par l'arrivée de deux plats de nouilles: Jack "Flagada Jones" Owen et Ralph "Branlette" Santolla. Après cette tragédie pour le Death Metal, Deicide a survécu sous assistance respiratoire à l'état de légume et les deux naufragés Hoffman ont dérivé durant plusieurs années avant de trouver asile sur leur terre natale. Cet ilot salvateur n'est autre qu'Amon: LE groupe qui fut rebaptisé Deicide en 1989... Retour aux sources.

 

Amon: la résurrection. Amon: la revanche. Amon 2.0. Peu importe l'étiquette: ça va chier. Les deux frangins sont remontés à mort, prêts à partir à la reconquête de leur trône épaulés par deux jeunots bien furax aussi. On se prend une éblouissante tarte de Death Metal en pleine gueule. Si tout est à reconstruire, si toute la notoriété du groupe est à rebâtir, si tout doit repartir de zéro, Liar In Wait est un fabuleux début. Des tréfonds de l'Underground, Amon vous poignardera le cœur. Et c'est un plaisir de revoir ces vieux pirates enragés nous donner une leçon de DEATH FUCKIN' METAL!!!

 

Avant même la première écoute de cet album, on se fait une idée: on s'imagine que les frangins Hoffman vont nous faire du Deicide pur jus à la sauce Once Upon The Cross  /  Serpents Of The Light. En fait, on les connaît depuis tellement de temps que l'on ne s'imagine pas de grosses surprises... Et l'on se rend vite compte qu'on s'est foutu le doigt dans l'œil!

 

Dès le premier titre, on comprend qu'Amon est tout sauf un clone faiblard de Deicide, il s'agit d'un groupe à part entière avec sa propre identité et sa propre personnalité. Certes, la patte Hoffman est omniprésente et fatalement on retrouve dans la musique d'Amon l'âme que Deicide a perdue depuis bien longtemps. Des riffs ultra rapides, des solos à 20.000 notes secondes, une ambiance infernale, une technique éblouissante et un feeling à vous déchausser les dents! De la haine, de la hargne, de la puissance par citernes: Amon envoie la purée et la canarde aux quatre coins de l'univers. Des montées en puissance ahurissantes, des riffs bouffis de groove, des torrents de blasts et des vocalises vicelardes à souhait.

 

Amon offre une musique plus complexe que ce à quoi on s'attendait, la popote du groupe est nettement plus difficile d'accès que celle de Deicide. On songe ainsi souvent à Nile qui aurait copulé avec Hate Eternal et Deeds Of Flesh. De là à cataloguer Amon dans le Death Technique... oui... mais non... la musique d'Amon ne s'articule pas que sur la démonstration vaine et vaniteuse, il exprime quelque chose: la furie la plus complète! En découvrant les neuf titres de Liar In Wait, on est sur le cul. Amon déploie la grosse artillerie et vous lardera le gras du cul d'une pure débauche de Death Metal jusqu'à ce que vous en dégobilliez l'hostie de votre première communion par le nez.

 

Liar In Wait est à la fois familier et résolument étonnant. Amon sublime le Death Metal Floridien pour le pousser dans ses derniers retranchements. Si certains s'engluent dans la facilité et l'assurance que leur logo leur fera vendre des Cd par wagons, Amon se sort les doigts du cul pour créer un album grandiose. Peut-être que tout cela est dû au croisement entre le Old School des Hoffman et la scène New School incarnée par le chanteur et le batteur tentaculaire tous deux débauchés de Success Will Write The Apocalypse Across The Sky ou Diabolic... sans doute. Amon surpasse de très haut la majorité des gros groupes de sa catégorie. Il est la démonstration que l'encroûtement et les succès faciles ne pavent pas la voies des grands albums. De la vache enragée, Amon en a bouffé et il nous la gerbe dessus... un peut comme la petite Regan MacNeil.

 

On sera aussi émerveillé par l'atmosphère de cette galette sans compromis, sans compassion ni instant de répit. Liar In Wait tartine implacablement de A à Z. Une certaine dimension martiale hante tout ce disque qui ignore toute forme de chaleur et c'est ça qui est purement fabuleux. Du blast, de la rage et des rafales de baffes!

Que demande le peuple?

 

Une production titanesque? C'est inclus dans le forfait: Amon nous enduit les feuilles d'un son idéal: sourd, grave, suffocant. Chaque instrument est à sa place. Les solos sont discrets mais redoutables d'efficacité, les guitares montent un mur impénétrable et les voix ne sont pas omniprésentes... en gros le chanteur n'a pas le même melon que Benton qui s'acharne à en foutre partout quitte à utiliser plus d'effets que Lady Gaga...

 

Bref.

 

Amon réalise un sans faute, une pépite de Death Metal dominateur, arrogant et implacable. Aucune trêve, aucun temps mort. Amon ridiculise le groupe qui porte le nom de Deicide et ses derniers albums rabougris et maculés de guirlandes de solos ineptes sur des riffs sans envergure.

 

En attendant qu'Amon obtienne le rang qu'il mérite, faites vous un joli cadeau: offrez vous cet album! Plaisir garanti!!!

 

BUY OR DIE!!!

photo de Cobra Commander
le 13/08/2013

Commentaires

cglaume

cglaume le 13/08/2013 à 10:53:13

Ça fait envie !

T?ta

T?ta le 13/08/2013 à 16:47:44

IP : 109.15.38.248

Tu m'as convaincu
Commande faite.

Cobra Commander

Cobra Commander le 13/08/2013 à 18:32:53

Cool! J'aurais dû faire une carrière de VRP!

Benson

Benson le 13/08/2013 à 21:58:40

IP : 84.97.206.142

Enorme!
@ Téta: où tu l'as topé, je n'ai pas trouvé ? Merci.

Cobra Commander

Cobra Commander le 14/08/2013 à 09:06:28

Il est dispo uniquement sur amazon.com

Benson

Benson le 14/08/2013 à 20:03:13

IP : 84.97.206.142

Merci Monsieur Cobra.
Commande faite !

Matto

Matto le 28/07/2018 à 10:38:41

IP : 78.192.38.132

cet album est merdique. pue l'amateurisme, ce qui est surprenant. des titres sans structures, empilement de riffs moyens, à rallonge , sans queue ni tête. je comprends le besoin de vouloir se rattacher à quelque chose et d'y croire mais là c'est peine perdue. Il n'y a pas les vibes evil que l'ont trouvait et trouve toujours dans une certaine mesure chez Deicide. Deicide peu dormir tranquille, quelque soit son niveau actuel.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

3 CDs de CLOUD NOTHINGS à gagner !

NOTHING à Paris le 30/11 : 2 places à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

Alkaloid - The Malkuth Grimoire

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019