Dsm - DSM

chronique Dsm - DSM

Dix titres pour une moyenne de 2'30... J'en vois déjà un au fond de la classe qui relève son chef rasé. Que nenni, ce n'est pas du crust, encore moins du grind. DSM est une jeune formation lorraine qui réalise ici son premier album de manière totalement DIY, sans label, sans crowdfunding, sans producteur. Dix-huit mois d'efforts ont été nécessaire pour venir à bien de ce projet, à l'heure où il est devenu si simple d'enregistrer dans sa chambre en moins de temps qu'il n'en faut à Valls pour dégainer le 49.3. La production maison est tout à fait correcte, manquant peut-être un peu de profondeur et avec des cymbales sonnant un peu trop artificiel.

 

Pratiquant un death metal moderne et ouvert, DSM revendique l'étiquette de sa création (quelqu'un confirme?) de post-death. Habituellement, ce préfixe est synonyme de titres longs et de plages instrumentales. Ici, rien de tout cela, au contraire. La musique du quartet donne l'impression d'écouter une version compressée de Terra Incognita de Gojira ou de Meshuggah. Mais il ne se limite pas à ces influences et sait s'ouvrir, le temps d'un riff, d'un rythmique, au black, au neo, au swedish death (le refrain de "Joker" qui rappelle celui de "Killing Star" de The Crown). Le groupe se dépouille du superflu, en évitant les longueurs et les répétions, sans pour autant faire l'impasse sur la complexité des structures. Il se passe toujours quelque chose, aucun répit n'est laissé à l'auditeur, malgré la brièveté de l'album, un sentiment de trop plein se fait parfois sentir. "Loud", le dernier titre, est le seul à avoir une durée plus conforme au standards du genre. Cela permet au groupe de s'épanouir et de s'ouvrir, de se libérer de carcans qu'il s'est lui-même imposés et de sortir de cette impression de Gojira.rar.




 

photo de Xuaterc
le 23/06/2016

7 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 23/06/2016 à 12:08:22

Je l'ai rebaissé à la troisième phrase... pour bouder. Trop alambiqué pour moi tout ça mais quand ça speed, c'est pö möl.

cglaume

cglaume le 23/06/2016 à 12:37:14

Si on m'avait parlé de "Post-Death", j'aurais plutôt pensé à She Said Destroy, mais why not...

Xuaterc

Xuaterc le 23/06/2016 à 13:05:03

She Said what?

cglaume

cglaume le 23/06/2016 à 14:10:14

10 trôôôôôilles ! :)

Xuaterc

Xuaterc le 23/06/2016 à 14:12:03

Eux
http://www.metal-archives.com/bands/She_Said_Destroy/18868

Je ne connaissais pas

cglaume

cglaume le 23/06/2016 à 14:46:01

Tu veux dire, eux: http://www.coreandco.fr/groupes/she-said-destroy-2124.html

:)

furia

furia le 29/06/2016 à 09:50:40

Pour moi ça fonctionne, a voir sur scène qui envoie du lourd. Un groupe a en devenir des chanson qui font bouger la caboche.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019