Diablo Swing Orchestra - Pandora's Piñata

Diablo Swing Orchestra - "Pandora's Piñata"
chronique Diablo Swing Orchestra - Pandora's Piñata

Que c'est bon, rhââââ, mazette que c'est bon! Découvrir un nouvel album de Diablo Swing Orchestra, c'est un peu comme commander un menu découverte chez un grand chef multi-étoilé. Et pourtant, pas facile quand on a déjà pondu 2 albums aussi splendides, forts d'une telle personnalité, d'une teneur en tubes aussi élevée, et ayant suscité en engouement aussi unanime, d'être capable de remettre le couvert une troisième fois tout en 1) conservant cette patte inimitable 2) réussissant à décliner la formule gagnante sans lasser 3) livrant une nouvelle cargaison rutilante de pépites… Car n'en doutez pas: Pandora's Piñata satisfera les plus frileux des fans de la première heure, tout comme les amateurs les plus avides de nouveautés, ceci en se payant le luxe d'élever le niveau d'un nouveau cran. De quoi dégouter le commun des groupes de metal, avant-gardistes ou non... 

Bref: vous aviez laisser échapper un filet de bave surpris en découvrant The Butcher's Ballroom? Vous aviez hurlé à la lune de plaisir sur Sing-along Songs…? Avec Pandora's Piñata, préparez-vous à souiller du caleçon à la douzaine!

 

Allez, ne laissons pas sur le bas-côté les ignorants et éclairons leur lanterne en nous livrant à une rapide séance de repêchage: Diablo Swing Orchestra, ce sont 8 musiciens suédois qui combinent extravagances orchestrales et metal en fusion, ceci en associant cuivres et grosses guitares, cordes et batterie qui tabasse, diva polymorphe et chant rock. Le résultat? Un des trucs les plus improbablement génial qu'il vous aura été donné d'entendre. Du peps, du swing, de la puissance, des saveurs enivrantes, le sentiment qu'il se passe un truc qui nous dépasse, et surtout une euphorie incoercible qui nous étire les lèvres jusqu'aux oreilles, nous fait claquer des doigts, remuer la couenne et osciller la nuque… Caramba, que calor!!     

 

Et paf, l'album nous cueille sur un "Voodoo Mon Amour" endiablé évoquant un Vaya Con Dios en plein hallu' métallique. Puis attachez vos ceintures, on décolle au soleil, Air DSO nous emmenant faire la fiesta au Carnaval de … Mexico, costumes chatoyants, chars luxuriants et rythmes endiablés garantis! Et la pression ne redescend quasiment jamais, ces pérégrinations musicales nous emmenant de surprise en surprise, au détour d'un nawak-modern rock japanisant sur "Black Box Messiah", ou à travers une version couillue d'un tube que Muse aurait pu écrire s'il s'était offert les services d'un orchestre polyvalent et barré ("Exit Strategy of a Wrecking Ball").

 

Eh oui, ça part dans tous les sens, ça combine déhanché cubain, rythmique brutale (ça blastouille même sur "Kali Ma Calibre"), pièce purement lyrique (malgré quelques digressions ensoleillées, sur "Aurora"), groove mammouthesque (aargh putain "Honey Trap Aftermath"!!), trémolos à la mode mariachi, rock ambitieux, breakcore (la fin de "Justice For Saint Mary"), souffle oriental épique ("Mass Rapture") et j'en passe. Ça va vous coller des frissons je vous préviens, ça va vous décoller la pulpe du fond, ça va vous faire cracher de l'endorphine et du jus de poireaux par citerne de 100 litres… Et ça va générer de la prose enflammée, oui, j'aurais du mal à affirmer le contraire!

 

Vous voulez une conclusion? Le dernier album de Sigh vient de se faire détrôner de la 1ere place du podium 2012! RHAAAAAAAAA LOVELY!!!! 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: pour la 3e fois consécutive, Diablo Swing Orchestra nous propose un mélange orchestralo-metallo-pluriel aussi grandiose qu'avant-gardiste, aussi exotique que délirant. 53 minutes d'euphorie musicale, de bouleversement des sens et d'éjaculation auriculaire… 

photo de Cglaume
le 22/05/2012

6 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 22/05/2012 à 11:09:52

je sais pas pourquoi, mais ce genre d'album me fait peur, et j'ose même pas me lancer dans son écoute. Haha.

cglaume

cglaume le 22/05/2012 à 11:13:27

Trouillard !!! :) Non franchement tu devrais essayer. Au pire tu perds une heure, au mieux tu me demandes en mariage ! :))))))

Tookie

Tookie le 22/05/2012 à 11:59:47

Le précédent album était vraiment sympa ! A chaque fois je me dis "c'est quand même pas trop mon genre" et finalement j'arrive toujours au bout du cd ! Faut vraiment que je l'essaye celui-là !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 24/05/2012 à 18:37:27

Parfaitement d'accord avec Cglaume: un album riche doué d'un feeling monstrueux. un bouillon parfaitement maitrisé et cohérent.
Impossible de faire la tronche en écoutant une perle pareille.
Pidji tente le coup c'est la grande classe !!

Enecs

Enecs le 25/05/2012 à 23:06:25

Ha oui! quel plaisir de voir un site francophone parler de diablo swing orchestra!!! Je vois que leur musique traverse les frontières, ça fait chaud au c?ur.
Je suis tombé sur ce groupe complètement par hasard avec leur premier album "Butchers ballroom" sur le site Jamendo (que je vous encourage à aller visiter). Je m'était ramassé une claque monumentale, une torgnole astrale! Quel pied!
J'ai découvert peu de temps après leur 2ème album "Sing along songs...". J'avais peur d'être déçu, qu'il n'est pas réussi à créer le même univers que sur le 1er. Que nenni! 2ème claque!
J'ai les mêmes craintes pour celui là, mais je dois dire que les critiques plus qu'élogieuses que je lis ainsi que la première écouté du titre "Voodoo mon amour" me rassurent. Ça m'a bien l'air d'être un truc dingue. Je m'en vais me faire une écoute compète!

Je fantasme de les voir en live quelque part en France (l?espoir fait vivre?)

cglaume

cglaume le 28/05/2012 à 00:49:42

Même fantasme de mon côté !! Et pour info: une itw (en cours de traduction) arrive bientôt !!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Orso - Paninoteca
Zaiph - New Era
Chronique

Zaiph - New Era

Le 04/09/2017