Disrupt - Unrest

Disrupt - "Unrest"
chronique Disrupt - Unrest

Certaines formations posent leurs empreintes de boots de façon indélébile en peu d'albums.

C'est le cas des Bostoniens de Disrupt.

En à peine 7 ans (de 1987 à 1994), les Américains ont pondu un pacson de splits mais un seul véritable album : Unrest.

Pourquoi donc cette plaque a t-elle donc atteint son statut de culte ? On va voir ça.

 

Fortement influencé par E.N.T. et les ancêtres de la scène crust (Doom ou encore Mob 47), Unrest donne ici une leçon de crust grind absolument impeccable. Tout y est présent et dosé fortement.

 

La pochette pour commencer. Elle synthétise parfaitement tous les thèmes dénoncés par la scène crust en quelques photos crues, que dis-je, cruelles.

Le son ensuite. Sans tomber dans la prod. du ruisseau, il est adapté à un genre par nature grésillant. Mettant les chants bien en avant.

Jay et Pete partage le gros du boulot au mic, l'un étant typiquement grind, l'autre plus crust dans son approche des braillements nécessaires à toute œuvre musicale qui se respecte. Un timbre guttural pas si éloigné que ça de celui de Cliff Lundberg (Driller Killer). Une certaine Alyssia pose aussi la chansonnette un peu partout sur la plaque, en commençant par le fabuleux "A Life's A Life".

Côté rythmique et riffing, nous sommes dans les standards oldschools. Pas trop le temps de s'ennuyer toutefois. D-beat, , grind, anarcho-punk et punk HxC jouent, en effet, des coudes au gré de vingt compos fortement teintées d’anarchisme. "Religion Is A Fraud" se place alors en tête de gondole avec ses trois chants réunis en un même brûlot .

 

Réédité en 2007 (avec dix titres en bonus) ou remasterisé par Brad Boatright (de From Ashes Rise) en 2015, Unrest devrait figurer, sous n'importe quel format, dans la collection de chaque gourmet.

photo de Crom-Cruach
le 22/05/2016

6 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 22/05/2016 à 18:56:24

Arf, une impasse de mon côté :(

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 23/05/2016 à 21:37:48

La faute à la Nawakie !

SNAKE

SNAKE le 26/05/2016 à 16:58:04

Le top du top!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 26/05/2016 à 18:29:47

Tu as la positive attitude, tu es dans le bien.

talk shit

talk shit le 28/05/2016 à 18:04:06

euh... c'est le must du must, un album totalement passé inaperçu à l'époque. Je l'avais découvert via la compil death is just the beginning 3. Sur la version d'époque (1994), il y avait déjà 10 titres bonus (présentés comme CD Bonus tracks)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/05/2016 à 18:23:45

Yep toutes mes excrust : me suis basé sur le vinyl uniquement. Le CD de 94 comporte bien 30 titres.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019