Comity - As Everything is a Tragedy

Chronique CD album (55:39)

chronique Comity - As Everything is a Tragedy
Ca fait depuis quelques années maintenant que les titis parisiens de COMITY traînent leurs guêtres dans les salles de concerts de France et de Navarre en laissant à ceux qui ont eu le bon goût d'aller les voir un souvenir impérissable de leurs prestations. Ca fait quelque temps déjà qu'on sait que la scène française tient avec ce combo une bombe à retardement qui n'attend que le rebours se termine pour foutre une claque au monde entier... Et ça a bien failli arriver. Si certains responsables de labels n'étaient pas aussi malhônnetes, COMITY serait déjà en train de tourner en Amérique du Nord, inscrivant leur nom à l'encre indélébile sur une affiche de prestige qui ferait baver d'envie n'importe quel groupe. Mais le cours des choses suit parfois un dessein qui nous échappe, et les 4 gars ont su contenir tout leur dépit et leur hargne pour les condenser dans ce seul et unique titre qui constitue ce « As Everything is a Tragedy ». Oui, « comme tout est une tragédie » pourquoi ne pas continuer alors, et se foutre du reste?

Et l'entame est plutôt violente, et le son a toujours ce reflet crasseux (dans l'esprit, pas dans le rendu, je vous rassure) et c'est du pur COMITY, et ça fait vraiment plaisir d'entendre du nouveau son venant d'eux. Les guitares sont plus que jamais insaisissables: du dissonant au trip carrément rock'n'roll en passant par ces accords saccadés en son clair qui sont un peu leur marque de fabrique - mais tout ça avec une inspiration et une justesse entre les 2 parties de guitare qui laisse pantois. Les ambiances noires (foncé) et oppressantes qui faisaient la force des morceaux plus lents du précédent « The Deus Ex-Machina as a forgotten genius » n'ont pas quitté les têtes tourmentées qui composent COMITY, puisqu'on les retrouve aussi ici, plus dérangeantes que jamais; portées par la voix malsaine (qui frôle parfois les râles nordiques tant appréciés des amateurs de black) de Thomas, qui donne absolument tout ce qu'il a le long de ces 55 minutes. Neurasthénique, épiléptique, fougueux, intense, chaotique; le groupe fait évoluer sa musique au gré de ses humeurs et nous attire en lui, au plus près de ses tripes, de son essence même, de ce qui le fait vivre. Authentiques et sincères, il n'y a aucun doute là-dessus les COMITY le sont, il n'y a pas besoin d'avoir assisté à l'enregistrement pour ressentir tout ce qu'ils ont mis dans cette galette, et quand on enregistre tout un album de 55 minutes d'une traite (sauf pour la voix) ça veut bien dire qu'on cherche à retranscrire au mieux l'énergie, le désespoir et toutes les émotions du moment; ça veut TOUT dire. Pour en revenir à la musique, c'est encore plus diversifié que sur « the Deus ex-Machina.. » où on y entendait peut-être moins de passages avec une rythmique intermédiaire (sans qu'elle soit saccadée et désossée) qui aère bien le tout. Rassurez-vous les passages chaotiques sont toujours de mises et les amateurs de BOTCH et consorts ne bouderont pas, mais COMITY c'est simplement beaucoup plus que ça, un peu un esprit à la DILLINGER ESCAPE PLAN (dernière mouture) dans lequel on ne craint pas d'enchaîner des blasts furieux (appuyés par des grawls sanglants) et un plan rock'n'roll entraînant. On a également l'impression que le groupe a voulu mettre l'accent sur les différentes ambiances et les laisser se poser plutôt que de nous en foutre constamment plein les oreilles, le travail sur les mélodies est proprement hallucinant (rien à envier à certains combos de screamo) et tout s'enchaîne dans cet album sans que ça sente le raccord bidouillé. Une performance, tout simplement, en tout cas un talent incommensurable (très sincèrement) et une passion vomissante qui ne manquera pas de vous éclabousser dès la première écoute.

Tout a été dit, pas grand chose à y ajouter. Ce « As Everything is a Tragedy » est un sans faute complet. Mais pouvait-on en attendre moins de la part d'un tel groupe? Je ne pense pas. Et le mieux restant que COMITY est un VRAI PUTAIN de groupe de scène, donc s'ils passent par chez vous, bah vous n'avez pas le droit de trouver une sale excuse: allez-y !!
photo de Mat(taw)
le 21/07/2006

7 COMMENTAIRES

frak

frak le 25/08/2006 à 14:08:44

j'suis daccord avec toi ce groupe déchire, et leur dernier album va apprendre la vie a plus d'un ha ha ha maintenant faut qu'il se bougent a l'etranger histoire de les faire manger un peu :)

Pidji

Pidji le 25/08/2006 à 14:26:35

oui, à priori c'est prévu qu'ils bougent en Europe très rapidement ;)

MAT(taw)

MAT(taw) le 06/09/2006 à 15:49:48

avant d'aller en Europe on aimerait les voir tourner un peu partout en France ;)

La Carpetta

La Carpetta le 17/06/2007 à 20:00:08

Du bon son !!! Ouaaaaaais ! Dites, messieurs les tarés de Comity, ça vous direz pas de passer dire bonjour aux Brestois de Brest ?

Pidji

Pidji le 30/04/2009 à 18:50:29

De plus en plus culte.

mat(taw)

mat(taw) le 01/05/2009 à 12:24:30

bientôt la suite....

Jull

Jull le 20/04/2010 à 04:55:24

hum.... en terme de claques dans la gueule?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019

HASARDandCO

Pink Floyd - Meddle
Alove for Enemies - Resistance