Flown - Make believe

Chronique CD album (66:00)

chronique Flown - Make believe

66 minutes d'un rock/metal aérien qui rappelle assez nettement Incubus avec d'autres groupes comme Jane's addiction ou Alice in chains. Quand tu découvres le truc, tu te dis que Flown est un" gros morceau" avec un album pas comme les autres.
Le troisième en 6 ans, autant dire que la bande est du genre inspirée...

Tentant d'alterner au maximum ses désirs électriques les plus vifs, avec les titres plus pop ou des ballades rock nerveuses, le groupe s'échine à donner un rythme à son album...
Un objectif bien difficile sur 66 minutes, puisque c'est un peu long à tenir dans ce genre musical.

Sans prendre des raccourcis efficaces ou les chemins les plus faciles,  les morceaux sont plutôt courts (environ 4min30), mais se perdent parfois, malheureusement, dans cette heure musicale. Pas de gros refrain marquant, ni de titre "OVNI", le groupe a 12 morceaux certes, assez différents, mais qui se fondent également dans un ensemble un peu bourratif. C'est d'autant plus dommage que pris individuellement on s'en rend bien compte : la grande majorité des pistes est bien foutue.

 

Bon, certains titres sortent du lot, mais pas toujours pour de mauvaises raisons.
"Embrace" est par exemple un peu trop larmoyant. S'il coupe bien l'album en deux, est assez unique en son genre, il l'est aussi par son côté cliché : solo guitare / piano / chant "sensible". 
Mais il réussit aussi à mettre en valeur "Making mirrors". Un morceau d'une grande classe, aussi efficace que fin avec son apport de cordes bienvenu.
Une preuve que le groupe sait toujours rebondir et sait proposer un contenu varié.
Avec des morceaux rappelant même Adema / Chevelle ("Face off") [les néo-metalleux savent] ou même les Red Hot Chili Peppers (pour la basse de "Spring break"), le groupe réussit à nous garder jusqu'à la fin de son album.

Une fin que l'on n'oublie pas puisqu'elle se fait sur un morceau pour le moins atypique, comparé aux 11 précédents.
10 minutes plutôt alambiquées, assez sombres, progressives et inattendues : sans être lui-même indigeste, ce titre, pas inintéressant, vient au mauvais moment, puisqu'on vient déjà d'avaler 55 minutes.

Par ailleurs, le son est plus troublant par son déséquilibre, donnant la part belle au chant (avec 2-3 effets différents sur la voix), que par son petit anachronisme (début 90's) loin d'être désagréable. Il n'en demeure pas moins puissant et tente bien de retranscrire le côté aérien du rock de Flown.

"Make believe" est globalement un bon album, avec ses petits défauts, ses longueurs mais aussi son charme et sa personnalité. Un bon, paradoxalement et définitivement trop long, moment...

photo de Tookie
le 01/03/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

BURIED INSIDE - novembre 2005
Mayhem - Chimera
Chronique

Mayhem - Chimera

Le 30/12/2004